Investissement vin | Comment éviter les arnaques ?

La presse se fait régulièrement écho des déboires rencontrés par certains épargnants, floués par des promesses de rendements juteux dans le cadre d’investissements de diversification, et notamment le vin. Un point avec Angélique, qui suit de près, et depuis 20 ans le marché des grands crus. Elle nous livre aujourd’hui quelques conseils pour se constituer dans les meilleures conditions un beau patrimoine vin.

Comment fonctionne l’investissement dans le vin ? Faut-il miser sur des grands domaines, sur de beaux millésimes, ou les deux ?

Il faut tout d’abord comprendre que l’investissement dans le vin ne doit pas être considéré comme un placement strictement financier. On parle là d’un placement de plaisir, l’idée consiste à constituer un patrimoine vin dans le but de l’apprécier. Et l’apprécier doit pouvoir signifier ouvrir la bouteille et déguster le vin un jour ! C’est cette optique, et elle seule qui contribuera à faire fructifier votre investissement. Car elle vous amènera à creuser le sujet, vous renseigner, lire la prose spécialisée, échanger avec d’autres amateurs pour enrichir vos connaissances. Vous l’aurez compris, il s’agit d’un placement que vous devez suivre vous-même, comme le lait sur le feu. Y compris si vous confiez à d’autres le soin d’acheter pour vous.

Autre point : puisqu’il s’agit d’un investissement de diversification, sauf à avoir pour seule passion le vin – auquel cas vous êtes un vrai expert, on vous embauche immédiatement  chez iDealwine 😉 – il est recommandé de limiter la part consacrée à ce placement à 5 – 10% de votre patrimoine. Ensuite, tout va dépendre de votre profil d’investisseur. Vous pouvez avoir envie de miser exclusivement sur des domaines émergents, qui ont le vent en poupe, ou vous pouvez préférer construire votre patrimoine avec des valeurs de « père de famille », de grands noms classiques qui vont se valoriser doucement dans le temps. Un peu à l’image d’un grand vin… Une bonne méthode pour vous faire une idée des tendances en la matière ? Regardez ce qu’il se passe dans nos ventes, voyons. En tant que premier acteur des enchères de vin en France et en Europe iDealwine dispose d’une base de données impressionnante, et leur analyse vous permet de vous faire une idée précise des tendances du marché.

D’une manière générale, pour débuter votre cave d’investissement sur des bases classiques, nous vous suggérons de respecter la règle des trois tiers. Une répartition qui repose, au passage, sur la part accordée à chaque région dans les volumes échangés aux enchères au cours du 1er semestre 2019 :

Un tiers de votre cave sera composé de vins de Bordeaux. Des flacons de belle garde, issus de propriétés renommées. Les vins de Bordeaux connaissent actuellement une phase de stagnation, certaines opportunités se font jour sur de très grandes signatures, c’est le moment de saisir les opportunités, elles sont nombreuses. Ne vous focalisez pas exclusivement sur les grands crus classés ; intéressez-vous aussi à des propriétés passionnantes, dont nous vous louons régulièrement les mérites – notre équipe en est fan – : Château Siran à Margaux, Grand Corbin Despagne ou Pressac à Saint-Emilion, ou parmi les satellites à cette appellation, Haut Carles à Fronsac, ou Clos Puy Arnaud à Castillon.

Un autre tiers pourra être consacré à la Bourgogne et aux vins de la vallée du Rhône, en misant sur de belles signatures. Vous les jugez rares, chères, et difficiles à trouver ? Pas sur notre plateforme d’enchères ! Privilégiez les millésimes encore jeunes pour bénéficier à plein de leur valorisation dans le temps. Dans le Rhône, aux côtés des stars de Côte-Rôtie et d’Hermitage, n’hésitez pas à tourner le regard vers des appellations moins connues, tel que Cornas ou Saint Joseph, qui cachent de superbes pépites. Au Sud, même scénario autour de Châteauneuf (Cairanne, Gigondas…).

Enfin réservez un dernier tiers de votre cave aux autres régions. C’est ce tiers qui va donner du peps à votre patrimoine vin car vous allez diversifier vos achats en jetant votre dévolu sur les pépites de la Loire, du Languedoc-Roussillon ou du Sud-Ouest, sans oublier les belles cuvées millésimées de Champagne, les valeurs montantes du Jura ou les délices d’Alsace. A l’international répartissez vos achats entre les vignobles historiques tels que l’Espagne, l’Italie ou l’Allemagne mais ne négligez pas les vignobles qui ont le vent en poupe actuellement, les Etats-Unis ou la Nouvelle Zélande par exemple. Car le marché du vin est mondial : si nos vins français conservent une place à part dans l’esprit et le cœur des amateurs, les grandes signatures étrangères atteignent elles aussi une notoriété planétaire qui les rend éligibles à l’investissement.

Quelles sont vos trois conseils primordiaux pour investir dans le vin et éviter les arnaques ?

Tout d’abord, comme je l’indiquais plus haut il est nécessaire de retenir que l’investissement dans le vin n’est pas un placement de néophyte, il est essentiel de suivre précisément l’actualité et des tendances du vin. Pour vous renseigner, n’hésitez pas à consulter les revues spécialisées : la RVF, En Magnum, le Rouge et le Blanc, ou encore les numéros spéciaux du Point, gorgés de découvertes passionnantes ; bien sûr nous ne saurions trop vous conseiller la lecture assidue du Blog d’iDealwine, de nos analyses (mensuelles) et de notre Baromètre (annuel) ;). Enfin, discuter avec d’autres amateurs, et consulter les forums de passionnés (LPV) sont de bons moyens de se familiariser avec cet univers en évitant les pièges.

Deuxième conseil : l’investissement dans le vin n’est pas un placement de court terme. Vous allez devoir conserver vos bouteilles au minimum 8 à 10 ans pour en espérer une bonne valorisation. Il faut donc investir dans des années de longue garde. Ce qui suppose, au passage, de bien connaître vos gammes en matière de millésimes. Ça tombe bien, plusieurs millésimes récents ont toutes les chances de tenir la distance. C’est le cas de 2016 et de 2015, de 2010, 2009 et, un peu plus loin de nous, 2005 ou 2000. Il reste essentiel de vérifier les spécificités de chaque région avant d’investir.

Enfin, veillez à ce que vos flacons soient conservés de manière irréprochable. En d’autres termes, choisissez un lieu respectant les conditions parfaites de température, d’hydrométrie et … de sécurité. Si vous investissez dans les belles bouteilles, vous allez vous retrouver avec de véritables trésors entre vos mains. Vous ne disposez pas de l’écrin ad hoc ? Sachez qu’il existe des lieux de stockage professionnels dédiés à la conservation du vin, tels que La Cave ou Les Chais de France.

iDealwine ne peut pas conserver les vins pour ses clients ?

C’est un de nos projets ! Il est en gestation, laissez-nous un peu de temps, nous vous en reparlerons…

Quels sont les arnaques les plus classiques selon vous ?

La promesse de rendement. Cela fait bientôt 20 ans que je suis ce marché à la loupe et il m’est toujours impossible d’établir des pronostics précis en matière de valorisation. Offrir une garantie de rendement, c’est en réalité faire une promesse douteuse…  Pour qu’un vin constitue un investissement rentable, il doit conjuguer rareté, longévité et attractivité. Trois notions qui évoluent considérablement en fonction de l’environnement économique, du développement de certains marchés, et de tendances plus générales de consommation (par exemple, la transition vers les produits bio). De nombreux facteurs difficiles à réduire à une simple équation.

En quoi iDealwine peut être une plateforme sûre et de qualité pour quelqu’un souhaitant investir dans le vin ?

Tout d’abord, iDealwine, sa cote – rappelons que l’historique de prix remonte à 1993, soit plus d’un quart de siècle ! -, sa base de données sur les vins… et son Blog constituent une mine d’information en or, parfaitement unique avec ses articles rédigés par des passionnés, qui vous permettront de rester informés sur les tendances les plus pointues en matière de vin.

Dans nos analyses nous détectons les variations de prix atypiques, qui nous permettent d’identifier très tôt la focalisation de la demande sur un domaine, une appellation, une région. Ces tendances, vous les retrouvez de manière approfondie et synthétique dans le Baromètre publié chaque année. Ces outils d’analyse vous éviteront de tomber dans le piège d’offres parfois présentées comme exceptionnelles… et en réalité sans intérêt.

Au sein de la rubrique Ma cave d’iDealwine, accessible dans votre compte, nous avons également créé un outil de gestion de cave, qui vous offre la possibilité d’intégrer tous vos vins avec leur prix d’achat (même ceux qui n’ont pas été acquis chez nous, on vous pardonne). iDealwine calcule la valeur de la cave, vous pouvez la suivre dans le temps. L’outil permet de programmer des alertes à la hausse, à la baisse de prix pour vos vins fétiches ou, plus simplement, sur leur présence dans l’une de nos ventes. Un moyen utile de gérer ce patrimoine précieux… que vous pourrez mettre en vente en quelques clics si besoin. Car s’il existe de multiples moyens d’acheter du vin, pour le revendre c’est plus compliqué. Et iDealwine, avec sa plateforme mondiale (60 pays acheteurs) vous offre la plus belle vitrine possible pour la revente de votre cave.

Vous l’aurez compris, l’investissement dans le vin n’est pas complètement une promenade de santé – si j’ose dire 😉 -. Si vous souhaitez constituer un beau patrimoine, consacrez-y un peu de temps et d’énergie, mais, foi d’iDealwiner, le jeu en vaut la chandelle. A la clé, de belles découvertes, des rencontres inoubliables et de beaux moments d’échange entre passionnés.

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Quels accords avec une galette des rois ?

Tous les 6 janvier, comme le veut la tradition, on tire les rois. C’est l’heure de sortir la galette du four :) Mais quelle bouteille choisir à cette occasion ? ...

Mas Haut Buis

Zoom sur le Mas Haut Buis, valeur montante des Terrasses du Larzac

Superbe découverte avec ce domaine des Terrasses du Larzac, fer de lance du Languedoc. Des vins bio, jouant sur la finesse, la fraîcheur et un maximum de fruité ; les ...

grands crus enchères bordeaux bourgogne rhône

Aux enchères : Hermitage La Chapelle 1961, Mouton-Rothschild 2000 et les pointures de la Bourgogne

Quel est le point commun entre un hermitage La Chapelle 1961 (Jaboulet), un nabuchodonosor de Chambertin Clos de Bèze 1989 (Damoy), une caisse de 12 bouteilles de Mouton Rothschild 2000, ...