Le domaine Combier : la valeur sûre de Crozes-Hermitage

Domaine Combier 1Pionnier de l’agriculture bio depuis 1980 à Crozes-Hermitage, Laurent Combier a amené son domaine au sommet de cette appellation. Ses vins, à la fois savoureux, profonds, gourmands et faciles à boire sont devenus des références incontournables du Rhône nord.

 

L’histoire commence en Ardèche : Camille, le grand-père de Laurent, descend en 1936 du plateau ardéchois pour venir s’installer sur trois hectares de vignes à La Roche-de-Glun. La propriété compte aussi des abricotiers (4 ha) et, comme le vin se vend mal, les parents de Laurent font le choix de l’arboriculture, cultivant les raisins et les apportant à la cave coopérative voisine de Tain mais se consacrant avant tout à leurs vergers. Ils possèdent alors cinq hectares de vignes, dont une parcelle plantée en 1952, le futur Clos des Grives, et 15 hectares de pêchers et d’abricotiers. Le père de Laurent, victime d’allergies avec les produits de traitement, devient un pionnier du bio dès les années 1970. Le domaine sera au point sur ce plan et entièrement converti à partir de 1980.

En 1989, nouveau tournant. Les parents de Laurent quittent la coopérative et reprennent à leur compte les cinq hectares de vignoble. Le domaine s’agrandit peu à peu à 15 hectares, puis jusqu’aux 25 hectares d’aujourd’hui (essentiellement sur Crozes, un petit peu sur Saint-Joseph). L’arrivée de Laurent sur l’exploitation en 1990 marque une nouvelle étape. Ce diplômé d’œnologie se dote d’une nouvelle cave et fait le choix de l’indépendance totale (c’est lui qui a poussé le domaine à quitter la coopérative), avec de nouvelles méthodes aussi comme, depuis quelques années, l’introduction de cuves/amphores en béton pour donner encore plus de soyeux à ses vins.

Aujourd’hui le domaine est arrivé à un sommet. En pointe sur la culture bio et le travail des sols, il maîtrise également parfaitement ses élevages sans excès, en préservant de la fraicheur et du fruit dans l’ensemble des cuvées. Difficile de faire mieux à Crozes-Hermitage ! Difficile, mais pas impossible puisque Laurent Combier a commencé à travailler avec l’œnologue espagnole Veronica Ortega sur des sélections parcellaires de Crozes et de Saint-Joseph. Avec des premiers résultats qui semblent très prometteurs pour ceux qui ont eu la chance de goûter à ces rares cuvées d’exception.

 

Deux cuvées de Crozes-Hermitage du domaine sont actuellement en vente sur iDealwine, découvrez-les :

 

Fiche vins combier

 

Accédez à la Vente privée de vins du Rhône en cours sur iDealwine.

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

L’art et la manière de vendanger à Cheval Blanc

Alors que la récolte 2012 débute tout juste, l’équipe du Château Cheval Blanc organisait il y a quelques jours une journée de vendanges « Off » pour quelques (chanceux) néophytes. ...

Toqués de Tokaj : reportage au royaume de Disznoko

Le plus grand domaine de Tokaj, propriété d'Axa millésimes depuis près de vingt ans, déroule ses cent hectares de vignoble au nord-est de la Hongrie à la frontière slovaque. Ses ...

Les Gouttes de Dieu

Château Le Puy à Bordeaux : une future appellation monopole pour la star du manga Les gouttes de Dieu ?

Bannissant tout œnologue et le bois neuf, travaillant en bio depuis la nuit des temps, vinifiant largement sans soufre, le château Le Puy (Côtes de Francs) est un peu un ...