Le domaine des Aurelles, rencontre avec Basile et Caroline Saint-Germain

vignoble les aurellesBasile et Caroline Saint-Germain cisèlent avec passion et bienveillance des vins caractérisés par une grande finesse, qui dénotent de leurs homologues parfois plus massifs. Aucun engrais, désherbants ni pesticides ne sont employés sur le vignoble, planté sur des coteaux et de très anciennes terrasses du quaternaire recouvertes d’épaisses couches de galets. La présence d’éboulis basaltiques est une spécificité de ce domaine ; cet apport en minéraux forge une partie de la personnalité des vins. Vous l’aurez compris, douceur et respect de la nature sont à l’œuvre ici ; par exemple, pour éviter un apport de soufre inutile (les doses employées sont inférieures à celles autorisées par Ecocert, même si le domaine n’est pas certifié), les sulfitages sont effectués à des moments bien précis, réfléchis. Basile et Caroline veillent aussi à conserver des souches bien aérées et les traitements nécessaires sont prodigués la nuit.

Autre point de différence : l’absence d’élevage en fût pour les vins rouges, mais des cuves en acier maillé, qui conservent aux vins leur fraîcheur

Une fois les vins embouteillés et prêts à être commercialisés, ils sont analysés par le laboratoire EXCELL pour vérifier leur teneur en résidus (pesticides, fongicides, herbicides…). Chaque fois, les résultats montrent que les vins sont exempts de toute trace de ce type. Cette démarche va donc plus loin qu’une certification puisqu’il ne s’agit pas d’une obligation de moyens mais de résultat.

Basile Saint-Germain insiste : ses vins sont faits pour être bus à table et les alliances mets et vins sont nombreuses : vous pourrez les apprécier aussi bien sur des poissons que des viandes, des légumes ou même des mets épicés. Notez aussi que ces vins se conservent fort bien une fois ouverts, trois ou quatre jours, à condition de bien les refermer, hermétiquement, et de les garder un peu au frais.

Médocain, passé par le Château Latour, Basile y a appris les beaux gestes, l’implication et l’humilité. Egalement passé par Cognac, tout comme son épouse Caroline (ses parents ont créé la maison Léopold Gourmel), il a appris la patience et l’art de bien faire à chaque étape. Cela se ressent de la vigne aux étiquettes des vins, joliment épurées. C’est ainsi que depuis 1995, authenticité, persévérance et respect résument l’esprit des lieux. « Nos vins sont des vins de bien-être, c’est ce que je ressens » commence par dire Caroline Saint-Germain lorsqu’on la questionne. Une réponse qui se suffirait à elle-même, n’était le devoir de tout vous dire…

A découvrir dans le cadre de l’Offre iDéale en cours sur les vins du Languedoc :


Domaine des Aurelles : ce qu’en dit la presse

Guide BETTANE&DESSEAUVE (2/5)

« Basile Saint-Germain a recherché en Languedoc des terroirs avec de vieilles vignes. Aurel et solen ont des structures de pinots noirs, fins et élégants, avec un supplément de fond cette année pour aurel, et une buvabilité charmeuse pour solen. La maison réalise des vins en rupture de style avec les classiques du Languedoc et mérite d’être visitée pour l’originalité de sa production.

Guide RVF des meilleurs vins de France (*)

« Depuis 1995, Basile Saint-Germain et son épouse travaillent avec exigence, dans un esprit bio – en phytobiologie, sans engrais, désherbant ni pesticide -, un vignoble situé sur les croupes villafranchiennes des environs de Nizas. Des rendements faible,s une démarche authentique et une volonté rare de ne commercialiser qu’à l’issue d’élevages très longs en cuves ciment : tout concourt, ici, à élaborer des vins civilisés, digestes, au fruit poli et lentement assagi par le temps. Solen est une cuvée à dominante carignan et grenache, élégante et plus précoce qu’Aurel, le grand vib à dominante mourvèdre (complété de syrah), soyeux et droit, tout en intégrité de fruit et en densité de sève. (…) Ces vins vieillissent admirablement. »

Guide GAULT&MILLAU (1,5/4)

« Basile Saint-Germain ne fait pas les choses à moitié. Les Aurelles comptent 9 hectares de vignes cultivées selon des méthodes totalement naturelles basées sur la phytobiologie. L’écosystème méditerranéen est fort en fleurs et plantes aromatiques qui ont chacune leurs vertus. Les raisins sont sains, pleins de vigueur et de fruit, grâce aux huiles essentielles et autres macérations. La vinification très simple s’efforce d’exprimer la richesse de ce terroir basaltique et tout se passe dans une magnifique cave construite en 2001 ».

Guide Robert Parker

« Basile Saint Germain – inspired by time spent working at Chateau Latour – staked his claim fifteen years ago in assorted pebbly Villefranchian and basaltic parcels around Nizas and Caux, with the idea of reflecting this terroir through wines with purity of fruit and no wood influence. Both his approach to wine growing (including the use of “photo-biological” herbal preparations) and to explaining his intentions are meticulous. The broad, conical fermenters here were chosen to maximize passive contact with the skin cap and a concomitant reduction in active extraction. The exception to “no wood” is Les Aurelles’s white, a 100% Roussanne vinified in barrique. »

Michel Smith, Les grands crus du Languedoc et du Roussillon

« Bref, voilà un domaine fascinant à suivre de très près. »

Accédez à l’Offre iDéale en cours sur les vins du Languedoc
Recherchez la cote d’un vin.
Consultez les ventes de vin.

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Francois Chidaine

Le sacre du chenin blanc par François Chidaine

Voilà presque 30 ans que François Chidaine fait vibrer la vallée de la Loire avec son interprétation brillante du cépage ...

Vente à prix fixe : découvrez les vins de caractère du Château de Bellet

A l’image de Château Simone ou de Château Grillet, le château de Bellet fait partie de ces domaines emblématiques d’une micro appellation. Sur les hauteurs de Nice, il produit des ...

jancis_robinson

Jancis Robinson : dix ans plus tard, que valent les Bordeaux 2004 ?

« On s’était dit rendez-vous dans dix ans, même jour, même heure ! » Jancis Robinson, la célèbre critique de vin et consultante de la cave de la Reine Elizabeth ...