La Revue du vin de France se lance sur le marché chinois

Vous parlez mandarin ? Achetez la Revue du vin de France ! Réponse logique à l’emballement du marché chinois en matière de vin : la Revue du Vin de France, toujours en mouvement après 84 années d’existence, a lancé une édition étrangère à Pékin le 28 mai dernier.

La Revue du vin de France a désormais son alter ego en Chine. Le 28 mai dernier, le premier numéro de son édition chinoise a été dévoilé. L’événement était célébré au Ritz Carlton, l’un des plus prestigieux hôtels de Pékin. 250 invités de marque étaient réunis autour d’une même passion : le vin. Dans l’assistance, on pouvait croiser ministres chinois et personnalités du monde des affaires tels que Kong Dan du groupe Citic, Wang Feng de China Life et Wang Boming de SEEC Media Group, éditeur de la RVF chinoise, en charge déjà d’une vingtaine de magazine en Chine, ainsi que les représentants de l’ambassade de France.

M. Christophe Salin, directeur général des Domaines Barons de Rothschild est une figure incontournable dans l’Empire du Milieu. Un pays qu’il connait de longue date puisqu’il s’y est rendu à un nombre incalculable de reprises pour y vanter les mérites de ce Château Lafite Rothschild tant prisé des amateurs chinois.

A l’occasion du lancement de la RVF en chinois, il a animé une dégustation de trois millésimes du premier cru classé de Pauillac 1988, 1990 et 2008 : succès garanti !

Les représentants de la Revue étaient naturellement là : Jean-Paul Lubot, Directeur de la Publication, Denis Saverot, Directeur de la rédaction et Lin Libo, rédacteur en chef de l’édition chinoise.

Le salon de la RVF, prévu à Pékin en.

Les actions se multiplient autour de ce nouveau marché : création de l’Académie du vin en Chine, organisation de voyages œnologiques dans le vignoble français… Les initiatives ne manquent pas pour convertir les chinois au vin français. D’autant que la Revue du vin de France organisait ces jours-ci un débat passionnant à Vinexpo sur le thème Les Chinois et le goût du vin.

D’autres publications sont à venir : le magazine Terre de Vins sera publié en mandarin à partir du mois de juillet, et le Decanter publie en juillet un dossier complet spécial Primeurs 2010, intégralement en mandarin.

A lire également :

VINEXPO 2011 : c’est parti !

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Faiveley - Dupont Tisserandot 2

Les domaines Faiveley et Dupont-Tisserandot se rapprochent

C’est un investissement qui fait la une en Bourgogne. Le domaine Faiveley gagne 20 hectares en côte de Nuits en s’associant à un autre nom reconnu, le domaine Dupont-Tisserandot, après ...

Jean-Marc Burgaud : de grands et sérieux beaujolais

Grand nom de la viticulture beaujolaise Jean-Marc Burgaud travaille avec sérieux et passion pour livrer chaque année des vins aux textures denses et précises.

Un concours de sommeliers en Chine

Sur une initiative de la Sopexa (la société française pour l'expansion des ventes de produits agricoles), le premier concours national des sommeliers chinois pour les vins français s’est achevé le ...