Le premier vin rouge chinois de Moët Hennessy sortira à l’automne 2015

2d0c7c922616ce9f37c1e90c30967e9dMoet Hennessy Estate & Wines sortira son vin rouge chinois à l’automne, produit à  Shangri-La,  à proximité de la frontière tibétaine et de l’Himalaya, à partir de merlot et de cabernet sauvignon, l’assemblage bordelais.

Annoncée depuis 2012, la nouvelle cuvée du groupe Moët Hennessy qui sera commercialisée en octobre 2015 est un vin rouge produit en Chine, sur un vignoble d’une trentaine d’hectares dans une partie reculée du pays, au nord de la Province du Yunnan. Le vignoble se situe dans les montagnes, entre 2200 et 2600 mètres d’altitude et se divise en près de 320 minuscules parcelles. Les vignes de cabernet sauvignon ont été plantées en 1992 et de nouveaux chais ont été construits à proximité par Moët Hennessy. L’ambition de ce projet est de produire un vin rouge chinois de très haute qualité.

Jean-Guillaume Prats, président de Moët Hennessy Estates & Wines depuis 2012 est en charge de ce projet nommé« Moet Hennessy Shangri-La Deqin Winery » en association avec la société vitivinicole chinoise VATS. Il est à noter que les vignes ne sont pas la propriété de Moët car le gouvernement chinois interdit la possession de vignes par des étrangers dans cette partie du pays. Mais Jean-Guillaume Prats, qui explique avoir passé quatre années à chercher le meilleur terroir du pays pour produire du vin rouge, prévoit également d’agrandir le domaine de 15 hectares dans un futur proche, car malgré les contraintes logistiques de cette région montagneuse et reculée, le climat plutôt sec et ensoleillé permet de produire des baies de qualité, à la fois concentrées et pleines de fraîcheur, grâce à une maturation lente et longue.

Le vin sortira aux États-Unis et au Royaume-Uni à l’automne 2015 (en octobre), mais la Chine devra attendre jusqu’en 2016 pour y goûter. La cuvée sera nommé « Ao Yun », traduisez par « Nuage Sacré », en l’honneur du mont Meili où est planté le vignoble, un pic sacré dans la culture tibétaine. Le prix n’a pas encore été décidé, « mais ce sera coûteux » averti d’ores et déjà  Jean-Guillaume Prats.

Après le lancement de vins pétillants haut de gamme en Inde (région de Nashik) et en Chine (Ningxia Hui) et l’acquisition de la société chinoise Chengdu, productrice d’alcool blanc (Wenjun), Estates & Wines continue de s’implanter dans le paysage viticole des pays émergents asiatiques, cherchant à se positionner sur le haut de gamme.

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

 

A lire également dans le Blog iDealwine :

LVMH investit dans des vignes en Chine

Des bulles produites par Moët Hennessy en Chine

Des bulles chinoises made by Moët Hennessy

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

visuel_chateau_margaux3

Château Margaux : mise sur le marché d’un troisième vin

C’est cette année que Château Margaux, grand cru classé du bordelais, mettra en vente son troisième vin, baptisé Margaux de Château Margaux.

Confinement : ces 5 films qui racontent le vin avec passion

A l’occasion de la sortie du film « le goût du vin » qui met en scène la maison Albert Bichot sur Netflix, vous voudriez peut-être rester dans le thème ...

Culture de la vigne, culture du thé : un partenariat entre la Bourgogne et la Chine

Soucieuse de développer ses relations avec l’ex Empire du Milieu, la Bourgogne met en place un partenariat inédit destiné à faire découvrir en France la culture du thé et, en ...