Indices WineDex® stables en juin, les millésimes matures dopent le marché des enchères

En juin l’indice général du marché, l’indice iDealwine® iDealwine 100 a inscrit une très légère baisse (-0,20%), due principalement à l’évolution du cours des vins de Bordeaux. Quant aux prix des grands vins de Bourgogne et du Rhône, ils n’ont pratiquement pas bougé au cours du mois. Ce sont les millésimes matures qui dopent actuellement le marché.

 Capture

tableau indices iDealwinejuin 2014

Après la hausse technique intervenue en début d’année, Les indices iDealwine 100 s’est contracté plus légèrement, de 0,20%. En cause, les vins de Bordeaux essentiellement, puisque ces derniers enregistrent une baisse de 0,74%. Le millésime 2000 est resté pratiquement stable (Château Palmer 2000 à 206€) et sur les années plus récentes la tendance est plutôt à la baisse.

L’indice iDealwine®  iDealwine comprend une sélection de vins issus des millésimes 2000 à 2009. Des millésimes relativement récents, donc. Or, ceux qui se vendent à la hausse sur le marché des enchères de grands crus, ce sont majoritairement les années plus anciennes. En tête du palmarès, le millésime 1990 s’impose comme une référence. Il faut dire qu’on a affaire à une année de grande réussite dans l’ensemble du vignoble. Des vins tels que Lynch Bages, Gruaud Larose, Domaine de Chevalier sont recherchés. Au top du marché, Haut Brion et Petrus performent bien dans ce millésime.

En Bourgogne, le domaine qui a fait flamber les enchères le mois dernier est celui de Lalou Bize-Leroy. Les vins issus de la magicienne du pinot noir ont notamment enregistré des prix en forte hausse sur le millésime 1999 : 1050€ (+14%) pour un romanée-saint-vivant, 966€ (+14%) pour un corton GC Renardes, 780€ (+24%) pour un Latricières-Chambertin GC ou encore 390€ (+22) pour un chambolle-musigny 1er cru Fremières.

Dans la vallée du Rhône, ou l’indice est resté quasiment stables aussi, les résultats sont plus imprévisibles. On note la bonne tenue de la cuvée Réserve des Célestins 1989 du domaine Henri Bonneau, adjugée 516€ (+19%).

Accédez au dernier Auction Report d’iDealwine pour consulter les plus belles enchères enregistrées lors de la vente on-line du 25 juin 2014.

Vendre son vin avec iDealwine

Consultez le prix d’un vin

Consultez les ventes de vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Indices iDealwine : +0,87% en mai dans un marché qui poursuit son internationalisation

Résultats : les belles enchères de la vente on-line du 11 juin 2014

La belle enchère : trois bouteilles de Vouvray, cuvée Goutte d’Or 1990 du Clos Naudin, adjugées 1550€

Belle enchère : 30 000€ pour une caisse de Château Haut Brion 1945

Haut Brion, Lafite Rothschild: succès du millésime 1989 dans les ventes aux enchères

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

La Ferme de La Ruchotte, un restaurant pas (du tout) comme les autres

Je ne remercierai jamais assez le blogueur Vincent Pousson de m’avoir mis sur la piste de la Ferme de La Ruchotte. Grâce à lui j’ai pu faire ce qui restera ...

Les Chinois s’implantent à Fronsac

Les Chinois ne se contentent plus d’apprécier les vins français, ils veulent aussi les produire. Voilà sans doute la raison ...

Jusqu’où ira le lobby des prohibitionnistes de l’ANPAA ?

A grands coups d’amendements pré-rédigés destinés aux parlementaires, l’ANPAA (Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie) tente de durcir encore un peu plus les règles en matière de santé ...

Partage(s)