Enchères | Le rendez-vous des grands maîtres

Pour commencer en beauté cette année et surtout cette nouvelle décennie, nous avons réuni, rien que pour vous, les plus belles signatures du Mondovino au sein de ces enchères. Soyez alerte, chaque région réserve son lot de belles surprises.

Du côté de Bordeaux, les plus grands se sont donné rendez-vous. Pour savourer aisément les plus belles expressions girondines, tournez-vous vers des lots panachés tels que les caisses Duclot millésimées 2003 et 2005. En revanche, si vous souhaitez fêter dignement l’entrée dans une nouvelle décennie, prenez-vous au jeu de la (re)découverte des trois dernières à travers les flacons millésimés 2010, 2000 et 1990. Vous y dénicherez un château-angélus 2010, à boire ou à garder encore quelques années, un superbe château-lafite-rothschild 2000, ainsi que de jolis représentants du millésime 1990 comme un château-d’yquem et un magnum du château Pavie.

Direction la Bourgogne où vous lorgnerez certainement sur les grandes cuvées de l’iconique domaine de la Romanée-Conti (Romanée-Saint Vivant, Grand-Echezeaux, Echezeaux) dans un grand nombre de millésimes comme 2010, 2005, 2004, etc… jusqu’à 1969 ! Les autres, rassurez-vous, vous repérerez bien sûr des grandes stars régionales telles que Georges Roumier et son chambolle-musigny Les Amoureuses, le domaine Leflaive et ses fameux chevalier-montrachet, mais aussi Les Perrières et Les Rougeots, deux meursaults saisissant du domaine Coche-Dury.

Quant à la Vallée du Rhône, elle s’illustre par le trio inimitable de côte-rôtie de la maison Guigal : La Mouline, La Turque et La Landonne. Le biodynamique Chapoutier et son voisin Paul Jaboulet Aîné s’illustrent avec leurs hermitages tandis que le château Rayas et Henri Bonneau brillent une fois de plus grâce à leur châteauneuf-du-pape taillé pour la garde.

Dans la vallée de la Loire, quelques icônes vous attendent. Nommons par exemple Astéroïde de Dagueneau, certaines cuvées étant signées par le père Didier et d’autres par son fils Louis-Benjamin. Les inconditionnels du clos Rougeard retrouveront les cuvées Le Bourg et Les Poyeux tandis que les admirateurs de Nicolas Joly se saisiront de sa coulée de serrant, une icône biodynamique. Achevons cette litanie sur une note sucrée en n’omettant pas le vouvray Goutte d’Or du clos Naudin !

La Champagne se dessine à travers de grands formats et de vieux millésimes. Les magnums de Krug 1979 ou de cristal 1985 de Roederer ainsi que la cuvée 735 des frères Chiquet du domaine Jacquesson n’en sont que des exemples. On vous défie d’ailleurs de retrouver le mathusalem de Pommery Sérigraphie 1983 caché parmi les 5 000 lots de cette vente.

Puisque nous parlions de grands formats et que nous les aimons, nous vous suggérons de faire un petit tour du côté du Jura où vous pourrez acquérir un (ou plusieurs !) magnums des Grandes Teppes Vieilles Vignes de Jean-François Ganevat ainsi que l’arbois-pupillin de Pierre Overnoy millésimé 1985, 1988, 1989 et 2000.

Dans cette veine « nature », vous pouvez aussi descendre vers le Beaujolais qui dévoile aujourd’hui un magnum de 3.14 de Jean Foillard, une référence que nos amateurs ont pu découvrir et apprécier lors du Grand Tasting en novembre derniers.

Les enchères d’iDealwine sont aussi des occasions uniques pour retrouver de beaux flacons de spiritueux tels que les whiskys japonais des distilleries Karuizawa et Chichibu, un autre millésimé 1991 de la distillerie écossaise Macalla, des cognacs de la maison Delamain ainsi que le rhum Clément produit en Martinique au cours des années 1950.

Ne ratez donc pas une occasion de déguster toutes les expressions des maîtres du vin en découvrant le reste des lots en vente au cœur de ces enchères. Nous vous souhaitons de faire de belles acquisitions.

22/01/2020 – 10H00 : Etranger 1934-2018

22/01/2020 – 10H30 : Divers France 1928-2018

22/01/2020 – 11H00 : Languedoc Roussillon 1936-2016

22/01/2020 – 11H30 : Champagne 1947-2015

22/01/2020 – 12H00 : Bourgogne 1985-2006 – Blanc

22/01/2020 – 12H30 : Bourgogne 2007-2012 – Blanc

22/01/2020 – 13H00 : Bourgogne 2013-2017 – Blanc

22/01/2020 – 13H30 : Bourgogne 1947-1994 – Rouge

22/01/2020 – 14H00 : Bourgogne 1995-2004 – Rouge

22/01/2020 – 14H30 : Bourgogne 2005-2008 – Rouge

22/01/2020 – 15H00 : Bourgogne 2009-2011 – Rouge

22/01/2020 – 15H30 : Bourgogne 2012-2014 – Rouge

22/01/2020 – 16H00 : Bourgogne 2015-2018 – Rouge

23/01/2020 – 10H00 : Rhône 1979-2018 – Blanc

23/01/2020 – 10H30 : Rhône 1970-2005 – Rouge

23/01/2020 – 11H00 : Rhône 2006-2010 – Rouge

23/01/2020 – 11H30 : Rhône 2011-2018 – Rouge

23/01/2020 – 12H00 : Loire 1964-2018

23/01/2020 – 12H30 : Bordeaux 1918-1981 – Rouge

23/01/2020 – 13H00 : Bordeaux 1982-1990 – Rouge

23/01/2020 – 13H30 : Bordeaux 1991-1999 – Rouge

23/01/2020 – 14H00 : Bordeaux 2000-2004 – Rouge

23/01/2020 – 14H30 : Bordeaux 2005-2008 – Rouge

23/01/2020 – 15H00 : Bordeaux 2009-2017 – Rouge

23/01/2020 – 15H30 : Bordeaux 1924-2014 – Blanc

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

canette news

C’est parti pour le vin français en canettes !

C’est l’actualité de ce mois de juin : une start-up française lance la distribution de vin français conditionné dans des canettes !

5 000$ pour un hamburger et une bouteille de Petrus !

Le chef français du Fleur de Lys, le restaurant de l’hôtel Mandalay Bay à Las Vegas, a vu les choses ...

Pomerol : le Conseil d’Etat autorise la vinification en dehors de l’appellation

Vendredi 27 janvier, le Conseil d'Etat a annulé le décret de 2014 qui obligeait à vinifier au sein de l'AOC Pomerol les vins portant l'appellation, donnant ainsi gain de cause ...