Le millésime 2009 dans la vallée de la Loire

interloire_girault
©InterLoire – P. Girault

2009 est un beau millésime pour la Loire, globalement. Il faudra simplement savoir se montrer sélectif sur les blancs secs, de sauvignon notamment : les conditions climatiques estivales particulièrement chaudes ont suscité des degrés élevés et des acidités un peu faibles pour certains vins.

2009 est une année où le stress hydrique et la chaleur ont été présents ; en août, la comparaison avec 2003 a été un temps évoquée, voire 2005. Puis fin septembre, le vent a permis d’apporter un peu de fraîcheur, de faire monter les niveaux de sucre aussi, et quelques pluies ont permis de revenir à des températures plus clémentes.

C’est dans l’ensemble un beau millésime, avec une acidité présente.

Le vignoble du Muscadet s’en sort très bien : il ne faut pas négliger ces vins de grande tension, qui sont cette année remarquables et dont les plus belles réussites peuvent se garder jusqu’à une dizaine d’années, voire davantage. Homogènes, ils ont un haut niveau d’acidité qui évoque 1989.

En Anjou, les blancs secs de chenin ont mit du temps à mûrir, le niveau est faible ; c’est assurément une année vouée aux demi-secs et aux liquoreux.

A Saumur-Champigny, les vins rouges sont de très haut niveau, de même qu’à Bourgueil (où les vins sont les plus homogènes) et Chinon où le potentiel de garde est grand. Un peu comme en 1990, il y a du volume et un beau jus, sur une maturité confortable.

Dans la région de Sancerre, les rouges sont eux aussi d’un excellent niveau, avec des pinots noirs très mûrs, qui se garderont allègrement dix ans. Les sauvignons en revanche sont fort réussis sur les grands terroirs, beaucoup moins (un peu mous) sur les terroirs moins notoires.

Les grandes bouteilles en rouge

Il faudra aller les chercher du côté de l’Anjou, du Saumurois et de la Touraine, sur des terrains calcaires. Là les cabernets-francs et cabernets-sauvignons qui n’ont pas été vendangés trop tôt ont profité d’une belle maturité.

Clos Rougeard, Saumur-Champigny Le Bourg
– Domaine Philippe Alliet, Chinon Coteau de Noiré
– Domaine Yannick Amirault, Bourgueil La Petite Cave
– Domaine Alphonse Mellot, Sancerre En Grands Champs
– Domaine des Roches Neuves, Saumur-Champigny Marginale
– Domaine Saint-Nicolas, Fiefs Vendéens Plante Gate
– Domaine Pellé, Menetou-Salon Les Cris

Les grandes bouteilles en blanc

Le chenin s’en sort parfaitement, mais il faut le préférer en demi-sec ou liquoreux.
– Château de Suronde, Quarts-de-Chaume Les Quarts
– Domaine Bernard Baudry, Chinon La Croix Boissée
– Domaine Bonnet-Huteau, Muscadet Sèvre-et-Maine Les Dabinières
– Domaine André-Michel Brégeon, Muscadet Sèvre-et-Maine
– Domaine Huet, Vouvray Le Mont
– Domaine de Juchepie, Coteaux-du-Layon Faye Quintessence
– Domaine du Clos Naudin, Vouvray moelleux Réserve
– Domaine le Rocher des Violettes, Montlouis Touche Mitaine
– Domaine Saint-Nicolas, Fiefs Vendéens, Les Hauts des Clous
– Domaine des Roches Neuves, Saumur, Insolite
– domaine Éric Morgat, Savennières L’Enclos

Retrouvez les autres réussites de Loire en 2009 sur www.larvf.com

Consultez l’Offre iDéale en cours sur les vins de Loire :

Recherchez la cote d’un vin de vallée de la Loire
Recherchez un vin de vallée de la Loire dans les ventes de vin en cours

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Hong Kong, Bruxelles : la semaine internationale d’iDealwine

Début novembre, iDealwine prend le large. Cap sur Hong Kong du 4 au 6 novembre et sur Bruxelles les 6 et 7 novembre pour une semaine intense de rencontre avec ...

Asteroide Franc de Pied Dagueneau iDealwine

Enchères : 3 000 pépites et lots précieux

Véritable mine d’or, cette vente aux enchères est l’occasion idéale pour fondre sur des perles rares. Passons au crible fin ces petites pépites.

Champagne : que penser de la succession des cinq derniers millésimes de Dom Pérignon ?

Avec la récente sortie de son Vintage 2006, la marque phare de Moët & Chandon commercialise désormais cinq millésimes consécutifs. Explications sur une saga exceptionnelle.