Foires aux vins : comment optimiser ses achats ?

FAVComme de nombreux autres amateurs, vous allez profiter des Foires aux vins pour compléter, voire pour créer votre cave. Mais attention, il y a quelques pièges à éviter !

Nous ne parlerons pas ici des fausses bonnes affaires, même si des achats au meilleur prix sont évidemment le b.a.-ba d’une foire aux vins réussie ! Dans le vin comme ailleurs il y a en effet des soldes qui n’en sont pas vraiment…

Nous nous attacherons plutôt à affiner une stratégie d’achat pour ne pas avoir de regrets une fois revenu à la maison le coffre plein, ou, quelques années plus tard, au moment de déboucher vos bouteilles… La tentation est parfois tellement grande qu’on risque en effet de se laisser emporter dans des achats compulsifs et désordonnés…

Varier les appellations

Les foires aux vins ont bâti leur succès sur la mise à disposition de grandes quantités de bons (plus ou moins…) bordeaux à des prix supposés être particulièrement attractifs. C’est ainsi que bon nombre d’amateurs peu expérimentés se sont retrouvés avec des caves totalement déséquilibrées. Boire trop souvent le même style de vin peut devenir rapidement lassant. Soyez donc curieux et ouverts, il y a aussi de bonnes affaires à réaliser dans la vallée du Rhône (souvent), en Bourgogne (plus rarement car les quantités sont faibles, et les vins rarement bradés) et dans la Loire (presque toujours).

Varier les styles de vins

Dans les foires aux vins, on a bien entendu l’œil plus facilement attiré par de grands noms de domaine ou d’appellation. On risque donc d’acheter trop de vins qu’on ne pourra pas placer sur une cuisine simple, de tous les jours. On ne peut quand même pas déboucher un grand cru de Bordeaux ou un superbe Chambolle-Musigny sur une salade de lentilles ou une potée… Il faut aussi avoir en cave des vins simples, friands, sur le fruit, qu’on peut déboucher sans se poser trop de questions. Des vins du Beaujolais, des cuvées printanières de la Loire, un joli côtes-du-Rhône. A l’intérieur d’une même région, par exemple à Bordeaux, on peut très bien encaver un beau grand cru à laisser vieillir quelques années et un médoc fruité, un vin de côte (Castillon, Bourg, Francs) ou une simple appellation “Bordeaux”.

Varier les millésimes

Attention aussi à ne pas encaver trop de vins d’un même millésime, aussi bon et réputé soit-il. Deux risque là encore : le premier c’est de se retrouver avec des vins présentant le même profil aromatique qui, aussi bon qu’il soit peut devenir lassant à la longue. Le second risque est de se retrouver avec une grande quantité de vins à boire en même temps ! Essayez donc d’étaler vos achats sur trois ou quatre millésimes, même si l’un d’entre eux a moins bonne réputation. Vous serez sans doute satisfaits d’apprécier les pleins et les déliés d’une variation d’expressions aromatiques, plus sur la puissance et la maturité une année, plus sur la fraîcheur et la digestibilité une autre année.

Accédez à notre Foire aux vins 2013

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

Consultez les ventes de vin

Recherchez le prix d’un vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Vente à prix fixe spéciale Foire aux vins : une sélection pointue à partir de 5€

Une nouveauté dans les ventes à prix fixe : prix affiché = prix payé !

10 bonnes raisons de télécharger l’appli iDealwine

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

winedex-logo-blogfev

Les indicesWineDex® iDealwine progressent de 3,92% en février 2014

Les indices WineDex® iDealwine ont inscrit en février une progression de 3,92%, portée pour l’essentiel par la bonne tenue des vins des Bourgogne et de la vallée du Rhône. Mais ...

Décès d’Etienne Hugel, meilleur ambassadeur d’une grande maison alsacienne

Voilà une bien triste nouvelle pour l’Alsace, qui vient de perdre une figure de son vignoble. Etienne Hugel s’est éteint soudainement à l’âge de 57 ans, laissant derrière lui une ...

La Chine entre dans le top 5 des pays consommateurs de vin

Où s’arrêtera la Chine ? Ce pays, qui il y a encore peu, connaissait à peine le vin, vient de dépasser la Grande-Bretagne pour s’installer à la 5e place mondiale ...