François Berléand, la linguistique et le vin

Gérard Perse, propriétaire à Saint-Émilion et dans les Côtes de Castillon* avait réuni chez Drouant jeudi dernier les amoureux des mots, des mets et des vins.

Pierre Rézeau, auteur du Dictionnaire des noms de cépages de France,
Martine Coutier, qui a écrit le Dictionnaire de la langue du vin, et
François Berléand, acteur oenophile ont pu s’exercer à l’art de la
dégustation et savourer de bons mots. Au menu : des citations de
Baudelaire à propos de l’âme du vin, une plongée dans l’étymologie du
mot sauvignon et un décryptage de celui d' »équilibre », mentionné pour
la première fois en 1948 par Charles Bonvin à propos des vins de Mâcon.
Instructif. Enfin, François Berléand a avoué un faible pour les
bordeaux de la rive droite et notamment le merlot, et a expliqué que
son grand-père avait fait son éducation gustative à raison de châteaux
Gazin, La Conseillante, Petrus … On peut tomber plus mal.

* Château Pavie Saint-Émilion 1er grand cru classé, Château
Pavie-Decesse Saint-Émilion grand cru classé et Château Monbousquet
Saint-Émilion grand cru. Côtes-de-Castillon Clos les Lunelles, Château
Clos l’Église et Château Sainte Colombe.

Consultez la liste des lots de Bordeaux en vente actuellement.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Primeurs | Nos dégustations du millésime 2018 à Bordeaux – Partie 1 : La rive droite

La team iDealwine n’aurait manqué pour rien au monde la dégustation du millésime 2018 à Bordeaux. Voici le fidèle compte-rendu de nos dégustations rive gauche.

Enchères on-line du 30 juillet 2014 : Petrus, Leroy, Gentaz-Dervieux, Grange des Pères et Vega Sicilia au top

Aucun répit durant l’été pour les ventes aux enchères de grands vins ! Celles qui se déroulaient on-line sur iDealwine jusqu’au ...

Château d'Yquem

Yquem : l’ambroisie des liquoreux

Flacon reconnaissable entre mille, seul premier cru supérieur de 1855, comment ce domaine s’est-il imposé au point d’être le seul dans sa catégorie depuis 150 ans ?