Le baromètre iDealwine 2022 des enchères de vin est sorti !

Publication-barometre-iDealwine-2022-encheres-vins

Ça y est, la Bible du marché des enchères de vin est parue. A partir de l’analyse des enchères de 2021, ce document exclusif met en perspective les principales tendances du marché qui se dessinent pour 2022. A la clef, plus de 200 pages de conseils pour gérer sa cave et prendre les bonnes décisions d’achat et de revente.

Le fameux baromètre iDealwine est paru et est disponible à la vente. Tour d’horizon des principales tendances et des vins les plus chers.

2021, une année très dynamique pour le marché du vin, un emballement des prix

Dans un contexte sanitaire encore instable, le marché des enchères de vin s’est montré extrêmement dynamique en 2021 : 48 ventes aux enchères ont été organisées sur la plateforme d’iDealwine (contre 41 en 2020) dont 9 ventes de Collections Privées dédiées à la cave exceptionnelle d’un seul amateur. Plus de 190 000 flacons ont été adjugés durant l’année (+8,5% par rapport à 2020) pour un montant de 27M€ (+17,5%). Ces chiffres mettent ainsi en exergue un effet prix majeur qui se confirme avec un prix d’adjudication de la bouteille qui s’échelonne de 1€ à 28 244€, soit une moyenne de 139€ (+9%) par flacon (équivalent 75 cl.).

En fin d’année, l’emballement du prix des grands vins s’est amplifié, ciblant les grandes signatures de Bourgogne, du Rhône et du Jura, extrêmement prisées et confrontées à un déséquilibre entre l’offre – très faible – et la demande – grandissante. Sont concernés en premier lieu des domaines comme Auvenay, Leroy, DRC, Overnoy, des Miroirs et Château Rayas

Cyrille Jomand, notre président confirme « Si la demande s’est concentrée sur les signatures phares de Bourgogne, plus aucune région n’est aujourd’hui à l’écart de cet engouement très fort pour les grands vins. C’est une excellente nouvelle pour le vignoble, français et étranger. »

Les vins les plus chers de 2021

– Le lot le plus cher de l’année : Assortiment de 12 bouteilles de 2017 (1 bt romanée-conti, 4 bt la-tâche, 3 bt richebourg, 4 bt romanée-saint-vivant), Domaine de la Romanée-Conti, adjugé 42 857€

– La bouteille la plus chère (75cl) : 1 musigny 2006, Domaine Leroy, adjugée 28 244€

– Le flacon le plus cher : 1 échézeaux 2006, Domaine Bizot, adjugé 41 752€

– Le spiritueux le plus cher (hors ventes sur Fine Spirits Auction) : 1 bouteille de whisky Karuizawa 33 years Number One Drinks Ex-Sherry Single Cask Butt N°136 bottled july 2014 LMDW Artist Warren Khong 1981, adjugée 5 526€

– Le spiritueux le plus cher sur Fine Spirits Auction : 1 bouteille de whisky Karuizawa 29 years  Number One Drinks Bourbon Cask N°8897 Specialty Drinks, adjugée 17 936€

Les principales tendances du marché en 2021-2022

Outre la forte hausse des prix, les tendances de fond déjà à l’œuvre ces dernières années se sont confirmées :

– Si Bordeaux reste la première région en termes de volumes échangés, avec 40,5% du total contre 22% pour la Bourgogne, cette dernière conforte en 2021 sa première position en valeur d’adjudication (38,3% du montant total adjugé en 2021, contre 33,9% pour Bordeaux) ;

– Un intérêt toujours croissant pour les signatures bio, biodynamiques mais aussi les vins nature (Jura & Loire en pole position avec 6 représentants chacun dans le TOP20 des vins bio et nature les plus chers) ;

–  Une diversification des régions attirant les amateurs dans les enchères : forte progression du Languedoc-Roussillon, amplifiée après le décès de Laurent Vaillé (Grange des Pères), émergence de l’Auvergne ;

– La mondialisation de la demande avec un socle français encore solide et résilient : 49% de clients Français, 29% d’Europe, 18% d’Asie, 4% d’autres régions ;

– La confirmation de la forte demande pour des spiritueux fins aux enchères : Fine Spirits Auction a accueilli 6 ventes, soit 2 847 flacons adjugés (plus de 600 flacons dans les ventes iDealwine).

Acheter le baromètre iDealwine 2022 (pour rappel, les clients Club et Privilèges recevront le baromètre en version digitale ; les clients Club le recevront également par voie postale)

  • Voir les commentaires (2)

  • Hervé Loubière

    J’ai une bouteille de Vosne-Romanée de 2011, quel serait le prix de ce flacon?
    J’ai une bouteille de Boyd Cantenac de 2009, quel serait son prix?
    Merci de votre réponse chiffrée ou évaluée.

    • iDealwine

      Bonjour,

      Pour estimer vos flacons, veuillez contacter notre service clients à: info@idealwine.com

      Merci à vous et à très bientôt !

      L’équipe iDealwine

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

le rouge et le blanc idealwine

Immanquable : le numéro d’hiver du Rouge et le Blanc

Le nouveau numéro de la revue Le Rouge et le Blanc est paru. Il fait la part belle aux vins de Bandol, notamment... Découvrons-le plus avant.

Domaine des Perdrix : l’élégance incarnée du pinot noir

Amis amateurs de vins de Bourgogne, vous ne pouvez pas passer à côté de ce beau domaine. Réparti sur 12 hectares en Côte-de-Nuits (Nuits-Saint-Georges, Vosne-Romanée, Echézeaux), le vignoble du Domaine ...

Concours de dégustation de Sciences Po | L’école Hôtelière de Lausanne remporte le SPIT

Retour sur cette dégustation chez Bollinger qui a mis à l’épreuve 13 équipes d’étudiants. iDealwine est partenaire du concours depuis son origine.