La collection particulière d’un grand amateur français aux enchères sur iDealwine

2015-10-21C’est une vente un peu à part qui se déroule sur iDealwine jusqu’au 4 novembre prochain : les quelque 2300 flacons mis aux enchères sont tous issus de la cave d’un grand amateur français. Eclectisme, rareté et conditions de conservation idéales : tout ce que l’on aime sur iDealwine !

Les enchères qui se déroulent jusqu’au 4 novembre prochain sur iDealwine sont entièrement dédiées aux vins de la collection de M. M., un amateur français qui a patiemment constitué sa cave depuis les années 1970 dans la région des Cévennes. Conservée dans les meilleures conditions de température et d’hygrométrie, elle est composée pour l’essentiel de grands crus français, et offre ainsi un magnifique panorama des différents vignobles. Elle comporte également environ 15% de vins issus des vignobles d’Italie, d’Espagne ou encore d’Allemagne.

Grands crus Bordelais à boire ou à garder

Bordeaux tient la corde dans cette cave, puisque les vins qui en sont issus représentent un bon tiers de la collection. Les premiers crus classés, souvent en caisse bois, alignent les grands millésimes : parmi ceux-ci, Haut Brion 1982, La  Mission Brion 2000, Mouton Rothschild 1986 (en magnums), Latour (1985, 1989),  Ausone (1978, 1982), Petrus 1986 ;  sans oublier une caisse d’origine Collection 1998 des 9 premiers grands crus, incluant Petrus.

Mais notre amateur ne s’est pas arrêté au top des grands bordeaux : on trouve dans sa cave nombre de crus à parfaite maturité aujourd’hui, tels que Pape Clément 2002,  Léoville Poyferré 2000, Montrose 2003, Pavie 2004, Léoville Las Cases 2004, domaine de Chevalier 1996, Cos d’Estournel 2001, Lynch Bages (1999, 2000), Lascombes 1982… La liste est longue, car on peut également citer La Lagune 1989, Giscours 1996, Haut-Bailly 2004, Prieuré Lichine 1995 sur la rive gauche, Vieux Château Certan 2001, Belair 1982, Figeac 1978, ou encore Tertre Roteboeuf  et Roc de Cambes 2006 sur la rive droite. Sans oublier de grands classiques tels que Sociando Mallet, Carbonnieux ou Soutard.

Amateurs de liquoreux, vous ne manquerez sous aucun prétexte les petites merveilles que sont le château Climens, proposé notamment en 2001, 2003 ou 2005, Suduiraut 1990, Sigalas Rabaud 1989… Et bien sûr, Yquem, dans une belle série de millésimes.

Une encyclopédie des grands vins de Bourgogne 

Pour le plus grand plaisir des adeptes du pinot noir et des grands chardonnays, la Bourgogne aligne près de 500 bouteilles. M. M. est allé frapper au plus haut, au domaine de la Romanée Conti, sa cave contient les grands crus La Tâche (2002, 2003, 2006, 2007), Richebourg (1989, 2002, 2007), Romanée Saint-Vivant (1984, 2006, 2007),  ou Echézeaux (2002, 2006, 2007). En côte de Nuits toujours, la liste des producteurs impressionne : tous  les plus prestigieux répondent présents, de Leroy (vosne-romanée Les Genaivrières 2005) à Liger-Belair (la-romanée 2006) en passant par Rousseau (chambertin 2009, 2010), Méo-Camuzet (richebourg 2003), Mugnier (musigny 1995, 2003), Vogüé (musigny 2002) ou Roumier  (bonnes-mares 2003). Cette vente sera aussi l’occasion de compléter votre cave avec des vins issus de domaines aussi prestigieux que le Clos de  Tart, le Clos des Lambrays, Trapet, Mortet, Ponsot, Esmonin ou Gros  Frères et sœur en  Côte de Nuits, Marquis d’Angerville, Bonneau du Martray, Comte Armand, domaine de Montille, Pousse d’Or en côte de Beaune : une vraie encyclopédie des grands vins de Bourgogne ! Et notre amateur ne s’est pas arrêté aux noms les plus emblématiques, il est allé creuser du côté des stars montantes (aujourd’hui reconnues), telles que Cécile Tremblay, Clavelier, Fourrier ou Lechenault.

Les chardonnays sont tout aussi tentants : outre les vins du domaine d’Auvenay, l’amateur aura la délicate mission en choisir entre les montrachets des Comtes Lafon ou de Bouchard, les bâtard-montrachets des domaines Leflaive ou Ramonet, les meursaults de Lafon ou de Roulot, les corton-charlemagne de Bonneau du Martray, de Bouchard ou de Bruno Clair, les chablis de Dauvissat, de Raveneau ou de William Fèvre : cruel dilemme ! Les plus pointus s’orienteront vers les quelques bouteilles issues des domaines Arnaud Ente ou Guffens.

La vallée du Rhône, du nord au sud, est un concentré  de petits trésors. En Côte-Rôtie les plus grands noms sont à l’affiche : Guigal et sa fameuse trilogie (et notamment le superbe Mouline 1991), Jamet (Côte Brune 2009…), Gerin ou encore Vernay dans des années prêtes à boire.  Regardez aussi du côté de Cornas (domaines Clape et Colombo). En Hermitage les grands domaines sont aussi à l’honneur, de Chave à  Graillot, en passant par Chapoutier, Jaboulet et Grippat. A Châteauneuf la collection compte une impressionnante série de millésimes matures venus du Château de Beaucastel ou du domaine de la Mordorée. A noter également, le très recherché Pignan de Château Rayas, et de rares blancs tels que château-grillet 2000, l’hermitage vin de paille 1995 de Chapoutier ou encore le châteauneuf 2005 de Rayas.

Dans les autres régions, le collectionneur est allé chiner les meilleurs représentants des appellations du sud-ouest (Tirecul La Gravière, domaine de Souch ou Dagueneau), du Jura (Ganevat, Macle) et de la vallée de la Loire : Alliet, Dagueneau, le Clos Rougeard, Cotat ou Vatan sans oublier pour les liquoreux Huet, Beaumart ou le rare Clos Naudin de Foreau (Goutte d’Or 2011). La champagne est représentée par les maisons Selosse, Gosset, Bollinger, Roederer (Cristal), Ruinart, Drappier et Jacquesson. La sélection est belle aussi en Languedoc, avec ses  meilleurs représentants, tels que Mas Daumas Gassac, Clos Marie, Peyre Rose, Mas Jullien, La Grange des Pères, parmi d’autres… et plus au sud on retrouve les fameux Trévallon et Pibarnon.

Cette cave compte aussi une belle sélection de vins étrangers, nous vous la détaillerons dans un prochain article !

 Les coups de cœur de la rédaction 

A Bordeaux : Haut-Bailly 2005, Belair 1982, Léoville Poyferré 2009, La Lagune 1989 et Pontet-Canet 2005.

En Bourgogne : Gevrey-Chambertin 1er Cru Clos Saint Jacques Sylvie Esmonin 2003, Pouilly-Fuissé Tri des Hauts des Vignes Guffens-Heynen 2010, Meursault 1er Cru Les Bouchères Buisson Charles 2008

Languedoc : Coteaux du Languedoc Domaine Peyre Rose Clos des Cistes 1998

Rhône : Pignan de Château Rayas 2005

Sud-ouest : Jurançon Marie Kattalin 2006 Domaine de Souch, Monbazillac Château Tirecul La Gravière Cuvée Madame 2005

Alsace : Altenberg de Bergheim Grand Cru Marcel Deiss 1997

Champagne : Dom Ruinart Ruinart 1990

Bandol : Pibarnon 2004 (magnum)

Consultez le catalogue de la vente :

04/11/2015 – 10h00 : Vins étrangers 1970-2011 (vente terminée)
04/11/2015 – 11h00 : Divers France 1941-2012 (vente terminée)
04/11/2015 – 12h00 : Rhône 1953-2009 (vente terminée)
04/11/2015 – 13h00 : Bordeaux 1966-2009 (vente terminée)
04/11/2015 – 14h00 : Bourgogne 1965-2005 (vente terminée)
04/11/2015 – 15h00 : Bourgogne 2006-2012 (vente terminée)

Consultez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

Collection d’un grand amateur : de beaux vins étrangers aussi aux enchères !

iDealwine.com pour les nuls : petit guide de navigation dans les ventes – Episode 3, Les ventes à prix fixe

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Shanghai 2

iDealwine à la rencontre des amateurs Chinois, à la Wine Experience de Shanghai

L’aventure asiatique se poursuit pour iDealwine, qui participera, les 14 et 15 mars prochains, à la Wine Experience, un salon organisé à Shanghaï par l’équipe Bettane & Desseauve. Claire Henry, ...

Un Château Margaux blanc pour 2015 ?

Château Margaux envisage de produire un vin blanc sous le nom « Château Margaux » et non plus comme c’est le cas actuellement, sous le nom de Pavillon Blanc du ...

Recette de la semaine : le lièvre à la royale

La recette traditionnelle de lièvre à la royale, un plat long à préparer, mais le jeu en vaut la chandelle ! Pour accompagner ce plat, optez pour un vin rouge ...