L’accord de saison

AbricotsDu Roussillon, de Provence ou de la Vallée du Rhône, l’abricot revient de loin (les Chinois le dégustent depuis 4000 ans) et sauva sa tête du billot par la grâce de Le Nôtre qui l’introduisit à Versailles.

Lambertin, orangered, goldrich, bergeron ou orangé de Provence, l’abricot s’étale sous nos yeux de la mi-juin à la fin août. En dessert, il reste une valeur sûre, et s’accorde particulièrement bien aux liquoreux ou aux moelleux en raison de son acidité et de sa texture fondante.

Même les vins les plus riches, à l’instar d’un vin de paille du Jura, ne s’offusqueront pas d’une telle confrontation. Le résultat est exceptionnel ; les arômes de fruits secs, la justesse du passerillage et la pureté de la concentration se mêleront harmonieusement au confit du fruit et à ses notes acides.
Autres voies à explorer, notamment sur une tarte ou un millefeuille à la texture croquante : un moelleux ligérien (Vouvray, Savennières, Bonnezeaux, Quarts de Chaume, Côteaux du Layon ou de l’Aubance), un liquoreux de Bordeaux (Barsac, Sauternes, Sainte-Croix du Mont, Loupiac, Cérons), et bien sûr les grands Gewurztraminer, épatants avec des abricots pochés au miel et à l’eau de rose.

Le Sud-Ouest (Monbazillac, Jurançon) n’est pas en reste non plus, pour les préparations rôties ou poêlées. Les vins doux naturels sont une autre solution, notamment les Muscats, qu’ils soient de Beaumes-de-Venise, de Frontignan, de Lunel ou de Rivesaltes. Enfin côté bulles, évitez le Champagne (à la rigueur un demi-sec) et optez pour la spontanéité d’un Montlouis demi-sec ou d’un Vouvray.

Pour rechercher un accord entre mets et vins, cliquez ici.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Les recettes de Constance | Riesling allemand & accords gourmands

Alors que notre vente « Petits Prix » bat son plein, nous en avons profité pour réaliser de beaux accords mets-vins avec le riesling trocken de l’allemand Fritz Haag.

Un verre de Château Rayas 1978 avec Thierry Desseauve

L'amour du vin a ses raisons que la raison ne connait pas toujours, Dieu merci. Comment détourner de ses obligations, le temps d’un instant, un homme que l’on sait sur-occupé, ...

Recette de la semaine : pigeon en cocotte et petits pois

Succulente, cette recette de pigeon en cocotte avec des petits poids à la française ! A accompagner d'un pinot noir de Bourgogne alliant à la finesse une certaine puissance, ou ...