Jura : Marquis d’Angerville se rapproche du domaine Jacques Puffeney

Le célèbre domaine de Volnay, Marquis d’Angerville, qui avait déjà acquis le domaine du Pélican près d’Arbois dans le Jura, se rapproche de l’un des « papes » de la grande tradition des vins de cette même région, le domaine Jacques Puffeney.

Depuis quelques années, les Bourguignons, faute de pouvoir racheter à des prix décents des parcelles ou des domaines dans leur propre région, lorgnent de plus en plus souvent sur les vignes plus abordables financièrement de leurs voisins immédiats. Celles du Beaujolais où, depuis l’acquisition du Château des Jacques par Louis Jadot, les rachats se sont multipliés (Villa Ponciago avec Bouchard, Domaine de Rochegrès avec Albert Bichot). C’est maintenant au tour du Jura (ou la valeur moyenne d’un hectare est 11 fois moins élevée qu’en Bourgogne) d’attirer ses voisins bourguignons, enfin surtout l’un d’entre eux, le prestigieux domaine du Marquis d’Angerville de Volnay qui, après avoir acheté deux petits domaines à Arbois fin 2011, réunis sous le nom de Domaine du Pélican, se rapproche d’un domaine emblématique de Montigny-les-Arsures, celui de Jacques Puffeney. Celui-ci prend sa retraite à près de soixante-dix ans et après cinquante-deux ans de carrière, et envisage de se séparer de son vignoble, ses filles ne souhaitant pas s’impliquer dans la propriété familiale. La transaction confie les vignes en fermage au domaine du Pélican.

Montigny-les-Arsures-Paysage

Les 4,25 hectares mis en fermage(Jacques Puffeney en a gardé une toute petite partie pour lui-même et un de ses neveux) sont essentiellement plantés en savagnin, trousseau et poulsard, trois cépages typiquement locaux, complétés par un peu de chardonnay. Le vignoble sera converti à la biodynamie (déjà pratiquée au domaine du Pélican) à partir de 2015. Contrairement à la constitution du domaine de la Pinte il y a trois ans, cette transaction va sans doute ébranler le petit monde du vignoble du Jura, dont Jacques Puffeney est une figure un peu légendaire. Même si certains fans des vins du Jura (et probablement Jacques Puffeney lui-même) auraient sans doute préféré voir ce domaine acquis par un vigneron local, il est plutôt rassurant qu’il soit repris par un propriétaire habitué à produire des vins d’un haut niveau qualitatif. Aux amoureux des vins de Bourgogne que nous sommes, il tarde maintenant de pouvoir goûter dans les années à venir les vins de ces domaines burgondo-jurassiens !

Les vins du Jura actuellement en vente sur iDealwine

Consultez les ventes de vins de Bourgogne

Voir les vins du domaine Marquis d’Angerville en vente

Consultez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

Guillaume d’Angerville, de la Bourgogne au Jura

Quels accords à table avec les vins du Jura ?

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Clos-de-tart-prix-hectare-vigne-une

Combien coûte un hectare de vigne ?

Quel est le prix d'un hectare de vigne selon les régions et les appellations ? Toutes les réponses ici, avec les rapports de la Safer.

Enchères | Trésors signés Coche-Dury et pépites de toutes les régions

Mettez la main sur LA bouteille qui manque encore à votre cave, parmi cette sélection irrésistible qui balaie toutes les régions viticoles.

La Mouline

LA-LA-LA : un mythe signé Guigal

La Maison Guigal doit sa prospérité en partie à ses fabuleuses côte-rôtie La Mouline, La Turque et La Landonne. Explication des raisons de leur succès interplanétaire.