Indices WineDex d’iDealwine : vers un ralentissement sur les prix des grands crus de Bourgogne ?

Les indices iDealwine.net/wp-content/uploads/2016/06/WineDex-mai-2016.jpg” alt=”Indice iDealwine mai 2016″ width=”544″ height=”139″ />


Une fois n’est pas coutume : au mois de mai ce sont les vins de Bourgogne qui ont joué l’accalmie sur le front des ventes aux enchères. Alors qu’ils ont longtemps constitué le moteur de la croissance des indices vin d’iDealwine, ils se sont légèrement repliés au cours du mois de mai. Une baisse infime certes (-0,02%), mais qui tranche avec les évolutions constatées précédemment. Faut-il y voir le signe que les vins ont atteint leur point culminant, en termes de prix ? C’est sans doute un peu tôt pour le dire, car la rareté des vins disponibles à la vente entretient une demande aujourd’hui mondiale. Si l’on prend par exemple le chambolle-musigny Les Amoureuses 2012 du domaine Georges Roumier, le cours de ce premier cru, qui ne cesse de progresser, s’établissait à 1200€ dans les dernières enchères iDealwine (25 mai 2016), soit une hausse de 19% sur le résultat précédent. Même tendance sur les bonnes-mares du même domaine (+9% à 840€ pour le 2009 et +8% à 840€ aussi, pour le 2010). On a pu noter en revanche, au cours du mois de mai, que cette stabilisation s’observe à un plus haut niveau encore, sur les vins du domaine de la Romanée Conti. Au-delà d’un certain seuil de prix, le marché « bloque », une tendance qui pourrait se répercuter sur l’ensemble de la gamme des vins de Bourgogne, avec à la clé le risque de voir l’intérêt des amateurs se reporter sur d’autres régions.

La vallée du Rhône s’est montrée particulièrement dynamique au cours du mois de mai, portée par une demande soutenue sur les grands noms du nord de la région (Jaboulet et Chave en Hermitage, Jamet ou Gentaz-Dervieux en Côte-Rôtie). Au Sud, c’est toujours le Château Rayas qui mène le bal à Châteauneuf, y compris sur des « petits » millésimes comme 2008 (360€, +36%). De jolis résultats ont également été observés sur la cuvée Réserve des Célestins du domaine Henri Bonneau (384€ en 2001, +34%). Au final, l’indice iDealwine Rhône a enregistré une progression de 0,53% le mois dernier.

Quant aux Bordeaux, si la performance de l’indice iDealwine régional s’est établie à 0,24% « seulement », on a pu noter de jolis résultats sur le millésime 2005 (Léoville Barton à 114€, +6%, Léoville Poyferré ) 102€, +6%). D’une manière générale, la tendance demeure donc positive pour les vins qui composent Les indices iDealwine, puisque leur performance depuis le début de l’exercice s’établit à 4,60%, et même à 9,63% sur les douze derniers mois.

En savoir plus sur les indices vin d’iDealwine

Consultez le prix d’un vin

Voir les ventes de vin en cours sur iDealwine

A lire également dans le Blog iDealwine :

Stable en avril, l’indice iDealwine® 100 d’iDealwine progresse de 4,48% depuis le début de l’année

Les indices iDealwine : comment sont-ils calculés et à quoi servent-ils ?

Belles enchères sur le millésime « anniversaire » 1966, les champagnes prestigieux et de vieux yquems

Belles enchères : les amateurs se tournent vers la Champagne et les vins du Sud

Beaux résultats d’enchères sur les bordeaux 2005, les grands crus de Bourgogne et quelques raretés

International Wine Auction, filiale d’iDealwine, première maison française de vente de vins aux enchères en 2015

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Ces belges propriétaires de vignes en France

Les belges sont de grands amateurs de vins, mais ils n’ont pas de vignes…du moins pas en Belgique. A l’occasion de la présence d’iDealwine au salon de la RVF à ...

Les exportations de vins liquoreux vers la Chine maintenant légales

L’Organisation International du Vin l’a annoncé la semaine dernière, l’exportation des liquoreux est maintenant possible vers la Chine.

Flacons-de-Penfolds

Vins étrangers : Le TOP 20 des vins les plus chers (1er semestre 2018)

Poursuivons notre saga des palmarès en explorant des contrées plus lointaines pour découvrir leurs vins mythiques qui ont affolé nos enchères.