Le ministre de la Communication britannique salue la communication des vins et spiritueux sur Internet

couple & wine

Le ministre anglais de la Culture et de la Communication, Ed Vaizey, a salué la responsabilisation des acteurs britanniques de la filière vins et spiritueux sur la protection des jeunes internautes.

Dans une réponse écrite à Luciana Berger (ministre fantôme de la santé dans le gouvernement d’opposition), Ed Vaizey assure que les acteurs des vins et spiritueux s’autorégulent de façon très performante et respectent parfaitement les règles de protection des mineurs. Il déclare que « dans le cadre de l’enquête de l’Autorité des Standards Publicitaires, sur les 427 publicités vues en ligne par des jeunes, seulement trois étaient liées à des boissons alcoolisées (soit moins de 1 %). Et ces annonces, dont le contenu respecte la réglementation, n’ont été vues que par des mineurs ayant menti sur leur âge. »

Ces déclarations relèvent donc presque d’un vote de confiance gouvernemental pour la filière. Pourtant, ces mots, inimaginables en France où les obsessions totalitaires du lobby hygiéniste empêchent tout dialogue serein sur la question, ne doivent pas masquer les différents entre le gouvernement anglais et les professionnels des vins et spiritueux. En effet, depuis 2008, ces derniers subissent une hausse continue de la fiscalité, atteignant 50% sur les vins et 44% sur les spiritueux !

Consultez les ventes de vin

Recherchez la cote d’un vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

iDealwine vous donne rendez-vous au salon “bettane+desseauve Wine Experience London”

Du vin made in London ?

 

 

Une vigne plantée en Italie pour célébrer la naissance du futur roi d’Angleterre

Une taxe comportementale sur le vin, la fausse bonne idée du moment

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

goutte d'or

La belle enchère : trois bouteilles de Vouvray, cuvée Goutte d’Or 1990 du Clos Naudin, adjugées 1550€

SI vous pensiez qu’un Vouvray ne pouvait pas faire flamber les enchère c’est parce que vous ne connaissez pas le mot magique : « Goutte d’Or ». Dans une région ...

Le domaine Arretxea, la référence des vins basques (Irouléguy)

Thérèse et Michel Riouspeyrous dirigent avec leur fils ce domaine familial du pays basque. Une référence en rouge comme en blanc pour les vins (bio) d’Irouléguy.

idealwine

Les exportations de vins et spiritueux en baisse au premier semestre

Au premier semestre 2014, le chiffre d’affaires généré par les ventes de vins et spiritueux français à l’étranger s’est élevé à 4,8 milliards d’euros, un chiffre en retrait de -7,3% ...