La mise en bouteilles, une opération délicate

La mise en bouteille dans les cuves du château LatourLa mise en bouteilles doit être minutieusement préparée et suivre un protocole bien précis. Elle nécessite au préalable une stabilisation des matières colorantes du vin (par collage ou traitement au froid) ainsi qu’une stabilisation des protéines qui peuvent se précipiter en cas de variations brutales de températures (traitement à la bentonite).
Lors de la mise en bouteille, on ajoute du soufre (pour éviter l’oxydation) et on ajuste la teneur en gaz carbonique.
Les mises en bouteilles s’effectuent après l’élevage, lorsque le vin est prêt. Selon les domaines, cela peut avoir lieu dès le mois de janvier ou plus tard, voire plus tôt ! (le beaujolais nouveau par exemple est mis en bouteille début novembre). Certains font plusieurs mises, en fonction des demandes. Il y a à peine quarante ans, on mettait le vin en bouteilles barrique par barrique ; la mise durait souvent plusieurs mois, au cours desquels il continuait à évoluer, de sorte que les dernières bouteilles pouvaient être assez différentes des premières ! Aujourd’hui, grâce à des matériels de plus en plus performants, la mise en bouteilles ne dure que deux à trois semaines et intervient après une dernière homogénéisation en cuve pour être bien sûr que la dernière bouteille est rigoureusement identique à la première.

En savoir plus sur la vinification et les travaux de la vigne.

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Savoie

Quels sont les cépages phares des régions viticoles de France ? (Partie 4)| Savoie

Nouvelle semaine, nouvelle région et ses plus beaux cépages ! Pour rafraîchir la chaleur des derniers jours, on vous propose d'enfiler votre bonnet, direction la Savoie !

Le saviez-vous : le champagne peut-il se conserver ?

Vin avant toute chose, le champagne se conserve au même titre qu'un chardonnay de Bourgogne ou un blanc de Loire. Les cuvées millésimées en particulier sont les plus adaptées à ...

Arômes primaires, secondaires, tertiaires : savez-vous les reconnaître ?

On peut dénombrer plus de cinq cents arômes différents dans un vin, jusqu’à 700 selon certains ! S'entend sous le terme "arômes" les sensations perçues par le nez (à la ...