La Monardière : des vins naturels et dans la plus pure tradition de Vacqueyras

Martine et Christian Vache produisent avec leur fils Damien des vacqueyras naturels (bio) et dans un style très classique et traditionnel, dans le bon sens du terme. Leurs vins expriment à merveille la typicité de leur terroir, avec beaucoup de fruité et de structure.

Le domaine de la Monardière est une propriété familiale situé au sud de la Vallée du Rhône, en appellation Vacqueyras. Elle a été créée en 1987 par Martine et Christian Vache. Aujourd’hui, leur fils Damien prend peu à peu le relais. Le vignoble est situé au pied des dentelles de Montmirail, sur de superbes terroirs – et aux paysages somptueux -, dont on distingue deux principaux types, des terroirs aux sols argilo-sableux qui produisent des vins bien fruités, et sont particulièrement adaptés aux cépages blancs et à la syrah, et des terroirs aux sols argileux et caillouteux, qui donnent des vins concentrés, et sont particulièrement propices à l’expression du grenache. La moitié du vignoble est constitué de vieilles vignes de grenache (plus de 40 ans), aux rendements très faibles, et produisant des vins chaleureux et très expressifs. Le reste est composé de syrah, de mourvèdre et de cinsault. Pour les blancs, sont utilisés le grenache blanc, la roussanne, le viognier et la clairette.

Le vignoble s’étend sur 20 hectares est travaillé de manière très soignée et attentive, il est certifié en agriculture biologique depuis 2007. Les rendements sont strictement limités, les sols travaillés et les rangs enherbés. Les vignes sont uniquement protégées avec du soufre et du cuivre. De manière générale, la conduite de la vigne est la moins interventionniste possible, de même que le travail de vinification. Les fermentations s’effectuent avec les levures indigènes ; l’extraction est douce, avec un remontage journalier pendant une dizaine de jours. Seule la syrah et quelques cuves de grenache sont pigées manuellement. Les élevages durent de de 6 à 24 mois, selon les cuvées et se font en cuve ou en fûts de chêne. Les blancs sont élevés sur leurs lies, pendant environ 10 mois, avec des bâtonnages réguliers.

La gamme des vins est complète et la qualité s’améliore d’année en année, avec une meilleure profondeur. Un domaine à suivre de très près !

Les vins du domaine de la Monardière actuellement en vente :

Vacqueyras Les Calades 2015 :

Cette cuvée est élevée durant 6 mois en cuves. Elle livre de beaux arômes de framboise et des notes de violette. La bouche montre une belle délicatesse, du fruité et un beau grain de tanins. A déguster en compagnie d’une belle pièce de viande rouge grillée.

Vacqueyras Les 2 Monardes 2014 :

Cette cuvée est élevée durant 12 mois en cuves et barriques. Son nez est très fruité, aux arômes de cassis notamment, mais aussi quelques notes de violette. La bouche se montre généreuse et charnue, bien fruitée et à la trame tannique imposante. Idéal avec de l’agneau ou des gibiers.

Vacqueyras Vieilles Vignes 2013 / 2014 :

2013 : 15/20 bettane+desseauve

La cuvée Vacqueyras Vieilles Vignes est élevée 18 mois en demi-muids. Elle livre des arômes de fruits noirs, de musc et de graphite ainsi que des notes légèrement épicées. En bouche, la matière se révèle dense et veloutée.

Vacqueyras La Galéjade 2015 :

Cette cuvée est élevée durant environ 10 mois. Elle dispose d’un nez exubérant et très gourmand, aux arômes de pêche, d’abricot et d’Amaretto. En bouche se dévoile un beau gras, des saveurs de fruits bien mûrs (notamment la poire) et une superbe longueur.

Le domaine de la Monardière, ce qu’en pense les guides :

* La Revue du vin de France :

Christian Vache est un producteur important du village de Vacqueyras. Il laisse peu à peu la main à son fils Damien. La maîtrise des rendements et un travail plus attentif à la vigne restent un atout majeur dans la production du domaine. Désormais très complète, la gamme se décline du simple vin de pays jusqu’aux vacqueyras colorés et structurés.

Les vins : Le Galéjade blanc 2014, construit autour d’un élevage encore présent garde, malgré son charnu, une pointe d’amertume due à une boisé fort présent. Mon Vin de Pays 2015 est un rouge de soif avec un joli fruit, mais des tanins encore en relief. Le vacqueyras Les Calades 2014 présente un nez de cuir et de terre, un fruit un peu en retrait pour un vin ferme et peu charnu qui manque de sève en bouche. Le vacqueyras Vieilles Vignes 2013 est un rouge rustique, tant dans ses parfums que dans la trame du vin, qui présente une finale sur des tanins secs.

* bettane+desseauve 2017 (trois *) :

Le domaine : Indissociable de Vacqueyras, la famille Vache et le domaine de la Monardière sont l’exemple même des vignerons respectueux des traditions sans exclure une vision plus actuelle. Des sols assez divers, argilo-sableux et argilo-calcaire, parfaitement différenciés au chai comme au cœur des cuvées.

Les vins : En 2014, le vacqueyras blanc s’est imposé comme vin de classe et de distinction sur l’appellation. Côté rouges, une meilleure maîtrise des extractions et des boisés plus précis donnent aux cuvées plus d’accessibilité. Un peu de vendange entière apporte un raffinement supplémentaire à la cuvée vieilles-vignes. Pour les-2-monardes, sa puissance habituelle est toujours au rendez-vous ! Faites votre choix.

Voir les vins du domaine de la Monardière actuellement en vente

Voir les vins du Rhône actuellement en vente

Voir tous les vins actuellement en vente

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le blog d’iDealwine :

Le domaine des Entrefaux, la pépite de Crozes-Hermitage

Le domaine Aléofane de Natacha Chave : finesse et gourmandise à Crozes-Hermitage

Vallée du Rhône : notre guide des vins (1/ 2)

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

D’après une étude, alcool et langues étrangères font bon ménage

Qui n'a pas déjà eu cette impression de se sentir plus à l’aise pour parler une langue étrangère autour d’un verre ? Il semblerait qu'en quantités modérées, la science valide ...

Chinese billionaire Lam Kok (L) and his spouse pose for a photograph on December 20, 2013, in front of the Chateau de La Riviere, in La Riviere. The deal which was concluded on December 19 for Chinese billionaire Lam Kok to buy a Bordeaux vineyard, le Château de La Rivière, turned to tragedy today after the helicopter which the billionaire and the vineyard's French former owner James Gregoire were using to fly over the property crashed into the Dordogne river. This photograph was taken less than an hour before the crash. The French former owner of the vineyard James Gregoire, the new Chinese buyer Lam Kok, and Lam Kok's 12-year-old son are still missing. AFP PHOTO / MEHDI FEDOUACH

Drame à Fronsac lors de la cession du Château La Rivière

Quelques heures seulement après la conférence de presse au cours de laquelle les clés du Château de La Rivière lui avait été officiellement remises, l’acquéreur chinois Lam Kok du Château ...

vente à prix fixe iDealwine

Vente à prix fixe : le top des vins les mieux notés par la critique internationale

Regardez bien : dans nos 14 catalogues, comme à la parade les meilleurs élèves du vin mondial défilent devant vos yeux, les mieux notés par de grands professeurs comme Robert ...