La France retrouve sa place de premier producteur mondial de vin

Pieds de vignes avant les vendages

Le millésime 2014 permet à l’hexagone de retrouver la plus haute marche du podium après deux années passées à la seconde place du classement juste derrière l’Italie qui descend d’un cran, tandis que l’Espagne reste à la troisième place.

 

Une hausse de 10% de la production permet à la France de redevenir premier producteur mondial de vin, titre qu’elle avait laissé à l’Italie depuis 2012. Le volume total devrait s’établir aux alentours de 46,2 millions d’hectolitres alors que les volumes de ses deux concurrents sont en baisse de 15% pour l’Italie à 44,4 millions d’hectolitres et 19% pour l’Espagne à 37 millions d’hectolitres.

Encore une fois c’est dame nature et sa météo qui ont façonné ce classement. En Europe, les vignobles de l’Est ont souffert d’un temps maussade notamment en Roumanie, Bulgarie et Slovaquie. En revanche nos voisins allemands s’en tirent bien avec une production en hausse de 10% et qui s’établit à 9,7 millions d’hectolitres ce qui permet aux producteurs d’outre-Rhin d’intégrer le top 10 des producteurs mondiaux de vin.

Ailleurs dans le monde, les Etats-Unis, quatrième producteur mondial, connaissent une légère baisse de 4% à 22,5 millions d’hectolitres. Ce recul est très relatif quand on sait que la Californie a été frappée par un tremblement de terre en août et que les conditions climatiques n’ont pas été très favorables dans la région, le pays de Barack s’en sort bien ! Dans le nouveau monde, le bilan est plus mitigé, le Chili connaît une baisse de 22% après deux années record alors que la Nouvelle-Zélande voit son volume de production augmenter de 29% ! Les chiffres de la Chine ne sont pas encore disponibles pour le moment, fera-t-elle mieux que sa septième position de 2013 ?

Au niveau mondial, la production devrait reculer de 6% pour atteindre 271 millions d’hectolitres (287 millions en 2013) et retrouver son niveau historique moyen. Pas de pénurie en vue car la consommation est stable : 243 millions d’hectolitres pour 2013.

Consultez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

La production de vins rosés, des chiffres édifiants

La France championne du monde de dégustation à l’aveugle

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

grappe de raisins blancs

Les vendanges en vert, à quoi ça sert ?

Voici une expression que vous entendrez assez souvent dans la bouche d’un vigneron qui vous annonce fièrement qu’il « fait des vendanges en vert » pour améliorer son vin. Ah ...

Bordeaux primeurs 2016 (partie 3) : nos coups de cœur sur la rive droite

Suite du feuilleton primeurs, avec cette fois-ci, nos coups de cœur sur la rive droite, à Saint-Emilion, Pomerol et dans les appellations périphériques. Le niveau s'avère encore très élevé dans ...

Enchères : en 3 000 lots, les meilleurs vins de France

Partez à la chasse au trésor avec cette vente aux enchères on-line absolument inouïe. Tous les plus grands vins de chaque région y sont proposés, et ce, sur une très ...