Le bar à vins qui monte : le Mangevins

Ce « bistrot à vins » grand comme un mouchoir de poche est le nouveau lieu de rendez-vous des amateurs de vins de Tain l’Hermitage. Mais pas uniquement de Tain car l’adresse mérite le détour et se propage déjà comme une traînée de poudre …

C’est Vincent Dollat et son épouse Keiko qui en sont les heureux
propriétaires depuis bientôt deux ans. Les vins de la vallée du Rhône sont bien évidemment les grands gagnants de l’opération et la cuisine
qui les accompagne, tout en retenue et en touches subtiles (l’influence
japonaise du chef n’y est pas étrangère), sublime ces crus. Des plats
justes en saveur, à l’équilibre parfait, comme ce pavé de thon juste
saisi aux salsifis ou ces ravioles de gorgonzola. Les prix sont très
raisonnables (l’addition ne dépassera pas une vingtaine d’euros) et la
dizaine de vins au verre (et non des moindres : Côtes du Rhône de
Gramenon, Hermitage de Chave, Saint-Jo d’Aurélien Chatagnier) permet de
trouver l’accord parfait. Point de chute imparable à toute virée
rhodanienne.

Le Mangevins
6 avenue Paul Durand
26600 Tain l’hermitage
Tél. : 04 75 07 73 85.
Ouvert du mardi au samedi, midi et soir.

Consultez la liste des vins de vallée du Rhône en vente actuellement sur iDealwine.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

La génération Y et le vin : où en sommes-nous ?

Vin et Société, l’association qui regroupe les 500 000 acteurs de la vigne et du vin, présentait il y a quelques jours les résultats du laboratoire d’idées lancé en partenariat avec ...

conseil d'etat

Le Conseil d’Etat protège les producteurs “sans chais” de Pomerol

Le conseil d’Etat vient de prendre une décision favorable aux producteurs de Pomerol qui contestaient certaines dispositions prises par le syndicat de l’appellation d’origine contrôlée qui est maintenant contraint d’assouplir ...

Une vigne de chenin à Amboise

Une parcelle de vigne a été plantée en plein centre historique de la ville d'Amboise, à deux pas du château.