Enchères mondialisées pour les Bordeaux 1990, les flacons d’Henri Jayer et les vins du domaine Roumier

ddLes enchères on-line d’iDealwine attirent décidément une clientèle de plus en plus internationale. Les amateurs européens bien sûr, mais aussi les Asiatiques et les Américains, sans oublier les enchérisseurs venus du Moyen-Orient, ont plébiscité les grands millésimes de Bordeaux et les vins iconiques de la Côte de Nuits. La vente qui s’est achevée en ligne le 30 décembre en a une fois de plus apporté l’illustration.

A Bordeaux, 1990 s’impose comme l’un des grands millésimes de référence du XXe siècle. Une rare caisse de 12 bouteilles de Château Montrose a été adjugée 5184€ (432€ la bouteille) lors de la vente du 30 décembre, soit un prix en hausse de 10% sur la cote iDealwine pour ce vin qui a été gratifié de la note Parker maximale. A Pomerol, une caisse de Vieux Château Certan atteint 1728€ (144€ la bouteille), ce qui représente une surcote de 35% sur le cours iDealwine. Le millésime 1989 se distingue lui aussi, tant sur la rive gauche avec le Château Léoville Las Cases (137€, +8%) que sur la rive droite avec Château Angélus (300€, +10%). On notera aussi la jolie performance du 1982, autre millésime « du siècle » : Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande a été adjugé 350€ la bouteille, en hausse de 22% sur la cote iDealwine. Parmi les millésimes anciens, Château Latour 1959  a fait flamber les enchères. C’est un professionnel Américain qui l’a emporté à 1308€ (+43%). A Sauternes, une caisse de Château de Rayne Vigneau 1959 a été acquise par un amateur du Royaume Uni à 2640€ (220€ la bouteille). On note que la part des acheteurs français reste significative dans les achats de grands crus bordelais. Les seconds vins (ou assimilés) sont en revanche prisés des clients étrangers : un lot de 6 bouteilles des Forts de Latour 2010 (1050€) a pris la direction des Pays-Bas, tandis que 6 magnums de la Chapelle d’Ausone 1999 (972€) étaient acquis par un professionnel asiatique.

Bourgogne : une clientèle mondiale

En Bourgogne, plusieurs flacons d’une absolue rareté étaient proposés au catalogue de la vente du 30 décembre, ils ont fait le bonheur d’enchérisseurs venus de de tous les continents. Deux bouteilles de vosne-romanée 1er Cru Cros Parantoux d’Henri Jayer présents dans cette vente devraient rester (du moins dans un premier temps) sur le marché français puisqu’ils ont été acquis par des amateurs Hexagonaux. Dans le millésime 1989 une bouteille a été adjugée 6600€, quant au millésime 1993 il s’est vendu 5040€. Autre rareté, le Bonnes-Mares du domaine Roumier. Un amateur du Qatar ne s’y est pas trompé, qui a déboursé 900€ (+21% par rapport à la cote) pour mettre la main sur un flacon millésimé 2005. Dans le millésime 2009, c’est un Danois qui a remporté l’enchère à 780€. Le millésime 2011 de ce même grand cru a pris la direction des Etats-Unis, acquis 450€ par un professionnel. Les vins du domaine Armand Rousseau quant à eux séduisent toujours les clients asiatiques : c’est un amateur de Hong Kong qui a acquis un chambertin 1996 pour 960€.  Direction Hong Kong toujours pour le gevrey-chambertin 1er cru Clos Saint-Jacques 2010, vendu 380€, et la Chine continentale pour le chambertin Clos de Bèze 2006 (450€). Deux lots issus de grands crus monopoles (ou presque) de la Côte de Nuits ont été remportés par un amateur monégasque : il s’agit du Clos des Lambrays 2010 (adjugé 150€ la bouteille) et du Clos de Tart 2011 (268€). Parmi les grands chardonnays proposés lors de cette vente, les vins du domaine Coche-Dury resteront en revanche en Europe, qu’il s’agisse du Corton-Charlemagne 2008 (1320€) et 2007 (1260€) ou du Meursault 1er Cru Caillerets 2009 (332€).

La vallée du Rhône a suscité un bel engouement durant la vente. C’est principalement vers les vins du nord de la région que l’attention des amateurs s’est focalisée. Ceux de Côte-Rôtie ont particulièrement brillé. La très rare « Côte Brune » du domaine Marius Gentaz-Dervieux (domaine aujourd’hui disparu) s’est une fois de plus envolée, remportée à 960€ (+60%) par un professionnel américain. La cuvée classique du domaine Jamet atteint désormais 176€ dans le millésime 1989. Quant aux grandes cuvées de Guigal, elles s’échangent de nouveau à la hausse : 388€ pour La Turque 2009 (+13%) et 342€ pour le 2010 (+6%), ou encore 365€ pour La Landonne 2009 (+7%). Quelques belles enchères ont également été relevées sur les Hermitage de Jean-Louis Chave : 390€ pour le 2009 (+8%) et 240€ pour le 1999 (+14%).

Whisky : flacons de connaisseurs

Dans les autres régions, on notera, pêle-mêle, les belles performances des cuvées de Champagne (1560€ pour un Dom Pérignon Oenothèque 1969), les 3384€ enregistrés pour un lot de 6 rieslings Clos Sainte-Hune du domaine Trimbach, dans l’exceptionnel millésime 1985, ou encore les 972€ déboursés par un amateur monégasque pour mettre la main sur un Cognac Fine Champagne Renaissance signé Godet. A noter, les belles enchères sur des flacons de Whisky, à l’instar des 720€ atteints sur un Whisky Oban 32 ans d’âge 1969.

En savoir plus sur les belles enchères de la vente on-line du 30 décembre 2014

Consultez les indices WineDex iDealwine

En savoir plus sur l’investissement dans le vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Belles enchères sur les grands Bordeaux 2010, la DRC, les vieux Champagnes et les blancs du Rhône

Succès aux enchères des chardonnays de Bourgogne, des hermitages et des vieux millésimes de Champagne

Indices vins d’iDealwine : +0,40% en novembre, +9,77% sur un an

Belles enchères on-line sur les Bordeaux 1959 et les vins de Rousseau, Coche-Dury, Méo-Camuzet et Beaucastel

Belle enchère : 2100€ pour la cuvée Cathelin 1990 du domaine Chave en Hermitage

Musigny et Chambertin du Domaine Drouhin : enchères au sommet

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Le cahors “Le Cèdre” 2006 élu meilleur vin du monde (en Chine) !

L’édition chinoise de La Revue du vin de France a décerné à la cuvée “Le Cèdre” 2006 du Château du Cèdre (dans l’appellation Cahors) le prix du meilleur vin distribué ...

foot et vin accords barbecue pizza sushis champagne

Quelle alternative à la bière pendant les matchs de l’Euro 2016 ?

Le traditionnel accord pizza-bière a la vie dure. Mais ce soir, pour inaugurer cet Euro, pourquoi ne pas ouvrir une bouteille… de vin, ou de champagne ? iDealwine vous donne ...

Les vins d’Afrique du Sud : plus de trois siècles d’histoire

Classée au 9e rang mondial, l'Afrique du Sud n'est pas un petit pays producteur, ni un novice en la matière. Figurant parmi les pays dits du Nouveau Monde, sa viticulture ...