L’augmentation des taxes en France pourrait accélérer les ventes de domaines viticoles

vignoble a-vendreChaque mois apporte son lot de nouvelles concernant les ventes de châteaux et de vignobles français. Cette tendance n’est pas sur le point de se ralentir si on en croit le magazine britannique Decanter. Explications.

L’accumulation des taxes toujours plus “créatives” et lourdes pour les propriétaires viticoles entraine de leur part de plus en plus d’interrogations sur l’avenir de leur exploitation.

Premièrement, l’exonération progressive sur les plus-values, initialement totale après 15 ans de possession d’un bien immobilier, était passée à 30 ans sous la présidence de Nicolas Sarkozy.

Deuxièmement, l’augmentation du droit de mutation payable sur toutes les ventes de terrain, passé de 4,9% à 5,09%, a également eu un impact ainsi que la hausse des prix du foncier qui rend les successions familiales de plus en plus onéreuses.

N’oublions pas aussi l’augmentation de l’impôt sur la fortune et la hausse des taxes sur les dividendes qui affectent les actionnaires des entreprises viticoles. La plupart des grands châteaux ou domaines viticoles ont aujourd’hui de plus en plus d’actionnaires qui ont de plus en plus souvent des “états d’âme” : « On attend d’eux qu’ils payent l’impôt sur la fortune pour des parts de vignobles dans lesquelles ils ne travaillent pas, et l’argent qui vient des dividendes représente peu comparé aux sommes qu’ils pourraient toucher s’ils vendaient le terrain » déclare Jean-Luc Coupet, spécialiste de l’investissement chez Wine Bankers à Paris.

Le sentiment qui ressort de tout cela est que, compte tenu la taille et de la valeur des grands domaines viticoles, seuls les investisseurs institutionnels ou les compagnies étrangères ou pourront les acheter. Qui d’autre serait capable de supporter financièrement le poids imposé à ces propriétaires ?

Une petite note d’espoir, tout de même : l’exonération progressive sur les plus-values devrait prochainement repasser à 100%  après 22 ans en 2014 au lieu des 30 ans actuels.

Des ventes à suivre en 2014 donc …

Consultez les ventes de vin

Recherchez le prix d’un vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Le propriétaire de Haut-Brion rachète le Château L’Arrosée à Saint-Emilion

Haut Brion achète le château Tertre Daugay à Saint-Emilion

Le château Les Carmes Haut-Brion, cédé pour 18 millions d’euros

Château Le Bon Pasteur : Michel Rolland cède son domaine à un acheteur chinois

Un couple de chinois achète le château La Commanderie à Pomerol

Jacky Lorenzetti continue à miser sur les châteaux bordelais

Un architecte chinois acquiert le Château La Fleur Jonquet

Château Loudenne : un achat chinois supplémentaire à Bordeaux

Le Château Calon-Ségur est vendu

Le Château Bellefont-Belcier vendu à un Chinois : une première pour un grand cru classé de Saint-Emilion

Bordeaux : des investisseurs chinois rachètent quatre domaines viticoles

Le géant chinois de l’agroalimentaire SSCW rachète le négociant DIVA Bordeaux

Bordeaux : Bernard Magrez, l’homme aux 40 châteaux !

Château Lascombes passe dans le giron de la mutuelle MACSF

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Vue vignes Delas copie

Delas, une référence incontournable du Rhône nord

Maison historique qui a su évoluer au fil du temps pour rester au sommet de toutes les appellations du nord de la vallée du Rhône, Delas Frères propose des vins ...

Margaux | Château Dauzac change de main en 2019

Il y a quelques jours, nous apprenions que la MAIF cédait Château Dauzac. On vous en dit plus sur cette transaction, encore en phase de négociation.

iDealwine-Summer-Wine-Night

Dégustation spéciale Languedoc : iDealwine à la Summer Wine Night de Bettane+Desseauve

L’équipe iDealwine n’aurait manqué pour rien au monde cette dégustation 100% Languedoc. Un grand succès !