Le domaine Bernard Defaix à Chablis : au niveau des plus grands !

Chablis_Defaix_VaillonsLes vins du domaine Bernard Defaix ont été la révélation de la dégustation des chablis proposés dans notre Vente Privée actuellement en ligne. Du fruit, de la tension, de la fraîcheur  ils ont tout pour être de grands chablis !

Le domaine Bernard Defaix est la suite d’une longue lignée de vignerons puisque Bernard, le père des exploitant actuels, représente la quatrième génération de vignerons à l’œuvre dans les vignes dans la région. Quand il s’est installé à Chablis en 1959, il ne possédait alors que deux hectares. Petit à petit, Bernard Defaix a agrandi le domaine en rachetant des parcelles dans les meilleures expositions de l’appellation.

L’exploitation, qui couvre aujourd’hui 26 hectares, est maintenant gérée par Didier et Sylvain, les fils de Bernard, mais ce dernier reste très présent à leurs côtés. Didier s’occupe du vignoble, de la commercialisation et de la comptabilité générale de l’entreprise. Sylvain est plus particulièrement en charge de la vinification, de l’élevage, du conditionnement et de la préparation des commandes. Hélène, l’épouse de Didier, travaille au domaine depuis 2002 pour la commercialisation et l’administratif et elle possède elle-même un joli vignoble à Rully.

Depuis 2009 le domaine a officialisé sa conversion en culture bio avec une certification officielle sous le contrôle d’Ecocert. L’entretien des sols se fait uniquement par le labour. Un labour d’hiver, puis ensuite, au cours de la saison, les labours sont effectués à des rythmes variables selon la pousse des mauvaises herbes. Pour la protection du vignoble, seuls les produits de contact comme le soufre et le cuivre sont utilisés, en visant au plus juste afin d’obtenir la meilleure efficacité sans multiplier les passages et les doses. Le domaine a complètement repensé sa façon de travailler la vigne en aidant la plante à retrouver son rôle central et en l’aidant à lutter contre les parasites. Un travail qui ressemble à celui effectué à l’époque par les grands-parents des exploitants actuels avec cependant deux avantages de taille. D’une part, l’utilisation d’un matériel beaucoup plus performant tant en travail du sol qu’en pulvérisation. D’autre part en bénéficiant d’outils de prévision qui n’existaient pas à l’époque pour la météo comme pour la pression des maladies.

 

Comme tous les bons vignerons, le domaine Bernard Defaix considère que première étape d’une vinification réussie se joue au vignoble. La conduite des vignes en bio permet en particulier d’amener le raisin à son meilleur niveau de maturité et d’expression.

Après les vendanges, le raisin est amené rapidement en cuverie où il est immédiatement pressé. Un pressurage doux permet de sélectionner les meilleurs jus. La fermentation alcoolique puis la fermentation malolactique se déroulent en cuves inox ou en fûts de chêne, selon les cuvées. Le vin est laissé sur lies fines de 8 à 12 mois en fonction des crus et des millésimes. Ces lies sont régulièrement remises en suspension afin d’enrichir le vin. En fût, le domaine procède par bâtonnage et, en cuve, par remontage à l’abri de l’air. Les soutirages commencent au mois d’avril avec le petit-chablis et s’achèvent pendant l’été pour les premiers crus. Pour assurer une clarification douce, les vins sont collés. Ils subissent ensuite une légère filtration avant mise en bouteille.

Accédez aux chablis du domaine Defaix actuellement proposé en vente privée sur iDealwine:


VP defaix 2

 

Accédez aux ventes privées de vin

En savoir plus sur les vins de Bourgogne

Consultez les ventes de vin

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Palmarès Bordeaux | Le TOP 20 semestriel dans les ventes aux enchères

Suite de nos palmarès régionaux avec une région qui demeure absolument incontournable malgré une tendance à la baisse : le Bordelais.

Cidrerie de Vulcain | Un pomologiste à la rescousse des variétés oubliées

Jacques Perritaz sublime les fruits oubliés du verger suisse et offre des cuvées de cidres et de poirés de très haut niveau. A découvrir en urgence.

Saumur-Champigny : Clotilde et René-Noël Legrand, la tradition des vins de garde

Le domaine Legrand est un des plus anciens sur l’appellation Saumur-Champigny. Peu médiatisés mais bien connus des amateurs pointus, les Legrand produisent des rouges très traditionnels dont certaines cuvées ont ...