Le mariage gourmand de Robert Parker’s Wine Advocate et Michelin

Michelin - Robert ParkerC’est officiel Français et Américains ont décidé de s’allier à nouveau. Le nouveau projet qui relie ses pays outre-Atlantique ? Le rachat de 40% du capital de la société du plus-que-connu critique de vin Robert Parker, Robert Parker’s Wine Advocate (RPWA), par le guide Michelin. Retour sur cette actualité brûlante.

Robert Parker a longtemps déploré que vin et gastronomie soient dissociés par les critiques spécialisés. Mais voilà que le rachat des 40% de sa société RPWA par Michelin en ce début du mois de juillet vient démontrer que ces deux univers sont faits pour s’entendre. Pour ceux qui l’ignoreraient encore, le critique américain s’est rapidement fait un nom au début des années 1980 en attribuant des notes sur 100 à des vins dégustés à l’aveugle. Depuis, elles influencent les gens du monde entier au moment de leurs achats. Et qui ne connaît Bibendum, mascotte du leader du pneumatique Michelin ? Pour l’anecdote, cette société a réalisé un formidable coup de communication en lançant son premier guide de tourisme gastronomique en 1936…. Année qui a marqué le droit des premiers congés payés. Depuis, le guide sélectionne les meilleurs restaurants et hôtels de 28 pays et met en lumière les nouvelles tendances et talents culinaires. Une belle initiative qui incite à les découvrir… en voiture !

Aujourd’hui, les deux mastodontes épicuriens unissent leurs forces et leur notoriété par cette transaction, dont le montant et l’identité des actionnaires n’a pas été divulgué. Déjà collaborateurs depuis 2016, ils réalisent ensemble les guides Michelin de Singapour, de Hong-Kong et de Macau. Ils organisent aussi des dîners concoctés par des chefs étoilés, mariés à des vins soigneusement sélectionnés par l’équipe de Robert Parker. Il n’empêche, cette nouvelle acquisition permettra au groupe français d’accroître considérablement sa notoriété et ses actions de communication sur de nouveaux marchés comme les Etats-Unis et l’Asie, pôle de plus en plus attractif comme le prouvent les chiffres croissants d’importations de vin. Par ailleurs, si le guide rouge reste une icône dans l’esprit des gourmets, son tirage est à la baisse avec 150 000 exemplaires édités en 2016, contre quelque 500 000 dans les années 1990. Digitalisation oblige, cette contraction des ventes est compensée par les 15 millions de visites annuelles sur le site Michelin restaurants. Michelin compte donc profiter des quelque 40 000 abonnés au contenu de Robert Parker.

Avec cet accord, les gourmands gourmets que nous sommes n’ont pas fini de voir les vins et la gastronomie valorisés aux quatre coins du globe. Et c’est plutôt une bonne nouvelle, n’est-ce pas ?

 

Voir tous les vins actuellement en vente

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le blog d’iDealwine :

La Cote des vins iDealwine® : le meilleur outil pour connaître le (vrai) prix d’un vin

Le Languedoc, ce « diamant brut »

La fin des droits de douane pour les importations de vins européens au Japon ?

Recette de la semaine – Salade de pintade aux girolles et à la truffe noire

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

chablis pave

William Fèvre, Louis Michel, Bernard Defaix : trois nuances de grands chablis

Les années passent, mais Chablis demeure la patrie du chardonnay qui sait rester raisonnable dans ses tarifs. Ici les premiers crus sont au prix d’un village de la Côte d’Or ...

Les chinons du domaine Charles Joguet : plaisir immédiat et longue garde !

Depuis quelques années les vins du domaine Charles Joguet ont retrouvé une précision, une densité et une élégance de tannins qu’on déguste rarement à Chinon. De grands vins de plaisir ...

Un nouveau directeur technique au château Pichon Lalande

Philippe Moreau, qui a officiait précédemment en tant que Directeur technique des châteaux de Pez à Saint-Estèphe et Bernadotte en Haut Médoc, rejoint le joyau bordelais du groupe de champagne ...