Entretien avec le propriétaire d’une cave de 3000 flacons mis aux enchères

Angelus - collection particuliere iDealwine

Chers amateurs, la collection particulière d’un passionné s’est glissée au cœur de nos ventes d’automne. Associant grands crus classés, noms mythiques et vieux millésimes, le niveau des vins devrait vous fasciner. Aujourd’hui, nous vous ouvrons les portes de cette cave riche de près de 3000 flacons en vous racontant notre entretien avec le collectionneur.

 Bordeaux au sommet

Incroyable ! Des aficionados de Bordeaux, iDealwine en a vu et en voit régulièrement. Mais là, l’abondance de millésimes matures et de grands crus classés nous a tout simplement sidérés. Plusieurs lots de 12 bouteilles chacun se distinguent, au sommet château-climens 1989. De l’or liquide dans un millésime exceptionnel. Suivent ensuite château-léoville-las-cases 1982 et château-montrose 1990, dont les propriétaires, les frères Bouygues viennent de s’implanter dans la Côte de Nuits. Vous le verrez par vous-même, cette vente offre une véritable ribambelle de grands crus des différents classements régionaux comme celui de 1855, celui de Sauternes et de Graves, de Saint-Emilion (avez-vous vu l’angelus 1990 qui s’y cache ?), ou plus accessibles, des Crus Bourgeois.

Grands crus de la Vallée du Rhône

Nous aimons penser que ce collectionneur a un petit faible pour les vins complexes, intenses, profonds et taillés pour la garde. Preuve à l’appui : une large part de sa cave rassemble la fine fleur de la vallée du Rhône. Vignobles septentrionaux et méridionaux confondus. Vous recherchez la finesse et la concentration de la syrah du nord ? Craquez pour les LA-LA-LA de Guigal et l’hermitage de Jean-Louis Chave. L’intensité aromatique, la corpulence et la capacité de garde démentielle du viognier vous fascine ? Ne laissez pas filer le condrieu Terrasses de l’Empire du domaine Georges Vernay, dont l’emblématique propriétaire (aujourd’hui disparu) a participé au renouveau de cette appellation il y a quelques décennies. Dans le sud, retrouvez différents crus exceptionnels. Les domaines de la Janasse, de Raymond Usseglio ou encore de Beaucastel incarnent Châteauneuf-du-Pape, première zone viticole à avoir obtenu le statut d’appellation contrôlée. Ne négligez ni Tavel, ni Lirac qui produisent tous deux de beaux vins de garde, rouges comme rosés. Les flacons de La Mordorée et de Guigal vous le prouveront.

Bourgogne : rareté et excellence

Fidèle à l’image qu’elle renvoie souvent, la Bourgogne est ici plus rare, mais synonyme d’excellence. Le raffinement du pinot noir est anobli par des grands crus et des figures comme Bruno Clair, Dominique Laurent, Georges Roumier, ou encore Henri Rebourseau, objet du récent rachat par la famille Bouygues.

Pépites ligériennes

Silex, le pouilly-fumé de Dagueneau, Clos de la Coulée de Serrant de Nicolas Joly, le sancerre d’Alphonse Mellot ou encore les vouvrays de Huet… difficile de résister à ces pépites ligériennes qui suscitent régulièrement de véritables bagarres d’enchère.

Terroirs d’Alsace

En vous tournant vers l’Alsace, vous ne trouverez que les vins du domaine Marcel Deiss. Nous ne cachons pas notre enthousiasme : Deiss est en effet un de nos fidèles partenaires qui signe de superbes cuvées, à contre-courant de la tradition alsacienne, en valorisant le terroir plutôt que le cépage. Résultat, les vins sont édifiants de pureté et sont taillés pour la longue garde. Les impatients se réjouiront et pourront s’emparer des vins matures comme de superbes grands crus altenberg-de-bergheim 1996, dans la version – raffinement ultime – sélection de grains nobles.

 Etonnant Jura

Amateurs de vins jurassiens, il n’y en aura pas pour tout le monde. Quelques vins jaunes 1972 et 1978 méritent d’être dégustés cet hiver en compagnie d’un bon comté affiné ou d’une volaille aux morilles. Les bons classiques marchent toujours, n’est-ce pas ?

Nous pourrions poursuivre ainsi longtemps notre tour de France des différents lots aux enchères… Nous vous laissons le soin d’admirer par vous-même cette jolie collection en vente et nous vous souhaitons de faire de belles acquisitions 😊

 

INTERVIEW DU PROPRIETAIRE

 

Quand et comment avez-vous commencé à constituer votre cave ?

Dans les années 1975, un membre de ma famille m’a fait découvrir l’univers du vin alors que je n’avais que 23 ans. J’ai commencé par m’intéresser à Mercurey et à Givry. Je me suis très vite pris au jeu et mon livre de chevet a été remplacé par un ouvrage sur le vin. Comme j’étais étudiant, je voyageais beaucoup et j’en ai profité pour découvrir les différentes régions viticoles. Une fois que j’ai eu plus de moyen, je me suis mis à acheter beaucoup de vin de Bordeaux en primeur. Ma cave s’est très vite agrandie. Puis, avec le temps, je me suis tourné vers le Rhône et les vins liquoreux. Ma femme et mes filles étant très gourmandes, nous avons fait l’acquisition de nombreux sauternes, jurançons et coteaux-du-layon.

Comment conserviez-vous vos flacons ? A quoi ressemblait votre cave ?

J’habite une vieille ferme restaurée qui dispose d’une ancienne champignonnière d’1,5m de hauteur. J’ai entrepris de lui donner un peu plus de volume et je l’ai creusée afin que l’on puisse tenir debout. Il s’agit donc d’une cave enterrée sous la maison, creusée, nettoyée, recouverte de terre battue. J’ai ajouté des déshumidificateurs afin de stabiliser le degré hygrométrique.

Pourquoi avoir choisi iDealwine pour revendre vos vins ?

J’ai connu iDealwine il y a des années par La Revue du vin de France et je suis rapidement devenu un fidèle client. Comme nous sommes voisins, il m’arrivait de passer récupérer mes commandes à l’entrepôt. Appréciant le sérieux et l’expérience de la maison, il m’a semblé logique et pratique de faire appel à vous.

On voit que cette cave fait la part belle à des régions prestigieuses comme Bordeaux, Bourgogne et la vallée du Rhône, quelles sont vos régions de prédilection ?

Comme je vous le disais, j’ai beaucoup acheté des vins bordelais en primeur car, à l’époque, les tarifs étaient intéressants. En Bourgogne, j’ai jeté mon dévolu sur Dominique Laurent, dans le Rhône sur Guigal et le domaine de La Mordorée. Et puis, forcément, ma famille apprécie beaucoup les liquoreux, et moi ceux du domaine Cauhapé.

Quelle est l’acquisition dont vous êtes le plus fier ?

Oh ! Vous le savez, on est toujours très content des vins que l’on acquiert ! J’ai quand même quelques souvenirs en tête comme château-haut-brion 1970 qui a très vite été bu (rires), ou encore les château-ducru-beaucaillou et las-cases 1982 pour lesquels j’avais cassé ma tirelire avec ma première paye.

Nous tenons à remercier ce revendeur passionné pour le temps précieux qu’il nous a consacré et nous espérons de tout cœur que cette vente remportera un vif succès… grâce à vous chers amateurs 😊

Accédez au catalogue de la vente :

31/10/2018 – 13h00 : Autres régions 1972-2009
31/10/2018 – 13h30 : Loire 1989-2003
31/10/2018 – 14h00 : Rhône 1985-2006
31/10/2018 – 14h30 : Bourgogne 1985-2009
31/10/2018 – 15h00 : Bordeaux 1982-1989 – rouge
31/10/2018 – 15h30 : Bordeaux 1990-2012 – rouge
31/10/2018 – 16h00 : Bordeaux 1985-2009 – blanc

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

côte des blancs grands crus vente aux enchères

2015 : retour sur une année unique pour le champagne

Alors qu’approche la publication des statistiques de l’interprofession pour 2015, une année record s’annonce d’ores et déjà pour le vignoble champenois.

Un plat, une histoire, un vin (4) : la daube et le Châteauneuf-du-Pape Les Cailloux Cuvée Centenaire

Il n’y a qu’une seule daube, elle est forcément de bœuf et obligatoirement provençale, qu’on se le dise ! Un plat de pauvre, cuisiné à partir de bas morceaux, mais ...

marseille

Vente en salle : on vous a déniché des pépites !

Deux très beaux catalogues s’offrent à vous pour cette vente en salle. De tous horizons et de tous styles, les vins que nous vous proposons sont tous de très belles ...