Focus sur les belles enchères de la vente on-line du 24 septembre

VO-2014-09-12-large

Lors de la vente on-line qui s’est déroulée en ligne jusqu’au 24 septembre dernier, on comptait, parmi les lots les plus recherchés, les bordeaux 2000 et 1996, des Sauternes anciens, de vieux millésimes de la Côte de Nuits et les vins du Château Rayas. Revue de détail des dernières tendances.

A Bordeaux, le marché est relativement calme. Les caisses panachés de grands crus (millésimées 2005 et 2008) s’échangent à des niveaux de cours stables, voire en légère baisse par rapport à la cote iDealwine. Une exception: Petrus. Le roi des pomerols trouve preneur sans aucune difficulté, avec des prix en légère hausse y compris dans les tout derniers millésimes disponibles : +6% pour Petrus 2009 à 2340€, +2% pour le 2010 à 2220€ par exemple.

Pour la plupart des grands crus bordelais il faut remonter un peu le temps pour trouver de beaux succès aux enchères. On les trouve sur les grands millésimes, 2000 et 1996 notamment : la fameuse bouteille de Château Mouton Rothschild 2000, sur laquelle le bélier d’Augsbourg – emblème du domaine – a été sérigraphié à l’or fin, frôle désormais les 1000€, à 960€ (+2%). Château Calon Ségur aussi s’inscrit en hausse. Le millésime 1996, particulièrement réussi dans le Médoc, se vend bien : 80€ (+14%) pour le Château Pontet Canet, 75€ (+11%) pour Grand Puy Lacoste et 70€ (+19%) pour Château Gruaud Larose.

Portés par leur rareté, les vieux flacons de Sauternes enregistrent de beaux résultats : une bouteille de Château d’Yquem 1944 a franchi le seuil des 1000€ (à 1080€ très exactement), un résultat qui fait exploser la cote iDealwine (+170%). Une caisse de 12 bouteilles de Château de Rayne Vigneau 1959 s’est vendue 2640€, soit 220€ (+26%). Et une autre caisse du même liquoreux dans le millésime 1955 a atteint 2160€, soit 180€ la bouteille (+21%).

En Bourgogne, on constate également la stabilisation – au plus haut niveau –  sur les cours des grands crus de la côte de Nuits, dans la plupart des millésimes récents. Sur les années plus anciennes c’est une autre histoire. Les vins du Domaine Drouhin sont plébiscités : 900€ ont été déboursés pour un Musigny 1985 (+58%), et 324€ pour un Chambertin de la même année. A noter également, le succès des rares Vosne-Romanée Cros Parentoux 2003 d’Emmanuel Rouget, adjugés 780€ la bouteille (+77%). Quant aux flacons de Romanée Saint-Vivant 1969 du domaine Noëllat, ils ont atteint 520€ la bouteille. En blanc, la tendance s’inscrit à la hausse sur les domaines phares, Coche-Dury en tête, même dans les années récentes : 300€ pour un Puligny-Montrachet Les Enseignères 2007.

Recherchés, les vins de Château Rayas

Une rare série de vins produits par le Château Rayas figuraient dans la vente du 24 septembre qui se déroulait on-line sur iDealwine. Le Châteauneuf du Pape a suscité de belles enchères sur les millésimes 2007 (456€, +21%), 2005 (384€, +10%), 1998 (330€, +38%) et 2004 (252€ (+7%). Un bel accueil a aussi été réservé à la cuvée Pignan de Château Rayas (128€ pour le 2007, +25%) ainsi qu’aux côtes du Rhône du Château de Fonsalette 2005 (92€).

Dans les autres régions, on note une belle enchère de 348€ sur un magnum de Très vieille Fine Champagne Grande Réserve Edouard VII, et une autre, de 168€, pour un flacon de Château Chalon 1949 signé Tissot. Le domaine de la Grange des Pères demeure la star incontestée des vins du Languedoc (132€ pour le millésime 2006 et 120€ pour le 2009).Dans la vallée de la Loire, les pouilly-fumés du domaine Dagueneau, qu’ils soient produits par Didier ou, depuis le millésime 2008, par Louis-Benjamin, sont toujours aussi recherchés.

Retrouvez en détail la liste des plus belles enchères de la vente on-line du 24 septembre 2014

Recherchez la cote d’un vin

En savoir plus sur la vente de vin au travers d’iDealwine

Demandez une estimation de votre cave

Consultez les ventes de vins

En savoir plus sur le placement vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Musigny et Chambertin du Domaine Drouhin : enchères au sommet     

Vendre ses vins aux enchères : quelles sont les meilleures périodes ?

Comment bien choisir ses vins à vendre ?

Belle enchère : 6420€ pour Les Gaudichots 1929, l’ancêtre de La Tâche

Grands crus : les 100 bouteilles les plus chères du marché

Ventes on-line : palmarès des 20 plus belles enchères du premier semestre

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Guides et parutions : idées de cadeaux de Noël de dernière minute

En panne d’idée de cadeau de Noël pour un féru de vin ? Pas de panique, iDealwine vous sauve (encore) la vie et vous propose une sélection d’ouvrages palpitants.

vins méditerranée Espagne, Italie, Potugal, Grèce

Achats directs : les meilleurs vins de la Méditerranée et du Portugal

C’est une vente très particulière qui s’ouvre aujourd’hui puisqu’elle rassemble tous les meilleurs vins des pays du pourtour Nord de la méditerranée (hors France) et du Portugal. En 250 références, ...

WineDex

Les indices WineDex® d’iDealwine en légère hausse en octobre dans un marché des enchères de vin particulièrement actif

L’indice WineDex 100 d’iDealwine, qui couvre les grands vins de bordeaux, de Bourgogne et de la vallée du Rhône est resté relativement stable en octobre (+0,18%), en comparaison avec le ...