Jonathan Bauer-Monneret est élu Meilleur Jeune Sommelier de France

trophee-duval-leroyLe jeune Jonathan Bauer-Monneret, âgé de 24 ans, a été élu Meilleur Jeune Sommelier de France, au terme d’une finale acharnée qui s’est déroulée le week-end des 8 et 9 novembre.

L’Union De la Sommellerie Française organise chaque année plusieurs concours, dont le très envié concours du meilleur jeune sommelier de France, véritable pépinière de futurs grands talents. Cette année, l’évènement se déroulait à Vertus, dans les salons de la maison Duval-Leroy, partenaire de cette opération. Pas moins de 150 candidats se sont affrontés lors d’épreuves diverses et de plus en plus sélectives : questionnaires écrits, épreuves pratiques et bien sûr dégustation. Un beau succès, donc pour le sommelier du restaurant Constance Belle Mare Plage (Ile Maurice) qui empoche le titre.

Serge Dubs, président de l’Union de la Sommellerie Française, s’est exprimé à la suite de la victoire de Jonathan Bauer-Monneret : « Nous avons suivi la démonstration d’un homme qui aime ce métier et qui est encore en admiration devant le monde du vin et le métier de sommelier ». Quand à l’heureux lauréat, il espère que ce titre « incitera les clients à lui faire plus confiance lorsqu’il les guide ».

En savoir plus sur le Champagne Duval-Leroy

Vin de fête par excellence, le blanc de blancs » (issu de chardonnay), « blanc de noirs » (issu de pinot noir, de pinot meunier ou des deux), issu d’un assemblage des trois cépages, d’un seul cru ou de plusieurs, blanc ou rosé, millésimé ou non, et dosé dans des proportions variables. En outre, la région champenoise constitue l’aire délimitée de trois AOC : le Champagne, les Coteaux-Champenois et le Rosé-des-Riceys. Le Brut Millésimé de Duval-Leroy est un assemblage de chardonnay (70%) de la Côte des Blancs et de pinot noir de la Montagne de Reims et de la Vallée de la Marne. D’un or vert, il offre des arômes puissants de fruits secs, de vanille, de cacao et de tilleul. Ce vin très équilibré, robuste et élégant, nerveux et charnu, est aussi très long en bouche.

Fondée en 1859, la maison Duval-Leroy, établie dans la Côte des Blancs à Vertus est restée familiale. Sous la conduite de Carol Duval, elle n’a cessé depuis vingt ans d’élever son niveau d’exigence pour afficher désormais une ambition qualitative assez étonnante. La gamme, très large, innove régulièrement (comme avec le Lady Rose, destiné à l’accompagnement des desserts), et il faut compter avec la qualité sans cesse améliorée du brut Fleur de Champagne et les très intéressantes cuvées parcellaires, réalisées avec beaucoup de précision et d’authenticité.

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Belles enchères : 4081€ pour un chambertin 1971 du domaine Armand Rousseau

Un lot comportant trois bouteilles de chambertin 1971 signées Rousseau a été adjugé 12 240€ le 12 avril dernier sur iDealwine. Cette envolée témoigne une fois de plus de la ...

Ornellaia

PALMARES : le TOP 20 des vins étrangers dans les ventes aux enchères

Terminons aujourd’hui notre série semestrielle des palmarès des 20 cuvées les plus chères par région avec celui des vins étrangers. ...

Londres : nos coups de coeur du Decanter Fine Wine Encounter

La revue britannique Decanter organisait ce weekend son grand salon Fine Wine Encounter au Landmark Hotel de Londres.  De superbes ...