Le Beaujolais, nouvel eldorado pour la Bourgogne ?

montage bichotLe Beaujolais tend à retrouver ses lettres de noblesse grâce à une meilleure perception de ses vins par les amateurs. Face à l’envolée des prix et à l’impossibilité d’augmenter les volumes de production bourguignons, cette région apparaît donc comme un nouvel eldorado. La maison de Beaune, Albert Bichot, a choisi cette stratégie et a procédé à des achats de raisins dans les appellations Moulin-à-Vent et Morgon.

 Cette année, et pour la première fois, la maison Albert Bichot a acheté des raisins du beaujolais des appellations Moulin-à-Vent et Morgon. Ces raisins ont été vinifiés « à la bourguignonne », dans ses caves de Beaune. Le domaine explique cette diversification hors de  Bourgogne  par des problèmes de sourcing dans sa région d’origine (pas assez de raisins à acheter ou seulement à des prix très élevés). Les crus du Beaujolais et son cépage gamay apparaissent donc comme le nouvel eldorado.

Si la maison bourguignonne fait ses premiers pas dans le Beaujolais, elle n’est pas à son coup d’essai en ce qui concerne la vinification à partir d’achats de raisins. Elle l’a développée dans de nombreuses appellations en Bourgogne ces dernières années. Ainsi, en plus de ses quatre domaines à Chablis, Nuits-Saint-Georges, Pommard et Mercurey, elle vinifie des raisins de multiples appellations : d’Aloxe-Corton, Bonnes-Mares, Chambolle-Musigny, Chassagne-Montrachet, Grands-Echezeaux, Savigny-lès-Beaune, Vosne-Romanée…

Consulter les ventes de vins de Bichot sur iDealwine

Consulter les ventes de vins de Bourgogne sur iDealwine

Trouver la cote d’un vin

Pour ne rien rater de l’actualité du monde du vin, rejoignez la page Facebook iDealwine et suivez iDealwine sur Twitter !

A lire également dans le Blog iDealwine :

La grande histoire des Hospices de Beaune et la petite histoire de ses cuvées ! – Episode 1

La grande histoire des Hospices de Beaune et la petite histoire de ses cuvées ! – Episode 2

Beaune, capitale de la Bourgogne viticole, va ouvrir une « cité du vin »

Le négociant du Jura Henri Maire s’étend en Bourgogne

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Achat direct : 1874-2005, 3500 lots à maturité

Voilà une vente à ne surtout pas manquer. Et quelle vente ! 3500 lots prêts à boire… de 2005 jusque 1874. Amoureux de la Bourgogne, de Bordeaux, du Rhône, d'Italie ...

Château Bourgneuf, la bonne affaire de Pomerol

Production morcelée entre de nombreux petits domaines, forte demande mondiale pour une appellation dont le nom « sonne » bien dans toutes les langues, les pomerols atteignent parfois des prix ...

Récit d’une masterclass | Mirifique Bourgogne

Retour sur notre masterclass consacrée à la Bourgogne. Grands noms, belles appellations et échanges précieux ont rythmé la soirée. On vous raconte.