Jacky Lorenzetti continue à miser sur les châteaux bordelais

Etiquette BehereDepuis quelques années Jacky Lorenzetti investit dans des propriétés bordelaises et diversifie les appellations. Cette année, dans le Pauillac, l’investisseur a jeté son dévolu sur le Château Béhèré.

Jacky Lorenzetti, fondateur de Foncia et président du club de rugby parisien du Racing Métro, vient d’acquérir le château Béhèré qui était la propriété de la famille Camou depuis plus de vingt ans. Le domaine s’étend sur 4,81 hectares en AOC Pauillac (remarquablement placés encastrés dans les grands crus de l’appellation) et produit 33 000 bouteilles par an. Il fait partie des 44 propriétés qui peuvent utiliser la dénomination « Cru Artisan ». Celle-ci fait référence à de petites exploitations familiales (souvent moins de 5 hectares) dont les propriétaires travaillent eux-mêmes à la viticulture, la vinification et jusqu’à la commercialisation de leurs vins. L’histoire remonte au XIXème siècle lorsque la classification mentionnait les crus en fonction de la classe sociale de leurs propriétaires. Ainsi, de coutume on distinguait les « crus bourgeois », des « crus artisans » et « paysans ».

Ce n’est ensuite qu’en 1989 que le syndicat viticole des crus artisans du Médoc – qui a toujours œuvré en faveur des intérêts des vignerons artisans – tente de faire officialiser ce classement. Après de longues années, c’est le 11 janvier 2006 que la dénomination « cru artisan » est reconnue.

Antérieurement, Jacky Lorenzetti avait investi dans trois vignobles bordelais. En effet, il est devenu co-propriétaire  du cru classé Château d’Issan (3ème grand cru classé de 1855) dans l’appellation Margaux et possède depuis 2008 le Château Lilian Ladouys à Saint Estèphe ainsi que le Château Pesdeclaux à Pauillac depuis 2009.

Le rachat de châteaux bordelais connaît une actualité dynamique ces temps-ci et reste une tendance forte d’investissement pour des fortunes françaises ou… chinoises !

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Un architecte chinois acquiert le Château La Fleur Jonquet

Château Loudenne : un achat chinois supplémentaire à Bordeaux

L’investissement chinois reste minime dans le bordelais

Le Château Bellefont-Belcier vendu à un Chinois : une première pour un grand cru classé de Saint-Emilion

Le géant chinois de l’agroalimentaire SSCW rachète le négociant DIVA Bordeaux

Rachat du Château Barateau à Bordeaux : tchin-Chine !

Grande première : un Chinois achète des vignes en Bourgogne !

Bordeaux : des investisseurs chinois rachètent quatre domaines viticoles

L’actrice chinoise Zhao Wei investit à Saint-Emilion

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

La semaine des primeurs 2007 à Bordeaux : premières impressions

Comme chaque année, la grand-messe des primeurs s’est déroulée début avril à Bordeaux. Déjà fleurissent sur le Net les premiers ...

Le Rouge & le Blanc : de la Nahe à Bergerac, en passant par l’Alsace et Beaune

Ca y est ! Le nouveau numéro de la revue Le Rouge & Le Blanc vient de paraître ! Cette fois-ci, le journal nous amène découvrir la toute jeune région ...

L’investissement chinois reste minime dans le Bordelais

Il y a parfois de vraies nuances entre l’impression laissée par le bruit médiatique et la réalité du terrain. Ces derniers mois on a beaucoup parlé d’achats de domaines par ...