L’appellation Richebourg plébiscitée lors de la vente on-line du 30 décembre dernier

894-Etiquette BouteilleLa dernière vente on-line de l’année 2013, au cours de laquelle était dispersée une seule cave, a été le théâtre de belles enchères sur des grands crus de Bordeaux et de Bourgogne. Pour une large part, les vins étaient issus des années 1960 et 1970. Au sein de la côte de Nuits, les vins de l’appellation richebourg se sont distingués.

A Bordeaux, deux lots rares, des caisses bois complètes portant l’étampe du domaine étaient proposés lors de la vente on-line qui s’est terminée sur iDealwine le 30 décembre dernier : une caisse de 12 bouteilles de Château Mouton Rothschild 1986 a été adjugée 6487€ à un professionnel allemand, soit 541€ la bouteille pour ce cru gratifié de la note maximale de 100/100 par Robert Parker. Une autre caisse, contenant 12 bouteilles de Château Figeac 1961 a quant à elle atteint 2960€, soit 247€ la bouteille, un prix en hausse de 35% sur la cote iDealwine. En dehors de ces lots issus de millésimes de renom, les plus fortes progressions de cours ont été enregistrées sur des années beaucoup moins prestigieuses. Ces lots ont attiré des amateurs qui recherchaient un millésime anniversaire ou, plus simplement, la possibilité de goûter un premier cru de Bordeaux  même dans une année de moindre qualité : Château Cheval Blanc 1977 s’est ainsi vendu 183€ la bouteille (+28%) ; dans le millésime 1958 ce premier cru de Saint-Emilion s’échangeait 405€ (+22%). Château Margaux 1970, proposé en magnum, a trouvé preneur à 401€ (+18%). Deux lots de Château Latour, millésimés 1974 et 1977, ont tous deux atteint 206€ la bouteille, soit une hausse respective de 11% et de 3% par rapport à la cote iDealwine.

Bordeaux 2009 stables

La cave de cet amateur contenait aussi quelques grands crus millésimés 2009. Ceux-ci se sont généralement vendus au niveau de la cote iDealwine, ou en très légère baisse : 619€ pour Mouton Rothschild (-5%) ; 1179€ pour Château Latour (-5%) ; 826€ pour Château Cheval Blanc (stable). Seul le Château Pontet Canet, à 195€ la bouteille, affiche une progression de cours de 14%.

Bourgogne : 1238€ pour un magnum de richebourg 1964 du domaine Noëllat

La côte de Nuits a, une fois de plus, suscité la convoitise des amateurs, et l’appellation Richebourg tout particulièrement c’est retrouvée à l’honneur. D’autant que le catalogue comportait quelques lots d’une grande rareté, et notamment des vins issus du domaine Noëllat : son richebourg GC 1974 s’est vendu 283€ (+32%), mais c’est surtout un magnum millésimé 1964 de ce même grand cru qui a atteint 1238€. Dans cette même appellation, le domaine de la Romanée Conti demeure imbattable : son richebourg 2005 s’est vendu 1651€ la bouteille (+38% sur la cote iDealwine). A signaler également parmi les belles enchères, un chambertin GC 1971 du domaine Trapet, vendu 401€, un magnum de pommard 1er Cru les Pézerolles 1978 du domaine Voillot, adjugé 413€. Sans surprise, un Gevrey-Chambertin 1er Cru Clos Saint-Jacques 2005 signé Armand Rousseau s’est quant à lui vendu en hausse de 38%, à 480€.

Retrouvez les principaux résultats de la vente on-line du 30 décembre 2013

Recherchez le prix d’un vin

Demandez une estimation en vue de la vente de votre cave

En savoir plus sur la revente de vos vins

Consultez les ventes de vin

A lire également sur le Blog iDealwine :

En hausse de 1,32% en 2013, l’indice iDealwine 100 des grands crus progresse de 88,67% depuis début 2007

Petrus et les grands crus de Bourgogne sur le podium lors de la vente on-line du 11 décembre

La caisse de Cheval Blanc 1947 vendue 131 600 € vaut-elle une telle somme ?

Un point sur les belles enchères de la vente on-line du 14 novembre dernier

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Millésime 2015, un premier bilan (prudent !)

Troisième épisode de notre saga sur le millésime 2015. Après avoir montré plein de promesses juste avant les vendanges en août, qu’en est-il fin septembre alors que les vendanges sont ...

Madame Bollinger sillonnant les vignes d’Aÿ

Un trésor de 1830 retrouvé dans les caves de Bollinger !

Vous n’êtes pas les seuls pour qui été rime avec rangement. Qui sait, vous trouverez peut-être un aussi beau trésor que celui que Bollinger a découvert dans ses caves, en ...

PALMARES : les plus belles bouteilles vendues aux enchères on-line au premier semestre 2016

Six mois et 12 ventes plus tard, le temps est venu pour nous de dresser un premier bilan des plus belles enchères on-line sur iDealwine au premier semestre 2016. Un ...