Enchères | Un siècle de millésimes

Remontez le temps jusqu’en 1900, millésime exceptionnel à Bordeaux. Une occasion rêvée pour explorer vos régions fétiches dans leurs plus belles années. Petrus 1945, yquem 1989, côte-rôtie la Mouline 1990 de chez Guigal, latricières-chambertin 2005 de chez Leroy… Ces enchères qui s’achèveront les 26 et 27 août vous proposent d’embarquer pour ce voyage dans le temps !

Quels ont été les plus beaux millésimes depuis 1900 ? Vaste question… Qui suppose de se pencher sur les différentes régions viticoles et leurs appellations. Nous nous sommes déjà livrés à l’exercice dans un article de notre blog, cette vente est justement l’occasion de s’y pencher de nouveau.

Grand millésime, expression que l’on peut définir ainsi : « millésime dont les conditions générales ont permis d’amener en cuverie des raisins parfaits ». Non, contrairement à ce que peuvent dire certains pour mener leur promotion, toutes les années ne sont pas des millésimes « du siècle ». Cette vente nous permet justement de braquer les projecteurs sur ces différents millésimes qui se distinguent des autres, notamment pour la capacité de garde de leurs flacons.

 

Les millésimes exceptionnels à Bordeaux

A regarder en arrière dans les lots de cette vente, le premier millésime notable que nous pouvons retenir est 1945, ensoleillé à souhait, comme s’il s’agissait de redonner du cœur aux bordelais au sortir de la guerre. Considéré comme l’un des meilleurs millésimes de tous les temps à Bordeaux malgré sa petite quantité, vous ne pourrez passer à côté de ce magnifique flacon de petrus 1945. 1947 n’en n’est pas moins illustre, il est représenté par un somptueux magnum de château-pichon-longueville-comtesse-de-lalande. 1970 est aussi une année rare, qui allie deux caractéristiques rarement compatibles : qualité et quantité. L’occasion de craquer pour un château-latour ou pour un château-margaux lors de cette vente. 1982 est également une très belle année, mythique, que vous pourrez réviser grâce à un château-haut-bailly, à moins que vous n’optiez pour un château-léoville-las-cases. Dans la décennie suivant, 1990, qui suit 1989 déjà de très haut niveau, se distingue avec un lot de deux bouteilles de château-beychevelle ou un flacon de château-mouton-rothschild. Les millésimes 2005 et 2010 réservent de belles surprises, notamment pour leur garde exceptionnelle. Ce sont ainsi plus de 100 lots que nous vous conseillons de découvrir sans tarder, parmi lesquels petrus, la-conseillante et cheval-blanc sont de la partie.

 

Sauternes, un bordelais à part

Nous mettons bien entendu Sauternes à part de cette première sélection, car il s’agit bien de vins spécifiques, quasi éternels, dont les grands millésimes ne sont pas toujours identiques à ceux des vins rouges de Bordeaux. Attaquons donc par les années 1989 et 1990, toutes deux parfaitement exceptionnelles – décidément, certains sont chanceux pour leur année de naissance – : le Château d’Yquem est, et restera le plus grand mythe de cette appellation, qui plus est dans son millésime 1989. Serez-vous plutôt d’avis de partir pour un château-la-tour-blanche 1990 ? Les belles années se succèdent parfois. On trouve ainsi dans cette vente 1996 et 1997, où nous avons repéré pour vous un château-suduiraut millésimé 1997 sans prix de réserve… A surveiller d’urgence donc ! Nous arrivons dans les années 2000, là le 2001 a produit des merveilles, entre un lot de château-de-rayne-vigneau ou un château-rieussec, pour lequel pencherez-vous ? Terminons sur 2005 qui est également un succès dans les blancs liquoreux, avec un magnum de château-de-fargues que vous feriez bien de suivre de près.

Les millésimes mythiques en Bourgogne

Le pinot noir est un cépage très fin qui retranscrit merveilleusement les subtiles différences des terroirs qui l’accueillent mais également tous les aléas climatiques qui ont accompagné sa vie de raisin. Autant dire que les années peuvent être très marquées dans les grandes appellations bourguignonnes… Sans oublier que les millésimes apparemment parfaits (très chauds et très ensoleillés) ne conviennent pas forcément à sa majesté le pinot qui exige beaucoup de délicatesse du climat pour offrir lui-même de la finesse dans les verres…

1959 est donc un des premiers millésimes notables depuis 1945 et 1947, il s’agit pour la région de Dijon de l’année la plus ensoleillée jamais enregistrée. Le millésime est à la fois riche et abondant, une bouteille de volnay 1er cru du domaine Piat saura certainement décrire cette merveille à votre palais. Ensuite 1971 restera longtemps un des grands du siècle, avec dans cette vente un lot de deux bouteilles de corton grand cru Château Corton Grancey de chez Louis Latour. Passons à 1985 et 1989 qui signent de belles années, avec un bonnes-mares 1985 de chez Jacques-Frédéric Mugnier ou une bouteille de romanée du domaine du Comte Liger-Belair. 2005 ensuite, avec plusieurs lots de 3 bouteilles du beaune 1er cru Vigne de l’Enfant Jésus ou un lot de flacons issus du Clos des Lambrays. 2010 est également de la partie, comment ne pas citer le lot de bonnes-mares de chez Georges Roumier ou le musigny de chez Joseph Drouhin ? Dans les blancs, arrêtons-nous sur les millésimes 1990 avec un meursault Les Narvaux de chez Chavy-Chouet, et 2002, avec un magnifique bienvenues-bâtard-montrachet du domaine Leflaive.

Les délicieuses années de la Vallée du Rhône

Même s’il y a parfois d’évidentes disparités entre les vignobles du nord et du sud de la vallée du Rhône, la plupart des millésimes exceptionnels sont communs à des appellations aussi différentes que Côte Rôtie ou Châteauneuf-du-Pape. Ainsi, nous retrouvons les millésimes – décidément délicieux dans la plupart des régions que nous avons explorées – 1989, 1990, 2005 et 2010. Voici quelques-uns des flacons qui ne vous laisseront pas indemnes : un château-grillet 1989, un côte-rôtie la Mouline 1990 de chez Guigal, un hermitage cuvée Ermitage de l’Orée 2005 de chez Chapoutier, un châteauneuf-du-pape 2005 du Château Rayas et enfin deux lots de vacqueyras 2010 du même producteur, au Château des Tours.

 

 

Beaucoup d’autres merveilles vous attendent sur la page de la vente, ne les manquez pas ! Nous vous souhaitons de belles enchères sur iDealwine.

Voir tous les vins en vente sur iDealwine.com

Pour estimer ou vendre vos vins, consultez nos pages dédiées.

 

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Spanischer Wein

Vente à prix fixe spéciale Italie – Espagne : quelques conseils pour bien choisir

La vente à prix fixe spéciale Italie et Espagne va bientôt se clôturer. Il est encore temps de faire vos choix et, pour vous aider à sélectionner vos bouteilles voici ...

La revue Le Rouge & le Blanc fait peau neuve pour ses 35 ans

La Revue Le Rouge & Le Blanc, qui vient de fêter ses 35 ans, cultive son positionnement à part. Entretien avec son actuel rédacteur en chef, Philippe Barret.

Disparition de Vincent Mulliez, propriétaire de Château Belle-Vue

Vincent Mulliez, propriétaire de Château Belle-Vue, s’en est allé à 44 ans, par une magnifique journée de printemps. Cet homme discret et talentueux laisse une empreinte particulière dans l’univers des ...