Le domaine de la semaine : William Fèvre

Aujourd’hui dans le giron de la famille champenoise Henriot, également propriétaire de la Maison beaunoise Bouchard Père et Fils, le domaine William Fèvre est revenu au sommet de l’appellation.
Retour sur l’histoire de cette institution de Chablis.

Le domaine William Fèvre a longtemps fait cavalier seul. Présents dans la région depuis près de trois siècles, les Fèvre ont marqué le chablisien de leur nom grâce à William, qui fonda le Domaine de la Maladière à la fin des années 50. Durant quatre décennies, il s’est évertué à cultiver soigneusement chaque parcelle de ses terroirs, avant de passer la main en 1998.

C’est à ce moment-là que William Fèvre a amorcé une mue importante ; les nouveaux propriétaires ont apporté leur vision du respect des terroirs mais aussi de nouvelles méthodes de travail : vendanges manuelles, tri sélectif, élevage sous bois parcimonieux, jamais de fûts neufs, pour préserver le terroir chablisien sans le dénaturer par des boisés excessifs ; c’est d’ailleurs l’un des secrets de Fèvre !

Aujourd’hui dotés d’une assise financière solide, les vins William Fèvre continuent de caracoler en tête des meilleurs chablis, tout en bénéficiant de techniques de viticulture et de vinification somme toutes simples mais respectueuses des terroirs. Petite originalité de la maison à ce titre : c’est un seul et même homme, Didier Séguier, qui officie à la fois en tant que chef de culture et maître de chai. Pour tous les vins, le principe de gravité prévaut : cela permet aux raisins de suivre un circuit naturel, sans pompage, de haut vers le bas. Les vins sont élevés en fûts de chêne, sur lies fines, entre 10 et 15 mois, et bâtonnés en fonction des millésimes.
Le domaine compte 48 hectares, dont plus de la moitié en premiers (12 ha) et grands crus (15,2 ha).

Accédez à l’Offre iDéale n°94 sur les vins du Domaine William Fèvre à Chabli

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Domaine Berthet-Bondet : la grande tradition en Jura

Certifié bio depuis le millésime 2013, le domaine Berthet-Bondet est un des piliers de la tradition dans le Jura. Leurs cuvées de chardonnay, de savagnin oxydatif, de Château-Chalon en rouge, ...

Thierry Germain

Thierry Germain l’homme (bio) dynamique de Saumur-Champigny

A la tête du domaine des Roches Neuves depuis plus de vingt ans,Thierry Germain est un peu le “Monsieur 100 000 volts” de Saumur-Champigny. Evolution de style, travail en biodynamie, ...

Château Montus et Bouscassé, deux stars mondiales venues de Madiran

Alain Brumont a réussi en seulement quelques années à démontrer tout le potentiel de l'appellation Madiran, souvent dénigrée et sous-estimée. Avec ses châteaux Montus et Bouscassé qu'il a amenés au ...