Indices WineDex© d’iDealwine : une progression de 18,83% en 2012

windex-logo-blog-20122012, un beau millésime pour les ventes aux enchères de vin ! L’indice iDealwine© 100 d’iDealwine, qui s’inscrit en hausse de 18,83%, surpasse d’une courte tête la performance de l’indice CAC 40.

La fin du monde n’aura donc pas eu lieu. Pas même à la Bourse, et encore moins sur le front des enchères de vin. Sur les marché financiers, une fois éloigné le risque d’éclatement de la zone euro, le CAC 40, indice phare du marché boursier français, a enchaîné en fin d’année les records pour finir l’exercice sur une hausse de 15,23%, et ce après deux années de baisse successive.

Sur le marché  des ventes aux enchères de vin les performances méritent également d’être saluées. L’indice iDealwine 100 d’iDealwine, qui regroupe les principales « valeurs » du marché des grands crus, issues de Bordeaux, de Bourgogne et de la vallée du Rhône a enregistré une hausse de 18,95%.

Hausse record de l’indice iDealwine© Bourgogne

Les performances de l’indice iDealwine©Bourgogne (+31,78%) justifient à elles seules la hausse de l’indice iDealwine© 100 en 2012. En effet, les grandes signatures de la Côte de Nuits ont enflammé les ventes aux enchères tout au long de l’année. Portés par leur rareté et par une demande asiatique qui a littéralement explosé, les flacons issus des domaines de la Romanée Conti, Rousseau, Roumier ou Mugnier ont connu une hausse record tout au long de l’année 2012. En fin d’exercice, les cours se sont toutefois stabilisés,et l’indice s’est d’ailleurs inscrit en léger retrait en décembre (-1,37%). Faut-il y voir le signe que le bon vieil adage boursier selon lequel « les arbres ne montent pas jusqu’au ciel » est en passe de se vérifier également sur le marché des grands crus ?

Tendance à l’accalmie sur le marché des grands crus de Bordeaux

Le marché des grands crus de Bordeaux a poursuivi la cure d’assainissement initiée fin 2011 : l’indice iDealwine© Bordeaux termine l’année sur une hausse minime (+0,93%). Mais cette stabilité apparente masque une amplitude beaucoup plus importante : les millésimes de garde et de grande qualité ont limité la casse. Parallèlement, les années aujourd’hui beaucoup plus difficiles à vendre, à l’instar de 2007 et 2002, par exemple, plombent l’indice régional dédié aux crus classés de Bordeaux (et assimilés). In fine, les belles années l’emportant sur les plus médiocres, l’indice iDealwine Bordeaux s’est offert en décembre le luxe d’une petite reprise (+3,28%), à la faveur des grandes ventes de fin d’année qui drainent traditionnellement une clientèle avide de grands crus prêts à être dégustés.

Dans la vallée du Rhône en revanche, le volume d’échange a été plus limité. Pour autant, les vins de cette région ont inscrit en 2012 une performance plus qu’honorable, et en dépit de la baisse enregistrée en décembre (-1,04%) la progression annuelle s’établit à 8,32% pour l’indice iDealwine© Rhône.

Quelles perspectives pour 2013 ?

Face à un CAC 40 qui a enregistré sa plus belle performance depuis 2009, le vin conserve donc les attributs d’une valeur sûre. Sur le marché des grands crus, les marchés asiatiques, et la Chine tout particulièrement, exercent un rôle directeur et devront être suivis de près en 2013. La demande chinoise sera certes portée par les signaux de reprise enregistrés en fin d’année 2012. Mais la volonté affichée par le nouveau gouvernement chinois de moraliser la vie des affaires en limitant la pratique des « cadeaux » pourrait influer, si elle est réellement mise en œuvre, sur les achats des flacons les plus rares du marché. A suivre, donc, très attentivement…

winedex-2012

Consultez le prix des vins

A lire également :

Indices iDealwine : stables en novembre, +18,95% depuis début 2012

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Enchères : premiers crus classés de Bordeaux 1995, des prix à la hausse

La dernière vente de l’année 2016 mettait à l’honneur les grands crus bordelais, dans de beaux millésimes matures. Les premiers crus classés de 1995, pour certains proposés en caisse bois ...

Trimbach, Trévallon, Emmanuel Rouget, Château Margaux et Petrus recherchés aux enchères le14 octobre dernier

Près de 600 acheteurs, actifs depuis plus de 30 pays d’Europe, d’Asie et d’Amérique ont jeté leur dévolu sur les vins rares des dernières enchères d’iDealwine. Les millésimes à pleine ...

Enchère record à 8854€ pour un Petrus 1951

Une bouteille de Petrus 1951 a été adjugée 8854€ lors de la vente on-line qui se déroulait sur iDealwine. Un prix record pour ce flacon aujourd’hui rarissime.