La vigne bordelaise en péril !

close-up vine leaf« Flavescence Dorée » : c’est le nom de la menace qui pèse sur le vignoble bordelais. La recrudescence de la maladie dans la région bordelaise fait craindre une épidémie qui pourrait s’avérer aussi destructive que l’a été le phylloxéra.

Le micro-organisme responsable est une petite bactérie qui utilise un insecte, la cicadelle, pour circuler dans la souche du cep. Ce dernier peut conserver la maladie à vie. Sur les cépages rouges, un rougissement de la feuille (jaunissement pour les cépages blancs) est tout à fait symptomatique de la maladie. La mortalité des inflorescences et/ou le flétrissement des baies constitue par ailleurs un seuil plus élevé de contagion.

Loin d’être récente, cette maladie inquiète par son développement important depuis quelques années, notamment dans la région de Bordeaux. Tous les pieds contaminés doivent être obligatoirement arrachés et des traitements préventifs appliqués sur les parcelles à risques.

Cela n’est pas sans poser quelques problèmes. Le principal étant qu’il n’existe pas à l’heure actuelle de traitement curatif pour cette maladie. De plus, l’arrachage systématique des vignes contaminées et le traitement préventif du reste de la parcelle ne sont efficaces que s’ils s’accompagnent des mêmes conditions pour les vignobles voisins. Enfin, la viticulture biologique est particulièrement inquiète et doit gérer le respect de son cahier des charges et la faiblesse du nombre de produits de traitement actuellement présents sur le marché.

Consultez la cote d’un vin
Recherchez un vin actuellement en vente sur iDealwine.
En savoir plus sur la vinification.

Tags:

  • Voir les commentaires (2)

  • abadie

    Il ne faut pas paniquer avec la flavescencer dorée les traitements insecticides suffisent a enrayer qui l épidémie ( voir ce q ‘est passé dans le vignoble de l aude et pyrénée orientales dans les années 90 à 96 ). La vraie menace a ce jour pour tout le vignoble français qualitatif (demandant de vieilles vignes pour exprimer tout leur potentiel ) sont les maladies du bois esca et eutypiose contre les quelles il n ‘existe aucun remède ni preventif ni curatif . L’arsenite de soude ayant été retire du marche sans aucune alternative.

  • maxou

    nous voila partiellement rassurés!

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Accords-grand-vin

Accords mets et vins : quel plat pour accompagner une très grande bouteille ?

Les accords mets et vins, ce n'est pas toujours simple ! Et cela le devient encore moins lorsqu'il s'agit de LA grande bouteille. On vous aide à être à la ...

Le Winelab, un nouveau concept signé Bettane & Desseauve

Avis aux amateurs de dégustations. Le petit dernier des évènements Bettane & Desseauve vous offre l’occasion de venir humer le 2 juin prochain les nouvelles tendances du vin. Au programme, ...

Vendanges haute couture au Château Angélus

Le Château Angélus lance le concept de « vendanges haute couture ». Avec deux cuves de merlots éraflés manuellement, Hubert ...