La sélection du mois de Grace Halligan, Assistante du Développement International d’iDealwine

Grace-Halligan-iDealwineDécouvrez les goûts et les coups de cœur de Grace, notre anglaise passionnée de gastronomie et de cépages autochtones et/ou oubliés. De quoi donner de l’inspiration à ceux qui recherchent des vins sortant des sentiers battus.

Née à Brighton, Grace a déménagé en France après quelques mois, dans la région de Bergerac. Ses parents adoraient la France, sa gastronomie et ses vins. C’est ainsi qu’elle y a vécu durant ses six premières années, avant de retrouver son pays natal, à Newcastle. Cette double-culture a sans doute participé de son envie de voyager et, dès ses 18 ans, elle n’a cessé de bouger : comme traductrice à Venise, avant de rejoindre un restaurant de standing en Suisse, puis un bar en Italie de nouveau. Une vraie baroudeuse ! Ces deux années lui ont permis d’approfondir ses connaissances en matière de vin et de gastronomie, elle s’est d’ailleurs formée à la sommellerie et la mixologie. Après des études de littérature et d’histoire française et italienne à University College London, elle est partie travailler dans une ferme près de Bologne, où elle s’occupait notamment de la vigne, elle faisait du fromage, s’occupait des chèvres, du potager, de cuisiner les repas pour les visiteurs… C’est à ce moment qu’elle a souhaité approfondir son intérêt pour le vin, notamment italien.

Enfin, après quelques mois à Toulouse en tant que traductrice, Grace a entendu parler d’iDealwine : le déclic ! La voici à Paris, au sein département marketing international de la société. « J’adore la diversité des missions sur ce poste, avec une partie événementielle qui m’enthousiasme car ça me permet d’aller au contact des amateurs étrangers, dont je m’occupe au quotidien (les clients anglophones). J’aime aussi les missions rédactionnelles, qui me permettent d’enrichir mes connaissances sur le vin et enfin, j’apprécie aussi le marketing à destination des amateurs étrangers, qui me permet de réfléchir à des moyens de prendre soin de la clientèle étrangère. »

Pourquoi t’es-tu intéressée au vin ?

« A la base, je suis une passionnée de gastronomie, c’est pour cela que j’ai cherché à travailler dans la restauration ; et le vin occupe pour moi une part importante de la gastronomie. Il a d’ailleurs toujours eu une place de choix dans ma famille, étant un élément central du repas. J’aime le fait que le vin soit une discipline transversale, faisant appel à l’histoire, la géographie, l’agriculture… L’agriculture en générale et la viticulture particulièrement m’intéressent beaucoup, le côté production.  »

Quel est le premier vin qui t’a marquée ?

Je me souviens avoir goûté il y a longtemps (quand j’étais adolescente) un sauternes, la cuvée Madame de Rayne, du château Rayne-Vigneau. C’était pour un repas de famille, on l’avait accompagné de fromage bleu et l’accord fonctionnait à merveille. Le vin était riche et fruité, mais bien équilibré par une agréable fraîcheur. C’est un beau souvenir de dégustation.

Ta plus belle surprise en matière de vin ?

Le rivesaltes 1958 que nous avons servi il y a quelques jours au salon Decanter Fine Wine Encounter : c’était ma première expérience de dégustation d’un vin doux naturel et j’ai adoré ! C’était un vin étonnant du fait du rancio, mais aussi par sa gourmandise et son équilibre, sa fraîcheur et sa longueur impressionnante.

Ta région préférée ?

J’ai dégusté beaucoup de vins du Sud-Ouest, ma région d’adoption et j’apprécie le fait qu’ils utilisent des cépages locaux et parfois méconnus, c’est aussi pour cette raison que je m’intéresse de plus en plus aux vins de Savoie et du Jura. Sinon, plus classiquement, j’aime beaucoup les vins blancs de Bourgogne, je trouve que le chardonnay est vraiment un beau cépage, capable de donner une très grande variété de styles en fonction des terroirs et des modes de production.

Tes habitudes de consommation ?

Je bois du vin régulièrement, essentiellement le weekend. J’aime surtout organiser des repas entre amis et proposer de beaux accords mets et vins, puisque j’adore cuisiner et faire découvrir mes vins coups de cœur.

Ton style de vin ?

Comme je disais, je m’intéresse beaucoup aux cépages un peu originaux, qui sortent de l’ordinaire. J’aime les vins rouges digestes, avec de la fraîcheur et de la finesse. En blancs, j’aime bien l’ampleur et l’onctuosité du chardonnay mais j’apprécie aussi beaucoup les vins alsaciens (surtout les rieslings).

Ton vin rouge préféré ?

J’aime beaucoup le domaine des Plageoles à Gaillac, il produit des vins bio et nature, avec des vieux cépages. J’avais découvert ce vin via des amis qui en vendaient à Bristol, c’est un vin qu’on dégustait souvent ensemble. Et récemment, j’ai aussi eu un coup de cœur pour la cuvée Iles Feray du domaine Gonon, je l’avais dégusté dans un bar parisien. C’était une cuvée bien fruitée, gourmande et qui s’accordait à merveille avec la terrine et le foie gras.

Ton vin blanc préféré ?

Le meursault Les Charmes du domaine Henri Germain, découvert dans un bar à vin à Paris. J’aime beaucoup les meursaults, avec leurs arômes floraux, leur ampleur et leur minéralité. Mais j’aime bien aussi les vins liquoreux, comme le monbazillac Tirecul Lagravière.

Les bouteilles qui te font le plus rêver ?

Il y’en a beaucoup ! Je pense en particulier à Overnoy, mais aussi de grands bourgognes comme Leroy, le Domaine de la Romanée-Conti, forcément, mais aussi la cuvée Silex de Dagueneau.

Les visites de domaines qui t’ont marquées ?

J’ai visité durant des vacances avec des amis un domaine à côté de chez mes parents (Bergerac) : le domaine du Bout du Monde, qui produit des bergeracs bio. Nous avons fait le tour des vignes, des chais et bien sûr dégusté les vins, qui étaient légers et élégants, loin des clichés du vin « rustique » de cette région ! Je pense aussi à Cantina Da Vittorio : c’est là que la ferme où j’ai travaillé vendait ses raisins, c’était amusant de déguster les vins produits à partir de raisins que j’avais participé à produire.

La sélection de Grace :

Bordeaux

Château de Rayne Vigneau 1er Grand Cru Classé 2010

Burgundy

Mâcon Pierreclos En Crazy Guffens Heynen (Domaine) 2016

Chablis Pattes Loup (Domaine) 2015

Mâcon Igé Nicolas Maillet 2016

Rhône

Les Iles Feray Domaine Pierre Gonon – VDP Ardèche 2016

Cornas Renaissance Auguste Clape 2014

Crozes-Hermitage Les Machonnières Domaine des Entrefaux 2015

Beaujolais

Fleurie Jean Foillard 2015

Morgon Corcelette Louis-Claude Desvignes 2017

Loire

Montlouis Les Bournais François Chidaine (Domaine) 2017

Chinon Clos de La Dioterie Charles Joguet (Domaine) 2013

Vin de France Bretonnière La Taille aux Loups 2015

Jura

La gamme du Domaine du Pélican

Arbois Patchwork Bénédicte & Stéphane Tissot 2016

Côtes du Jura Trousseau Marnes Blanches (Domaine des) 2016

Sud-Ouest

Monbazillac Château Tirecul La Gravière Cuvée Madame 2005

Cahors Cosse-Maisonneuve (Domaine) Les Laquets 2015

Irouléguy Hegoxuri Arretxea (Domaine) 2011

Languedoc-Roussillon

Coteaux du Languedoc Gavin Crisfield La Traversée 2016

IGP Pays d’Hérault L’Enclos Terrasse d’Elise (Domaine de la) 2016

Savoie

Vin de Savoie Chignin Le Jaja Gilles Berlioz 2015

Vin de Savoie Ayse – Les Perles du Mont Blanc Domaine Belluard

IGP Vin des Allobroges -Saint-Pierre-de-Soucy Argile Ardoisières (Domaine des) 2017

Alsace

Alsace 1er Cru Engelgarten Marcel Deiss (Domaine) 2014

Pinot Gris Barriques Ostertag (Domaine) 2015

Champagne

Cuvée 739 Jacquesson

Etranger

Colline Lucchesi Tenuta di Valgiano DOC Palistorti 2015

Central Otago Felton Road Bannockburn 2016

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Astringence vin

D’où vient l’astringence dans le vin ?

Alors que dernièrement, le Lallemand Tour s’est longuement penché sur la question de l’astringence dans le vin, chez iDealwine aussi on a voulu en savoir plus sur cet aspect si ...

Quels vins servir avec du caviar ?

Parce qu’on n’en déguste pas tous les jours, pas question de se rater sur le vin à servir pour accompagner votre caviar à Noël ou pour le réveillon du Nouvel ...

Jancis Robinson analyse l’évolution du vin depuis 1985

La semaine dernière, la célèbre dégustatrice Jancis Robinson a publié sur son site Internet un article où elle analyse l’évolution du vin et de la viticulture dans le monde depuis ...