La maison Roederer teste la biodynamie

Le labour des parcelles biodynamique Roederer avec un chevalLa maison Roederer est très réputée pour ses champagnes, notamment sa cuvée Cristal. On lui connait moins le statut de maison engagée dans l’agriculture biologique et la biodynamie. Et pourtant…

Aujourd’hui, la maison Roederer est l’un des plus grands propriétaires de vignes en Champagne avec 230 hectares en propre. Un phénomène très rare dans cette région pour les maisons de cette dimension. Une surface de vigne qui permet à Jean-Baptiste Lécaillon, chef de cave, une maitrise de la culture des raisins et de façonner les meilleures cuvées.

Cependant, depuis l’année 2000, la maison s’est orientée vers une culture raisonnée puis biologique de ses vignes et a voulu tenter l’expérience de la biodynamie.

Mode de culture considéré comme mystique par certains vignerons, la biodynamie est en fait un retour aux sources, à la nature où l’homme est au centre de l’attention portée à ses plantes. Halte aux pesticides et engrais chimiques surpuissants, on revient au naturel, on pulvérise des tisanes, on analyse le mouvement des planètes pour accorder aux raisins toute l’attention qu’ils méritent.

Adoptant une approche scientifique de la culture biodynamique, la maison Roederer cultive aujourd’hui 40 hectares en biodynamie, dont 10 hectares certifiés, anciennement propriété du domaine Leclerc-Briant qui a été racheté récemment par Roederer. Mais alors, pourquoi une approche scientifique ?

La culture en biodynamie nécessite du temps, des équipes motivées par le projet, et implique une baisse des rendements : du temps et de l’argent, c’est souvent ce qu’il manque. C’est pour cette raison que la maison Roederer a pris le parti de cultiver une partie en biodynamie aux côtés d’autres vignes issues de l’agriculture biologique. Et chaque hiver, une dégustation comparative permet aux œnologues de la maison de comparer les saveurs. Le résultat est sans appel, les vins issus de la biodynamie ont plus de tempérament, le terroir renaît et les vins semblent posséder un meilleur potentiel de garde.

Cependant, la maison Roederer n’en est pas encore à créer une cuvée élaborée uniquement à partir des raisins de ces parcelles biodynamiques, même s’ils sont déjà intégrés (en plus d’autres) aux vins produits par la maison, y compris dans la célèbre cuvée Cristal qui sera millésimée en 2011.

Pour en savoir plus sur la biodynamie :

Agriculture biologique, lutte raisonnée, biodynamie… Comment s’y retrouver ?

La biodynamie et le calendrier lunaire

A lire également dans le Blog iDealwine :

Le mécénat a la cote en Champagne

En savoir plus sur la région Champagne.

En savoir plus sur la cuvée Cristal Roederer

Découvrir les champagnes en vente sur iDealwine

En savoir plus sur la dégustation

jfdghjhthit45

Tags:

Vous aimerez aussi

Remplir sa cave : la bonne équation

Fini d’entasser compulsivement - comme par peur d’en manquer - tout et n’importe quoi. Une bonne cave commence par une bonne sélection que l’on pourrait résumer à une équation mathématique ...

Bouteilles de vin : pourquoi font-elles 75 cl ?

Voilà une question qui taraude tous les amateurs de vin lorsque le dernier centilitre de la bouteille touche le fond du verre : où sont les 25 autres ? Car ...

Domaine Gauby

Le domaine Gauby : petite révolution et grandes évolutions

Celui qui n’aurait plus dégusté les vins du domaine Gauby depuis une bonne dizaine d’année ne reconnaîtrait sans doute pas la production actuelle. La grosse artillerie des vins extraits et ...