Fourcas-Dupré au sommet de Listrac-Médoc

 

Photo fourcas dupre (2)

Fourcas-Dupré est sans doute le meilleur et le plus régulier des vins de Listrac-Médoc. Un grand classique bordelais très facile à placer à table, d’un très bon rapport prix/plaisir !

Au cœur du Médoc, des vignes figurent déjà au lieu dit “Fourcas”  au début du XVIIIe siècle. Anciennement Cru Roulet, Fourcas Dupré prit son nom actuel en 1843, lorsque Maître Jean Antoine Baptiste Dupré, avoué à la Cour d’Appel de Bordeaux, fit l’acquisition du domaine.

Plus d’un siècle plus tard, c’est avec Alex Laffont, œnophile éclairé et ami de toujours, que Guy Pagès rachète en 1970 les 2000 parts de la SCI et en devient le gérant. D’importants travaux sont alors engagés pour en faire l’une des valeurs sûres de son appellation. En lui succédant en 1985, son fils, Patrice Pagès poursuit le développement de la qualité pour faire de Fourcas-Dupré le meilleur vin de son appellation et surtout reconnu au niveau des grands de Bordeaux et au niveau aussi qu’il avait à ses débuts.

En 1876, en effet, dans la rubrique des Crus Bourgeois Supérieurs du guide touristique « Le Médoc et ses Vins » d’Edouard Féret et de Théophile Malvezin, les deux crus du Fourcas, Dupré et Hosten, viennent au premier rang. Château Fourcas Dupré produit alors 70 tonneaux de grand vin négocié jusqu’à 1400 francs sur la Place de Bordeaux, niveau de la fourchette basse des cinquièmes grands crus classés en 1855 (1400 à 1600 f/t).

Malgré l’apparition des maladies (oïdium, phylloxéra, mildiou) qui a décimé le vignoble européen vers 1850-1890, le Château Fourcas Dupré maintiendra son rang, puisque son millésime 1893 se négociera à 900 francs au tonneau, au même prix que le Château Grand-Puy-Lacoste, 5e Grand Cru Classé de Pauillac.

La superficie plantée en vigne du château Fourcas Dupré est de 46 hectares  d’un seul  tenant. Situé entre Moulis et Saint Julien, Listrac, « le toit du Médoc », culmine à 42 mètres. De ce fait, le vignoble bénéficie d’un bon drainage naturel ;  le vent et la proximité de la forêt tempèrent les excès climatiques pour une lente maturation qualitative des raisins. Les sols du château Fourcas Dupré sont une étonnante combinaison de graves, d’argile et de calcaire. En parfaite harmonie avec ces conditions naturelles, les quatre cépages cultivés sont le cabernet sauvignon 44 %, le merlot 44 %, le cabernet franc 10 % et le petit verdot 2 %. La moyenne d’âge des vignes est supérieure à 30 ans, la densité de plantation étant de 8300 pieds par hectare. Le vignoble est entretenu en agriculture raisonnée. Ce terroir unique confère aux vins du château Fourcas Dupré une personnalité bien caractéristique : minéralité, complexité, notes de fumée et de torréfaction délivrant une aptitude au vieillissement remarquable.

Accédez à notre vente privée Bordeaux

fourcas dupré

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Ludivine Griveau devient régisseur du domaine des Hospices de Beaune

On connait désormais le nom du remplaçant ou plutôt de la remplaçante de Roland Masse, l’actuel maître de chai des Hospices de Beaune qui prendra sa retraite à la fin ...

Le château Minuty en Provence

Cru classé de Côtes de Provence depuis 1955 (aux côtés de 22 autres propriétés), le château Minuty est l’un des ...

Charles Joguet

Domaine Charles Joguet à Chinon : une sensibilité d’artiste

Un moment d’échange et de dégustation privilégié avec Anne-Charlotte Genet, du domaine Charles Joguet, à Chinon, notre allocation de la semaine.