La belle enchère : Bordeaux 1990, une valeur sûre à l’échelle mondiale

étiquette pétrusLe coup de frein est net. Les grands Bordeaux ont interrompu le mouvement de hausse initié depuis fin 2005, confirmé en 2006, et amplifié jusqu’à en devenir spéculatif au cours de l’année 2007. Pourtant, une catégorie semble résister : celle des grands Bordeaux 1990.

Le coup de frein est net. Les grands Bordeaux ont interrompu le mouvement de hausse initié depuis fin 2005, confirmé en 2006, et amplifié jusqu’à en devenir spéculatif au cours de l’année 2007. Pourtant, une catégorie semble résister : celle des grands Bordeaux 1990. Certes, les premiers crus classés ont eu à affronter un léger tassement des cotes en début d’année, un mouvement d’attentisme plutôt que de récession. Certains s’affichent stables, ou en très légère baisse, à l’instar de Cheval Blanc, et de Latour, ce qui n’est déjà pas si mal dans un contexte économique aussi morose. D’autres tirent bien leur épingle du jeu : c’est notamment le cas de Petrus, LA valeur mondiale par excellence, Haut-Brion ou Lafleur. Parmi les Sauternes de beaux résultats sont enregistrés également. Château de Fargues.

1990 a ainsi atteint 96€ il y a quelques jours à Toulouse (+35%).
1990 est un millésime qui résiste bien à l’affaiblissement du dollar face à l’euro, même si de fortes disparités sont enregistrées d’une place à l’autre. Ainsi Lors d’une vente à New-York, Petrus a récemment été adjugé à 3257€ (+22% par rapport à la cote iDealwine) tandis que Château Margaux franchissait le seuil des 1000€ à 1086€ (+39%). A quelques jours d’intervalle, dans une vente à Los Angeles cette fois-ci, le même Petrus enregistrait respectivement 2946€ (+10%, tout de même).

Ce qui laisse à penser que ce millésime d’une grande capacité de garde a encore de beaux jours devant lui. Notre conseil : tirer parti sans attendre des opportunités actuelles : Lynch Bages : 150€ (-10%), Pichon Lalande : 86€ (-9%) : Cos d’Estournel : 127€ (-11%) Léoville Las Cases : 179€ (-10%).
A surveiller : Lafite : 409€ (-5%). Encore en hausse: Pichon Baron à 149€ (+6%), Ducru Beaucaillou : 76€ (+10%)

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Infographie exports

Exportations de vins et spiritueux : +12% au premier semestre

C’est officiel, la Fédération des Exportateurs de Vins et Spiritueux (FEVS) a dévoilé il y a quelques jours seulement les ...

windex-logo-blog-2012

Indices WineDex© d’iDealwine : une progression de 18,83% en 2012

2012, un beau millésime pour les ventes aux enchères de vin ! L’indice WineDex© 100 d’iDealwine, qui s’inscrit en hausse de 18,83%, surpasse d’une courte tête la performance de l’indice ...

Interview BFM | Hospices de Beaune | Faut-il acheter des vins de Bourgogne actuellement ?

Angélique de Lencquesaing était sur BFM Business à la veille de la vente des Hospices de Beaune, finalement annulée. Son analyse du marché des vins de Bourgogne.