Indispensables | Trois valeurs sûres à laisser dans sa cave  

Le confinement est l’occasion idéale pour faire un tour dans sa cave et enfin ouvrir des bouteilles qu’on chérissait depuis quelques années. On vous aide à la re-remplir de trois beaux vins de garde, histoire de maintenir le niveau ! Ces domaines ont tous les trois en commun de travailler respectueusement leurs vignes et de n’user d’aucun artifice lors de la vinification. Et chez iDeawine, c’est ce qu’on aime !

Vieilles Vignes 2016 du domaine Gauby (Côtes Catalanes)

Aujourd’hui, on ne présente plus le domaine Gauby : présent sur les tables des plus beaux étoilés, il est peut-être ce qui se fait de mieux dans le Roussillon, dépoussiérant les idées reçus sur cette région. Avec 45ha de vignes perdues au cœur d’un paysage encore sauvage, son domaine jouit d’une altitude et d’une orientation idéale. Fervent défenseur de la biodynamie, il a également à cœur de protéger ses sols en évitant tout traitement chimique. Le vin est issu des vieilles vignes du domaines ce qui lui apporte un supplément d’âme et encore plus de profondeur. Avec un assemblage dominé par le carignan et élevé 24 mois en barrique, vous pouvez vous attendre à un vin massif dans sa jeunesse. Son potentiel de garde est impressionnant, peut être dix ans voire plus.

La Marginale 2017 du domaine des Roches Neuves (Saumur)

Thierry Germain, propriétaire du domaine des Roches Neuves, est arrivé à Saumur en 1992 et s’y est tout de suite fait un nom. Il fut notamment l’un des premiers à croire en la biodynamie, certifiant son domaine dès 2005. On lui doit parmi les plus belles expressions du cabernet franc. Cette cuvée en est le parfait exemple d’autant plus elle n’est produite que sur les grands millésimes. Le vigneron veille à récolter ses raisins à maturité et surtout pas avant pour éviter tout arôme indésirable de « poivron vert ». Les petits rendements permettent une meilleure concentration du fruit et l’élevage en fût d’une vingtaine de mois apporte davantage de matière. Une garde de plus de cinq ans lui permettra de respirer, d’affiner ses tanins et de révéler sa plus belle expression.

Granit 30 2017 de Vincent Paris (Cornas)

Vincent Paris a appelé son cornas en raison du terroir granitique qui l’a vu naître. Son vin est issu de jeunes pieds de syrah qui ont été cultivées selon des principes raisonnés et vendangées à la main. Après un éraflage et un égrappage partiel puis une macération à froid (pour conserver la fraîcheur et la délicatesse des notes fruitées), le vin est élevé 3 mois en cuves et un an en fûts de chêne de plusieurs vins (ce qui permet de ne pas lui donner d’arômes boisés). Comme tous les grands cornas, il gagnera à dormir quelques années pour calmer toute la fougue de sa jeunesse. Donnez-lui dix ans tout au plus et il sublimera n’importe quelle viande rouge !

Retrouver ici les autres indispensables à avoir dans votre cave ! 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Peut-on faire vieillir un rosé ?

La plupart des rosés peuvent (et souvent doivent) être consommés dans les 12 mois qui suit leur année millésime. Mais de nombreux rosés sont meilleurs après un an ou deux ...

Salon Loire en Scène : les vins ligériens dans toute leur splendeur

L’équipe iDealwine, toujours en quête de nouvelle pépites à vous proposer, s’est rendue hier au salon Loire en Scène afin de (re)déguster les superbes vins qu’offre cette belle région viticole. ...

Domaine du Mas Saint-Louis | Bientôt culte à Châteauneuf-du-Pape

Dépêchez-vous de vous intéresser à ce domaine de Châteauneuf ! La RVF y voit un esprit de Rayas, Bettane+Desseauve une « future propriété culte de la région ». A suivre, ...