FOCUS : Saumur-Champigny, une appellation en plein renouveau

Ville SaumurDans une région où la douceur de vivre a de longue date inspiré les grands poètes français, les caves de tuffeau du Saumurois abritent de nombreux trésors. Cette roche calcaire datant du crétacé supérieur absorbe les précipitations hivernales et restitue parcimonieusement une partie de cette eau durant les périodes de sécheresse.

L’autre qualité de ce terroir est sa forte capacité à emmagasiner la chaleur solaire le jour pour la restituer la nuit.
L’appellation, qui s’est étendue ces dernières années et connaît un regain d’intérêt marqué, avec la montée en puissance de certains vignerons. Ces dernières années, la remise en cause de l’AOC par les producteurs a engendré d’importantes modifications, dont une baisse des rendements et un élevage plus long, ce qui donne à présent des vins plus concentrés, aptes à la garde.
En rouge uniquement, Saumur-Champigny produit sur neuf communes des vins fruités et généralement légers, à partir de Cabernet Franc (ou Breton). L’appellation s’étend à l’est de Saumur, sur les collines autour de Champigny. Plus précisément à l’intérieur des communes de Chacé, Dampierre sur Loire, Montsoreau, Parnay, Saint Cyr en Bourg, Saumur, Souzay-Champigny, Turquant et Varrains, au confluent de la Thouet et de la rive gauche de la Loire. Outre le Cabernet Franc, majoritaire, on trouve aussi du Cabernet Sauvignon et du Pineau d’Aunis.

A découvrir actuellement dans le cadre de l’Offre iDéale n°73, un Saumur-Champigny produit par l’un des chefs de file de l’appellation, Thierry Germain :


Domaine des Roches Neuves
Saumur-Champigny Terres Chaudes 2001 – rouge

12,90 € au lieu de 15,90€ soit –19%
Guide RVF : 18/20
Wine Spectator : 90/100

Le Cabernet Franc des Terres Chaudes est cultivé sur le coteau des Poyeux et une partie de la fosse de Chaintres, au lieu-dit Les Dares. Ces vieilles vignes d’une quarantaine d’années sont récoltées à la main et le vin fermente naturellement, sans levures chimiques. Il est ensuite élevé pendant un an sur lies fines, dans les barriques qui ont servi à la cuvée Marginale. Le vin présente un nez concentré allant sur les fruits noirs très mûrs, une bouche grasse et ample avec une multitude d’épices. Un grand Cabernet, complexe et dense, à son aise dès à présent mais qui tiendra la route encore quelques années. A déguster sur un filet de bœuf, une fricassée de lapin ou un tagine d’agneau.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Languedoc Montcalmes iDealwine

Domaine de Montcalmès | L’étoile montante des Terrasses-du-Larzac

Direction les Terrasses-du-Larzac pour vous présenter Frédéric Pourtalié, un vigneron qui nous a impressionné par ses vins confidentiels et son humilité inspirante.

L’appellation Quarts-de-Chaume classée Grand Cru de Loire

Pour la première fois dans leur histoire les vins de la Loire viennent de se voir attribuer un statut de Grand Cru pour l’appellation Quarts-de-Chaume. Une consécration et une exigence ...

Beaujolais : 10 crus, qui l’eût cru ?

A l'occasion de l'arrivée du Beaujolais nouveau ce jeudi, nous passons en revue les 10 crus du beaujolais qui composent une palette incomparable d’expressions du célèbre et délicieux cépage gamay.