Le marché mondial des vins bio promis à un bel avenir

Vins bio iDealwine

C’est indéniable. Depuis quelques années le bio occupe une place croissante dans le mondovino. Au fil des ans, la tendance favorise largement ce mode de culture et de production, s’étendant d’ailleurs à celle de la biodynamie et des vinifications natures. Une analyse sur la consommation de vin est sortie récemment, prévoyant une tournure très positive d’ici 2022. Faisons le point.

L’analyse de l’ISWR sur la consommation de vin

Il y a peu, l’IWSR (une agence anglaise spécialisée dans l’analyse du marché des boissons) a dévoilé sa dernière analyse au sujet de la consommation de vin. Selon elle, les vins bio sont enfin- et heureusement- promis à un avenir durable. Elle prédit ainsi que la consommation mondiale augmentera de 0.5% en 2022 (atteignant 218 millions d’hectolitres) tandis que celles des vins bio atteindra 9% (avec 7.9 millions d’hectolitres). Notons toutefois que cette demande demeurera très géolocalisée, ne touchant quasiment que l’Europe qui concentrera alors 78% de cette consommation.

Une tendance européenne qui s’inscrit dans le « boire moins mais mieux »

Alors, certes la consommation mondiale augmentera, mais la consommation européenne diminuera (-2% de 2017 à 2022). Ne nous alarmons pas pour autant puisque cette baisse traduit une tendance de fond. Celle du « Boire moins mais mieux » qui subodore que la consommation européenne des vins bio augmentera de 13%.

En France, ce phénomène ne passe pas inaperçu. Et, face à une telle croissance le Groupe d’Expertise Vins et Spiritueux des CCE (Conseillers du Commerce Extérieur de la France) travaille aussi à faire de l’Hexagone un leader de la production des vins bio alors que, pour l’heure, elle se trouve derrière l’Espagne et l’Italie. Sa force est d’avoir développé un système d’appellation qui impose et garantit aux consommateurs une certaine qualité à travers un travail respectueux de la nature et du terroir d’origine. Grâce à cette volonté de faire des vins dits « de terroir », la culture et la tendance bio trouvent donc toute leur place. Les vignerons français ont d’ailleurs tout à gagner à entrer dans ce jeu vertueux puisque seulement 1% des vins bios vendus sur le marché français sont étrangers.

De l’autre côté du Rhin et de la Manche

Si, au regard de ce chiffre, la France peut paraître un peu chauvine, l’Allemagne, elle, est un des pays les plus ouverts aux vins étrangers qui représente 48% de sa consommation de vins biologiques. On prédit d’ailleurs qu’elle restera le premier marché mondial des vins bio.

Ce même phénomène s’observe au Royaume-Uni. Si la consommation générale tend à la baisse, celle des vins bio augmente. Et, de fait, les britanniques investissent dans la qualité, payant un vin bio en moyenne 38% plus cher qu’un vin conventionnel.

Et pour finir quelques chiffres…

Selon la CCE, en 2015 la production bio dans le monde et en France représentait :

  • 332 905 ha (+5% par rapport à 2014)
  • 7% des surfaces viticoles mondiales
  • 8% de la production totale de vin
  • 5 millions d’hectolitres
  • 8% des surfaces viticoles européennes
  • Espagne, Italie et France : 79% du vignoble bio

En 2016 en France on comptait 5 263 exploitations viticoles bio (70 740 ha). Et, parmi ces surfaces, 10 000 ha sont cultivés en biodynamie par un ensemble de 600 domaines.

Si ce sujet vous intéresse fortement et que vous souhaitez remplir votre cave de vins bio, nous vous incitons à consulter notre article Les vins bio, biodynamiques et nature représentent plus d’un quart des ventes sur iDealwine. Et puis, bien sûr, vous pouvez découvrir notre sélection de vin bio et biodynamique en vente sur iDealwine 😊

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

louis jadot

Louis Jadot rachète un vignoble en Oregon (Etats-Unis)

La célèbre maison Louis Jadot, en Bourgogne, vient d’acquérir un domaine américain, Resonance Vineyard, dans l’Oregon.

iDealwine en tournée en Asie

iDealwine a fortement mis l'accent sur le marché asiatique au cours des dernières années et cette stratégie s'avère fructueuse. Le marché mûr de Hong Kong, où nous avons établi un ...

Rentrée des enchères : 4 200 raretés et vins introuvables

Que rêver de mieux à la rentrée que des enchères livrant la crème de la crème des grands vins, des cuvées rarissimes et quasi introuvables ?!