Enchères : plus de 3000 lots, Bordeaux, Bourgogne et grands alcools à l’honneur

vins de garde vins matures grands crus

Un tel volume de vente ne devrait pas faire de malheureux. Amateurs des différentes régions viticoles, de vins à garder comme de vins prêts à boire, iDealwine vous guide pour au sein de ce catalogue annonciateur de belles enchères.

Les amateurs de Bordeaux et de Bourgogne n’auront que l’embarras du choix… ces deux vignobles fournissent les deux tiers lots offerts à la vente. Mais attention, les autres régions vous surprendront aussi, avis aux connaisseurs ! Et pour ceux qui ont plus de mal à s’y retrouver, iDealwine est encore et toujours là. Petit tour d’horizon du catalogue.

En parcourant la liste des bordeaux, vous allez rêver un peu, et sûrement saliver aussi. Petrus revient en force, avec une série de millésimes des années 1990 (1990, 1992, 1993, 1994, 1995 et 1996) : les amateurs de la légende de Pomerol n’auront que l’embarras du choix, et pourront d’ailleurs remonter le temps jusqu’à… 1959. Et si l’on reste dans les lots totalement hors normes, la concurrence sérieuse sera livrée par un lot panaché de compétition, millésimé 2000. Le très heureux élu repartira avec une caisse comprenant 9 flacons de cette année culte pour Bordeaux. Un ausone, un haut-brion, un cheval-blanc, un lafite-rothschild, un latour, un château-margaux, un la-mission-haut-brion, un mouton-rothschild, et la cerise sur le gâteau : un petrus. L’achat d’une vie.

En Bourgogne, la barre est tout aussi haute. Sans vous dresser une liste exhaustive des bouteilles de rêve, on vous en cite trois : une romanée-conti 1984, un richebourg grand cru 1984 d’Henri Jayer, ou encore un corton-charlemagne grand cru 2006 du domaine Coche-Dury. Le mythe, à portée de souris.

Mais dans des budgets plus raisonnables, il sera aussi possible d’acquérir de très belles bouteilles, sur de grands millésimes, et prêtes à boire dès maintenant. La combinaison parfaite 🙂 . Si le prix est votre premier critère de choix, regardez vite la liste des vins vendus sans prix de réserve, la mise à prix est fixée à 1€. C’est dire s’il y a matière à se battre, surtout quand l’étiquette indique Lafite, Montrose, Dauvissat à Chablis ou, plus rare encore, Pignan de Château Rayas… 133 lots figurent dans cette catégorie.

A Bordeaux, vous devriez vous intéresser à larrivet-haut-brion 2000 (estimé à 27€),  sociando-mallet 2005 (40€), ou encore haut-marbuzet 2000 (42€). Pour un poil plus cher, un calon-ségur 1989 (estimé à 75€) et un beychevelle 2005 (80€) vous attendent. Encore quelques (dizaine d’)euros de plus et vous pourrez vous offrir des premiers crus classés, ceux que l’on doit boire au moins une fois dans une vie : un yquem 2003 (240€), un haut-brion 2001 (250€) ou un mouton-rothschild 2001 (260€) par exemple.

La Bourgogne offre également ses meilleurs flacons. Vous avez jusqu’au 16 mars pour réfléchir, et vous positionner  sur un beaune 1er cru Grèves Vigne de l’Enfant Jésus 2010 de la maison Bouchard Père et Fils (estimé 72€), un magnum de nuits-saint-georges 1er cru Clos de la Maréchale 2009 de la famille Mugnier (120€), et le gevrey-chambertin 1er cru Les Cazetiers 2010 d’Armand Rousseau (150€). Vous pourrez toutefois vous faire plaisir à budget plus raisonnable, avec un volnay 1er cru Les Angles 2005 du domaine Nicolas Potel (estimé à 50 euros), ou un beaune 1er cru Clos des Mouches Vieilles Vignes 2002 du domaine Dominique Laurent (35€).

Le dernier tiers de cette vente vient apporter un nécessaire éclectisme. Une envie de Sud ? Descendez dans le Languedoc-Roussillon, vous trouverez les pépites méridionales de la Grange des Pères, du Mas Daumas Gassac et du Mas Jullien. A moindre coût, ne faites pas l’impasse sur la cuvée « Le Pradel » du domaine de la Terrasse d’Elise (lot de 2 bouteilles estimé à 40€). Toujours dans le Sud, en Provence cette fois, ce sera l’occasion de (re)découvrir le domaine de Trévallon, géré par le charismatique Eloï Dürrbach.

Les amoureux des bulles pourront déclarer leur flamme avec ce lot exceptionnel de deux magnums de champagne Brut 1988 de la maison Salon. Mais ils repartiront aussi heureux sur des cuvées plus confidentielles comme ce brut millésimé 1995 de Jacquesson (110€) ou un comtes-de-champagne 1999 de Taittinger (90€).

Dans le Rhône, pensez à rendre hommage à l’appellation Cairanne qui vient d’accéder au statut de cru des Côtes-du-Rhône. Nous vous proposons une jolie affaire avec un lot de 2 bouteilles de l’Oratoire Saint-Martin en 2009, estimé à 40 euros. Le château des Tours, d’Emmanuel Reynaud (propriétaire du château Rayas), fera aussi votre bonheur, avec son côtes-du-rhône 2007 (35€). Et pour les plus ambitieux, nous vous donnons rendez-vous sur les enchères des cornas de Thierry Allemand, des châteauneufs-du-pape du château de Beaucastel, ou encore des hermitages de Jean-Louis Chave. Rien que ça. Avis à ceux qui auraient la folie des grandeurs : vous pourrez enchérir sur une série de magnums d’Auguste Clape, du domaine Jamet, voire sur un jéroboam de châteauneuf-du-Pape Clos Saint-Jean La Combe des Fous 2010, ou encore un autre d’hermitage l’Ermite 2007 de Chapoutier. La tête vous en tourne déjà ?

Passons à la vallée de la Loire. Vous le savez, le fameux domaine du Clos Rougeard, à Saumur-Champigny, nous faisons partie de ses admirateurs. Il est encore à l’honneur dans cette vente, que ce soit sur ses cuvées prestigieuses (Le Bourg 2010 estimé à 300€, Les Poyeux 2010 à 170€), que sur son « simple » saumur-champigny (le 2010 est estimé à une soixantaine d’euros). De très jolies enchères n’attendent que vous sur les domaines de François Cotat, Jacky Blot, et Didier Dagueneau.

Et pour finir sur de l’exception, jetez donc un œil à la liste des alcools proposés dans cette vente, qu’il s’agisse de Cognac (Grande Champagne 1893, Delamain) ou de whisky (Karuizawa, Sherry Single Cask n° 152, 1981), il y a de quoi faire des folies.

On vous aura prévenus… mais pas retenus 🙂 . Bonnes enchères à tous.

16/03/2016 – 10h00 : Vins étrangers 1910-2012 (vente terminée)
16/03/2016 – 10h30 : Divers France 1875-2105 (vente terminée)
16/03/2016 – 11h00 : Champagne Alsace Jura 1933-2013 (vente terminée)
16/03/2016 – 11h30 : Rhône 1954-2006 (vente terminée)
16/03/2016 – 12h00 : Rhône 2007-2104 (vente terminée)
16/03/2016 – 12h30 : Bourgogne 1969-2014 – Blanc (vente terminée)
16/03/2016 – 13h00 : Bourgogne 1955-1999 – Rouge (vente terminée)
16/03/2016 – 13h30 : Bourgogne 2000-2007 – Rouge (vente terminée)
16/03/2016 – 14h00 : Bourgogne 2008-2013 – Rouge (vente terminée)
16/03/2016 – 14h30 : Bordeaux 1934-1979 – Rouge (vente terminée)
16/03/2016 – 15h00 : Bordeaux 1980-1989 – Rouge (vente terminée)
16/03/2016 – 15h30 : Bordeaux 1990-1995 – Rouge (vente terminée)
16/03/2016 – 16h00 : Bordeaux 1996-2001 – Rouge (vente terminée)
16/03/2016 – 16h30 : Bordeaux 2002-2013 – Rouge (vente terminée)
16/03/2016 – 17h00 : Bordeaux 1928-2011 – Blanc (vente terminée)

Consultez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Décès de Serge Hochar, le Liban perd son plus illustre œnologue

Le PDG de Château Musar et ancien patron de l’ Union viticole du Liban (UVL) Serge Hochar est décédé le mercredi 31 décembre d’un accident de mer au cours de ...

Enchères │En 4 000 lots, une définition de la rareté

Ces enchères alignent les signatures les plus mythiques dans les meilleurs millésimes, mais proposent aussi des cuvées bien plus rares encore…

Taittinger, Bollinger, Dom Perignon et Krug

Marlène Dietrich avait coutume de dire à propos du champagne : « Il donne l’impression que c’est dimanche et que les ...