Fonds d’investissement dédiés au vin : un placement à haut risque

Avant d’investir ses économies dans un fonds dédié au vin, il est préférable d’y regarder à deux fois. Au cours des quatre dernières années, pas moins de 50 entreprises du secteur ont mis la clé sous la porte en Grande Bretagne, d’après un article du Decanter. Soit, pour les clients, une perte cumulée de 100M£ !

En Grande-Bretagne, le vin n’est pas seulement un produit destiné à être dégusté. Les grands crus constituent, et ce n’est pas récent, un support de placement, voire de spéculation, commercialisé à grande échelle par des intervenants pas toujours scrupuleux. Plusieurs faillites ont en effet défrayé la chronique ces derniers mois. Celle de la société Bordeaux UK a fait perdre à ses souscripteurs 10 millions de livres au total, dont seulement 20% devraient être récupérés par les clients spoliés. Mais d’après le liquidateur de cette entreprise, la liste des faillites frauduleuses est en réalité beaucoup plus longue : parmi les noms incriminés pour faillite ou ventes en primeur non couvertes de grands crus bordelais (tout particulièrement sur le millésime 2005), on trouve ceux de Beaumont Vintners, Templar Vintners Ltd, International Wine Commodities Ltd ou encore Bordeaux Wine Trading Ltd. Soit, d’après l’estimation du liquidateur, une cinquantaine de cas de dépôt de bilan qui auraient entraîné, pour les clients, des pertes estimées à 100M£. Voici qui devrait faire réfléchir avant de placer son argent en dans les grands crus !

Faut-il rappeler que l’investissement dans le vin est tout sauf un placement de néophyte, qu’il nécessite un degré de connaissance avéré du marché des grands crus et de ses intervenants ? Car la tentation de confier son épargne à un fonds dédié à l’investissement vin ne vous exonérera pas d’un suivi attentif des options d’achat, ou de revente, adoptées par le fonds. Et aussi, mais ça semble évident, pour la part consacrée aux achats de Bordeaux en primeur, il vous sera impératif d’obtenir des garanties sur la réservation effective des vins acquis.

Précieux indicateurs iDealwine

Vous qui lisez le Blog iDealwine – c’est un bon début ! – vous pouvez y retrouver les analyses des grandes tendances du marché ainsi que la publication régulière des indices iDealwine, comparés à ceux de la Bourse. Le baromètre annuel iDealwine du marché des ventes aux enchères de vin livre aussi une gamme complète d’indicateurs destinés à accompagner les amateurs dans leurs choix de placement. A lire attentivement avant tout investissement-vin, soit à titre personnel, soit au travers d’un fonds dédié aux grands crus.

Source : Decanter

Consultez la rubrique Conseils

En savoir plus sur le Baromètre annuel des enchères d’iDealwine

En savoir plus sur les Primeurs

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • Cyril JARNIAS

    Le placement sur le vin est certain un placement pour des connaisseurs mais, je pense que c’est un placement anti crise.
    Au pire, vous pourrez toujours savourer votre bouteille autour d’amis, ce qui déjà n’a pas de prix :).

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Domaine de la Romanée-Conti

Belles enchères : à l’honneur, une verticale de La Tâche, de vieux Dom Pérignon et la réserve des Célestins d’Henri Bonneau

Les premières enchères 2016, qui se sont achevées le 13 janvier dernier sur iDealwine, comportaient leur lot de vins rares. Petit inventaire à la Prévert des flacons d’exception, plébiscités par ...

wineDex iDealwine

Les indices WineDex d’iDealwine : comment sont-ils calculés et à quoi servent-ils ?

Afin de permettre à vous tous, amateurs, de vous faire une idée sur l’évolution de prix des grands vins français, iDealwine diffuse chaque mois une gamme d’indices baptisée WineDex®. Coup ...

Chateau d'Ampuis

Dernières enchères : stabilisation des bordeaux 1982, Côte-Rôtie, La Tâche, Selosse et Dagueneau au top

520 acheteurs se sont disputé les quelque 3000 flacons proposés aux enchères en ligne jusqu’au 10 février dernier. Une vente marquée par la stabilisation des cours sur un millésime d’anthologie, ...