Grappillages au Salon des Vins de Loire à Angers. 2è partie : les vins rouges

Poursuivons notre état des lieux des vins ligériens dégustés au Salon des vins de Loire, en rouge cette fois.

Les rouges de Chinon

– Pour commencer, un coup de cœur global pour les 2010 (la plupart encore en élevage pour un mois ou deux) et les 2009 du domaine Nicolas Grosbois. Ce jeune vigneron particulièrement sympathique et à l’humour ravageur a pris rapidement la mesure de ses beaux terroirs de Panzoult. Toujours en recherche des élevages les plus adaptés, il propose des chinons tout en finesse, même dans le riche millésime 2009. Mention spéciale à “Vieilles Vignes” 2009 (juteux, dense, gourmand mais frais), Clos du Noyer 2009 (matière dense, réglissée, tannins soyeux, finale longue et fraiche) et surtout Clos du Noyer 2010 (trame soyeuse et étirée, merveilleuse finale florale et fruitée, très bourguignonne).

– Très belle série également au domaine Bernard Baudry sur les 2010 (un très beau millésime qui apparaît plus agréable et moins fatiguant que 2009 dans l’ensemble de la Loire). La plupart sont encore en élevage mais quasi prêts. A la dégustation, toutes les cuvées brillent par leur finesse et leur élégance, que ce soit “Granges” (frais et soyeux), “Domaine” (dense et étiré) ou “Grézeaux” (juteux et floral). “Clos Guillot” et “Croix Boissée” ont encore six à huit mois d ‘élevage à faire. Le premier se goûte dans un registre aérien, fin et floral avec un jus dense au toucher de bouche magnifique, le second dans un style plus strict, plus puissant aussi.

– Terminons cette trilogie à Chinon avec celui qui est devenu un grand classique, Philippe Alliet. Ici aussi, les quatre cuvées de 2010 (en élevage sauf “Tradition”) se goûtent merveilleusement bien dans un registre fin et floral, très élégant, qui semble être la marque du millésime. “Tradition” sur une jolie tension fraiche fruitée, “Vieilles Vignes”, cristallin et floral, “L’Huisserie”, très pur, très fin, et “Coteau de Noiré”, logiquement plus dense, plus “sérieux” avec une belle salinité crayeuse en finale.

Autres rouges

– A Bourgueil, très belle série de cuvées au Domaine de La Chevalerie où la nouvelle génération a encore fait progresser ce très bon domaine traditionnel. Ici encore, tous les 2010 sont superbes d’élégance, de fraicheur et de délicatesse. “Peu Mulots”, fruité, frais et digeste, “Galichets”, tannins fondus, grosse buvabilité, “Chevalerie”, plus dense, mais toujours floral et frais, “Busardières”, gros jus équilibré, sensations crayeuses et enfin “Grands Monts”, une marche au-dessus des autres en densité avec sa finale longue sur une belle salinité minérale.

– A Saumur-Champigny, en dehors des magnifiques vins de Thierry Germain au domaine des Roches Neuves (dont les 2011 goûtés en élevage s’avèrent très prometteurs), notons l’arrivée depuis quelques années d’un vigneron très doué, Antoine Sanzay, au domaine éponyme. Son saumur-champigny générique 2011 (pris sur cuve) est une petite merveille de fruit mûr et frais. Le “Poyeux” 2011 (prélevé sur fût) est d’une gourmandise fraiche qui donne envie de le boire tout de suite ! Le “Poyeux” 2010 (encore six mois d’élevage) semble paradoxalement moins prêt mais présente un bel équilibre frais avec des tannins très policés par un bel élevage. Le même en 2009 joue sur la puissance du millésime, mais sans lourdeur avec une belle finale minérale.

A lire également :

1ere partie – Les vins blancs

Accéder à l’Offre iDéale Loire en cours

Consultez les ventes de vins de Loire sur iDealwine

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Recette de la semaine – Spaghettis à la poutargue

La poutargue, c’est le caviar provençal, des œufs de mulet séchés et légèrement fumés, une spécialité de Martigues. Délicieuse découpée en fines tranches ou, comme ici, mélangées à des pâtes ...

Quels accords avec les vins de Bandol ?

En rouge, en blanc ou en rosé : les vins de Bandol méritent, vous le savez bien, une attention particulière. Ne les cantonnez pas à l’apéritif, ils seront de merveilleux ...

Recette de la semaine : les pâtes au poulet et au citron

Voici une recette italienne basique mais extrêmement savoureuse. Le jus et le zeste de citron apportent une vraie énergie et beaucoup de peps à ce plat qui appelle donc des ...