Grande vente de Noël : du vin et des cadeaux

Entrez avec nous dans la caverne d’Ali Baba des vins de Noël d’iDealwine ! Quoi que vous cherchiez, c’est ici, c’est sûr. Tous nos conseils pour réussir vos accords mets et vins et choisir vos cadeaux, y compris pour le beau-frère impossible et l’oncle un peu grincheux.

Comment avons-nous opéré notre sélection de Noël ? Vous savez combien notre équipe aime le vin et les découvertes, chez iDealwine. Alors, c’est bien simple, nous vous avons concocté une liste sur mesure de nos meilleurs champagnes et vins effervescents, en y ajoutant nos liquoreux préférés, nos coups de coeur alsaciens, savoyards et jurassiens, ceux du Rhône Nord et de Châteauneuf du Pape, de Bordeaux, Bourgogne, du Languedoc et du Roussillon, de Corse, sans oublier les flacons ligériens, du Sud-Ouest, les meilleurs vins étrangers. Pour parfaire la photo, quelques grands formats généreux et de beaux spiritueux. Un choix de rêve quels que soient vos préférences… et le niveau de votre portefeuille. Bien sûr, nous n’avons gardé que le meilleur. A vos fourneaux ! Là, on ne peut pas vous aider, mais on est de tout cœur avec vous :-).

Les sublimes vins de votre dîner de Noël

Les prémices :

Pour commencer, impossible de faire l’impasse sur du champagne ou des vins effervescents. Ce n’est quand même pas tous les jours Noël, que vous avez votre famille et/ou les amis qui débarquent pour se réunir autour d’un bon repas. Alors les bulles, c’est joyeux, festif et convivial : voilà qui aidera à lancer votre soirée, voire, à détendre l’atmosphère en attendant les retardataires. Si vous voulez maîtriser au mieux le budget sans rien lâcher en termes de qualité, optez les yeux fermés pour le montlouis brut de la Taille aux Loups (15€), le vin de Savoie Don Giachino (15€) ou encore Les Perles du Mont Blanc de Belluard (17€) et Les Bulles d’Alain du domaine Alain Voge (18€) sont des choix délicieux. Et puis des bulles aussi fines et savoureuses, hors de la Champagne, forcément ça fera parler et devrait lancer votre soirée. Pour ceux pour qui les fêtes de fin d’année ne peuvent s’envisager sans Champagne, nous avons tout ce qu’il vous faut. La cuvée Signature extra-brut de Huguenot-Tassin (23€), élaborée avec une majorité de pinot blanc (fait rare) complété par du pinot noir réveillera vos papilles par sa droiture et sa fraîcheur, mêlés à un délicieux fruité.  A un prix presque aussi doux (26€), la cuvée de brut Tradition premier cru des vignobles Gonet-Medeville demeure un excellent choix. A cela s’ajoutent à peu près toutes les plus fameuses références champenoises, qu’il s’agisse des champagnes de vignerons (Agrapart, Françoise Bedel et Fils, Chartogne-Taillet, Olivier Horiot, Francis Boulard, Laherte Frères, Bourgeois-Diaz, De Sousa, Jeaunaux-Robin, Pierre Moncuit,  R. Pouillon & fils, Bérêche et Fils, Petit & Bajan, Vincent Couche) ou de prestigieuses maisons (Deutz, Bollinger, Taittinger, Philipponnat, Pol Roger, Louis Roederer, Drappier, Pol Roger, Jacquesson, Larmandier-Bernier, Ayala, Charles Heidsieck, Billecart-Salmon). Là, tout est une question de style, de choix… et de prix, bien sûr.

Les entrées :

Un grand nombre de ces champagnes pourront accompagner la suite du repas, notamment les mets iodés (saumon fumé, huîtres, œufs de poissons, noix de Saint-Jacques…), pour lesquels vous pourrez privilégier les blanc de blancs ou les champagnes à majorité chardonnay ; mais le foie gras fait lui aussi des merveilles en compagnie de champagnes bien vineux (blanc de noirs, ou majorité pinot). Les champagnes les plus vineux peuvent d’ailleurs souvent accompagner tout un repas (notamment si vous optez pour de la volaille en plat). Mais, ici, comme on aime la variété, on a plein d’idée aussi pour changer de vin. Des chablis (Dauvissat, Pattes Loup, Louis Michel et Fils, William Fèvre…), des muscadets (domaine de l’Ecu), ou des vins secs alsaciens (Weinbach, Zind Humbrecht, Valentin Zusslin, Bott-Geyl, Trimbach, Ostertag…) conviennent eux aussi parfaitement aux mets iodés. Le foie gras quant à lui peut bien sûr s’accorder avec un grand sauternes, mais nous conseillons aussi des vins moelleux d’Alsace (Deiss, Weinbach) ou de Loire (Huet, Chidaine…), ou des vins blancs onctueux comme de grands bourgognes (Meursault de Ballot Millot, des Comtes Lafon, Chavy-Chouet ou François Mikulski ; Chassagne-Montrachet et Puligny-Montrachet de Bruno Colin, Etienne Sauzet, Alex Gambal ), les rouges sont eux aussi possibles, notamment un bordeaux à maturité (Haut Carles 2010, Haut Marbuzet  2004, Léoville Las Cases 2009) ou un vin du Sud-Ouest (Cosse-Maisonneuve, Château du Cèdre, Clos Triguedina,  Mas Del Périé,  Bouscassé, Montus).

Le plat principal :

Là, vous avez probablement opté pour une volaille ou bien un gibier. Dans le premier cas, les possibilités sont larges, allant de vins blancs du Sud (Oro de Peyre-Rose, Mas Daumas Gassac), de Bourgogne (Leflaive, Louis Latour) et notamment du Mâconnais ou de Savoie (Louis Magnin), jusqu’aux vins rouges de demi-corps (Loire, Bourgogne), en passant par le vin jaune (Château d’Arlay, Berthet-Bondet, Marnes Blanches, Jean Macle) notamment si vous accompagnez votre plat d’une sauce au vin jaune et aux morilles.

Un gibier est au menu ? Orientez-vous vers un vin rouge puissant de Bordeaux (Lynch Bages, Langoa Barton, Ducru Beaucaillou), du Rhône (Côte-Rôtie de Guigal, Othéguy, Clusel Roch, Duclaux ; châteauneuf-du-Pape d’André Brunel, Beaucastel ou Charvin) ou encore du Sud-Ouest. Si votre viande rouge est plus classique (bœuf, veau), ou accompagnée d’ingrédients raffinés et savoureux comme la truffe, l’heure est sans doute venue d’ouvrir un grand pinot de Bourgogne… Le choix est vaste, qui va des jolis mercurey de la Côte Chalonnaise (Chamirey) au grands crus de la Côte de Nuits (Romanée Saint-Vivant, Richebourg…)

Le dessert :

On arrive là à la partie la plus complexe des accords mets et vins de Noël… Si votre dessert est dominé par les fruits, vous pouvez choisir un vin moelleux ou suave comme un gewurztraminer de Zind Humbrecht ou de Bott-Geyl, un montlouis de la Taille aux Loups ou encore un jurançon du superbe domaine Camin Larredya – un domaine enfin entré dans le réseau iDealwine, on en rêvait depuis longtemps -. Si à l’inverse, c’est un dessert à base de chocolat, là, une fois n’est pas coutunme, on vous déconseille le vin. Enfin, un vin classique. Seul un VDN pourra faire l’affaire (rivesaltes, maury ou banuyls). Et là, on en a plein à vous proposer.

Pour terminer le repas, si malgré le dessert, vous n’êtes toujours pas rassasié et qu’il vous prend l’envie d’entamer les chocolats offerts par votre tante Gertrude, un dernier verre peut aussi s’envisager : un beau vin doux naturel comme un rivesaltes, un banyuls ou un maury. En la matière, le choix de millésimes proposés ici est exceptionnel (et encore abordable).

Enfin, lorsque la soirée sera bien avancée et que vous vous serez remis de vos agapes, un petit digestif pourrait être bienvenu. Cognacs, whiskys, rhums et armagnacs sont au rendez-vous, choisis soigneusement, il s’agit uniquement de valeurs sûres.

Les vins idéaux pour offrir à vos proches… ou à vous-mêmes !

Pour la plupart des amateurs de vins, recevoir en cadeau un beau vin dans un millésime mature ne peut être qu’un graal. Bordeaux pour les classiques et les amateurs de vins puissants, aux arômes tertiaires (Château l’Évangile 2005, Latour 2004, Pape Clément 1998, Cos d’Estournel 1990, Angélus  1986…), Bourgogne pour les amateurs de finesse (Nuits Saint-Georges 1er Cru Clos des Forêts 2009 du Domaine de l’Arlot, Chorey-lès-Beaune 2003 de Leroy SA ou Clos de Vougeot 2009 de Bertagna) mais toutes les régions comptent aussi leur lot de vins qui vieillissent à merveille. Regardez du côté des magnums et grands formats. Un cadeau généreux, effet garanti ! Les spiritueux sont souvent une bonne option, notamment pour ces messieurs.

Enfin, si d’aventure l’un de vous voulait faire un cadeau à un membre de l’équipe iDealwine, sachez qu’avec un abricot de Roulot, vous êtes à peu près sûr de tomber juste (on se l’arrache dans l’équipe, depuis qu’Angélique nous en a fait l’article !). Mais on reste très ouverts, une bouteille du domaine de la Romanée-Conti fera aussi l’affaire 😉

Bons achats, et bons préparatifs, on pense fort à vous. Le plus important, c’est que l’équipe iDealwine vous souhaite de très heureuses fêtes de fin d’année.

Accéder à la vente de Noël

A lire également dans le Blog iDealwine :

Quels accords sur 3 entrées de Noël : huîtres, saumon fumé, foie gras ?

Repas de Noël : des accords mets et vins qui sortent de l’ordinaire

Quels accords sur deux plats de Noël : volaille farcie et gibier?

Quels accords avec votre terrine de foie gras de Noël ?

Bûche de Noël : quels accords mets et vins ?

Bien choisir son champagne pour accompagner le repas de Noël

 

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Grand Tasting 2014 : un parterre d’exposants au sommet !

Mesdames, Messieurs, chers amateurs de vin, le Grand Tasting 2014 organisé par Bettane et Desseauve et qui se tiendra les 28 et 29 novembre prochains sera pour vous l’occasion de ...

Gestion de cave | Quelle part accorder à chaque région viticole dans votre cave ?

Sur BFM Business, Angélique de Lencquesaing vous livrait il y a quelques jours sa prescription pour votre cave en 2019.

Domaine-Zind-Humbrecht-une

Domaine Zind-Humbrecht, l’Alsace haute-couture

Vignerons de père en fils depuis 1620, la famille Humbrecht propose aujourd'hui des vins parmi les plus intéressants d'Alsace. Une interview d’Olivier Humbrecht.