Grappillages au Salon des Vins de Loire à Angers. 1ère partie : les vins blancs

L’édition 2012 du traditionnel Salon des Vins de Loire s’est tenue comme chaque année à Angers du 6 au 8 février. L’occasion de goûter le meilleur des vins ligériens. Sélection de bons moments.

Le Salon des Vins de Loire est très certainement le plus convivial et sympathique des salons “officiels”, car il a su éviter les pièges du gigantisme et que, parmi les centaines de vignerons présents, s’il y en a de très célèbres dans le monde entier, aucun ne joue les stars. Une belle occasion en tout cas de faire le tour des vignobles ligériens, de l’Auvergne jusqu’à l’embouchure du plus grand fleuve français. Petite ballade dans les vignes et les verres avec quelques morceaux très sélectionnés…

Les blancs de Pouilly-Fumé et de Sancerre

– A Sancerre, la gamme du domaine Vacheron s’enrichit petit à petit de nouvelles cuvées en blanc, toutes parfaitement réussies en 2010, que ce soit le “simple” générique (pur, net, joli fruit frais), la cuvée “Le Paradis” (salinité salivante en finale), “Guigne Chèvre” (ciselé, vif, avec du ressort), “Les Romains” (du caractère, plus puissant, plus long).

– Toujours à Sancerre, un domaine qui monte très vite en qualité et qui tutoie aujourd’hui les sommets, le domaine Claude Riffault. Comme cela se fait de plus en plus sur cette appellation, les cuvées de terroir se multiplient en fonction de la nature très variée des sols. C’est toujours passionnant de goûter ces vins côte à côte et de noter les différences flagrantes dues uniquement à la nature des sols puisque le travail à la vigne et en cave est rigoureusement le même. Les 2010 sont tous très réussis. “Les Chasseignes” (sol calcaire de caillotte), gourmand et enrobé, “Les Denisottes (sol argilo-calcaire de terre blanche), une sensation de terroir plus marquée, assez minéral, “Les Chailloux” (silex), séveux, plus dense mais frais, et enfin “Les Desmalets” (sol superficiel de terre blanche), dense et puissant, très joli vin. Un domaine à suivre !

– Une très belle vinification par parcelles et terroirs bien distincts chez Michel Redde et Fils à Pouilly-Fumé, avec trois très belles sélections parcellaires sur le millésime 2007 : “Les Cornets” (marnes ou terres blanches), “Les Champs des Billons” (caillotes calcaires) et “Les Bois de Saint-Andelain” (silex). Trois vins bien typés, précis et frais qui seront sans doute encore supérieurs dans de beaux millésimes comme 2008 ou 2010.

Les blancs de chenin

– De nombreuses réussites également chez François Chidaine dont on peut retenir, en particulier, le montlouis “Les Bournais” 2010 (fruité enrobé mais tendu et frais), également goûté en version “franc de pied” (magnifique de pureté cristalline et de minéralité salivante), le montlouis “Les Choisilles” 2010 (belle matière très équilibrée et longue en bouche) et le vouvray “Clos Baudoin” (un peu moins “vibrant” que les montlouis mais belle matière riche).

– Un vrai coup de cœur pour le Savennières Roche-aux-Moines 2010 du Domaine aux Moines de Tessa Laroche. Superbe matière très puissante mais conduite par une magnifique tension. C’est à la fois large et étiré, un superbe équilibre qui fait penser à la Coulée de Serrant voisine…

A lire également :
Salon des Vins de Loire : dégustation des vins rouges

Consultez l’Offre iDéale en cours sur les vins de Loire

En savoir plus sur les vins de Loire

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • vigneron ligérien

    bon commentaire sur tessa laroche et son roche aux moines, vous avez loupé celui du domaine Fl, lui aussi très intéressant.
    Le roche aux moines est à suivre, elle vient d’obtenir un classement en grand cru, et la volonté qalitative des acteurs, va mettre cette appelation sur le devant de la scène rapidement

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

La recette de la semaine : cheesecake au chocolat

Non, un  cheesecake n’est pas un gâteau compliqué à réaliser ! Celui-ci tout particulièrement. A déguster en l’accompagnant d’un gewurztraminer, ...

Rencontre entre vignerons et amateurs à Prodégustation

A l’occasion de la quatrième édition de la rencontre vignerons et amateurs, « journée de dégustation et d’échanges avec des vignerons talentueux » organisée par Prodégustation, iDealwine a mandaté son ...

La semaine cantonaise : mercredi, c’est poulet (pas rôti)

Notre tour de piste des accords mets et vins avec la cuisine cantonaise se poursuit avec le poulet croustillant.