Enchères au sommet pour l’ermitage Cathelin de Jean-Louis Chave

ermitage Cathelin de Jean-Louis ChavePlus de 500 acheteurs ont participé aux dernières enchères qui se sont achevées on-line le 24 février sur iDealwine. Celles-ci ont globalement poursuivi les tendances de fonds de ce marché, mais elles ont aussi révélé quelques surprises, à commencer par la cuvée d’ermitage Cathelin de Jean-Louis Chave, dont le prix a flambé, et quelques millésimes rares et anciens qui n’ont pas démérité.

A Bordeaux, les « premiers » ne semblent pas souffrir du Bordeaux bashing ambiant, la demande maintient les cours. Petrus affiche toujours une santé insolente, y compris dans les « petits » millésimes, avec par exemple une hausse de 21% sur le millésime 1974 (1040€) et de 11% pour le 2006 (1800€). Le 1982, millésime culte, s’apprécie de 12% à 3840€. De même, le château Mouton Rothschild, omniprésent dans cette vente, a été adjugé 600€ pour le millésime 2005 – soit une hausse de 19% – et même 1241€ pour le 2000 (+16%). Les châteaux Lafite Rothschild  (en hausse de 29% pour le millésime 1997), Cheval Blanc (+23% pour le 1998), Margaux (+23% pour le 1990, 10% pour le 2001 et 23% pour le second vin sur le millésime 1990) sont eux aussi toujours recherchés aux enchères. Les millésimes anciens continuent de s’apprécier, comme ce fut le cas pour le château La Mission Haut-Brion, dont le millésime 1943 a bondi de 57% (à 379€).

En Bourgogne, c’est un vosne-romanée 1er Cru Au Cros Parantoux 2010 de Méo-Camuzet qui occupe la première place des enchères, avec une cote qui a littéralement explosé, en hausse de 64% et il a fallu à un amateur de français débourser 1874€ pour s’offrir ce flacon. Les vins de J-F. Mugnier sont toujours plébiscités, une bouteille de musigny Grand Cru 2007 atteignant les 660€ (+33%) ; tout comme ceux de Coche-Dury, également en hausse de 33% pour un meursault Les Chevalières 2002 adjugé 480€ ; idem au domaine des Comtes Lafon (+26% pour un meursault 1er Cru Les Perrières 2009, adjugé 204€). Les prix des vins signés Rousseau, Roumier et Leflaive, quant à eux, se stabilisent, voire accusent un léger repli.

Un lot issu de la vallée du Rhône affiche une croissance exponentielle : il s’agit du rare ermitage Cuvée Cathelin 1995 de Jean-Louis Chave, acheté 2160€ (+131%) par un professionnel autrichien. Les millésimes prêts à boire ont toujours autant de succès, notamment sur les grandes références de la région tels le côte-rôtie Côte Brune 2002 de Jamet qui atteint les 138€ (+38%) ou le châteauneuf-du-Pape 2001 de Rayas adjugé 348€ (+26%).

En Champagne, pas de grande surprise : les cuvées prestiges des grandes maisons poursuivent leur progression. La cuvée Cristal 1985 de Louis Roederer affiche en effet une augmentation de 30% (adjugée 360€) et la Veuve Clicquot Ponsardin 1988 adjugée 138€, une hausse de 28%. A noter tout de même les belles performances de la maison Egly-Ouriet, rare aux enchères : le Brut Blanc de Noirs Cuvée Vieilles Vignes s’est adjugé 180€ et le Brut Tradition 1990 300€.

Dans la vallée de la Loire, les cours du Clos Rougeard continuent de s’apprécier, mais le Clos de la Coulée de Serrant tire lui aussi son épingle du jeu avec une hausse de 30%, à 74€ pour le millésime 1991. Parmi les autres stars des enchères, les cours de la Grange des Pères ne cessent de grimper (192€ pour un 2005, en hausse de 47%). A noter aussi, le millésime 2005  du domaine de Trévallon adjugé 72€ (+30%). Quelques château-chalon, relativement rares aux enchères, enregistrent des hausses notables, à l’instar du 1990 de chez Tissot, adjugé 78€ (+63%) et d’un 2002 signé Jean Macle vendu 100€ (+33%), tout comme un Bas-Armagnac Vieux de  Laberdolive Domaine d’Escoubès 1904 atteignant les 720€.

Enfin, à l’étranger, retenons les jolies performances d’un Porto Ryst 1940, vendu 180€, d’un Brunello di Montalcino Biondi Santi Tenuta Greppo 2006, à 108€ et de deux barolos matures : Elio Altare    1999 (90€) et Oddero 1990 (72€).

 

Vendre son vin avec iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Demandez une estimation de vos vins (gratuite)

Pour gérer votre cave, démarrez son estimation. Cette fonction nécessite de devenir membre du site (gratuit)

Consultez les ventes de vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

International Wine Auction, filiale d’iDealwine, première maison française de vente de vins aux enchères en 2015

Les indices WineDex® iDealwine en hausse de 12,17% en 2015

 Dernières enchères : stabilisation des bordeaux 1982, Côte-Rôtie, La Tâche, Selosse et Dagueneau au top

Belles enchères : de Bordeaux à la Loire, les grands millésimes mûrs à l’honneur

Belles enchères : à l’honneur, une verticale de La Tâche, de vieux Dom Pérignon et la réserve des Célestins d’Henri Bonneau

Petrus, Hermitage La Chapelle 1961 et les grands champagnes concluent en point d’orgue les enchères de 2015

Enchères du 9 décembre : une bouteille de Romanée-Conti 2005 adjugée 11 880€

Belles enchères : flambée de cours sur Rousseau, Verset, Château-Grillet, Clos Rougeard et Selosse

Grands crus millésimés 1990, Romanée Conti, Jamet et Clos Rougeard prisés dans le monde entier

 

 

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

nuits saint georges

Un futur statut de grand cru pour le climat Les Saint Georges à Nuits-Saint-Georges ?

Plusieurs producteurs de Nuits-Saint-Georges demandent à l’Inao de classer en grand cru le climat Les Saint-Georges. Ce dernier a toujours eu la réputation d’être le meilleur des 41 climats classés ...

Crowdfunding : quand un domaine de Bourgogne se lance dans le financement participatif

Le crowdfunding s’applique aussi au monde du vin ! Il y a quelques jours nous en avons fait l’expérience en dégustant les vins du domaine de la Roseraie...

+4,23% : les indices WineDex®d’iDealwine débutent l’année 2015 dans le vert

          Avec 4,23% de croissance au mois de janvier, les indices vins d’iDealwine ont attaqué l’année ...