Enchères : la collection particulière d’un grand restaurant ligérien

Jusqu’au 3 mai une Collection Particulière est proposée aux enchères. Cette vente à 100% dédiée à la cave d’un seul amateur concerne la cave d’un restaurant ligérien particulièrement reconnu pour sa carte des vins. La sélection regorge de vieux millésimes et de petites pépites peu connues du grand public, mais aussi de grands classiques dans chaque région.

Cette vente aux enchères en collection particulière vous est proposée par un restaurant de standing, situé au Sud de Tours : Le Moulin Fleuri (une assiette Michelin – cuisine de qualité). Cet hôtel-restaurant est une entreprise familiale, créée par les parents de l’actuel propriétaire, en 1973. Ces grands amoureux de vin avaient patiemment constitué une très belle cave via des allocations en direct des domaines, leur permettant d’avoir près de 600 références à leur carte des vins. Ce restaurant a progressivement acquis une solide réputation, reposant notamment sur la qualité de la sélection de vin, unanimement saluée par les critiques professionnels. « Nous avions certains des plus grands vins, dans les années 1990, on vendait encore des lafite, des petrus… » nous raconte Michael Chaplin, l’actuel propriétaire. « Nous sommes devenus une sorte de référence pour de nombreux domaines de la région, comme le domaine Huet qui nous recommande souvent car nous avons une grande étendue de millésimes de leurs vins, dont certains que même eux n’ont plus. « En somme, une adresse plus que respectable et digne de confiance dans le choix des vins ! Voici ce qu’en dit le guide Michelin : « Voilà un moulin (16es.) où fleurissent les bons petits plats ! Au bord de l’Indre, les gourmands se délectent d’une cuisine dans l’air du temps, bien ficelée, goûteuse et généreuse. Le tout accompagné d’une belle carte des vins. Chambres, côté rivière ou jardin, pour prolonger l’étape. » La RVF avait même parlé de leur carte des vins dès 2011.

L’hôtel-restaurant Moulin Fleuri

Mais si tout allait si bien, pourquoi vendre une grande partie de leur cave vous direz-nous ? « Lorsque nous avons repris le restaurant de mes parents avec mon épouse en 2010, nous avons également racheté leur stock de vins. C’était une cave assez exceptionnelle, que mon père avait constitué au fil des ans avec amour et passion. Il avait une appétence particulière pour les vins de garde et puis aussi naturellement, pour les vins de la région, qu’il avait à cœur de mettre en valeur.  Son but était aussi d’avoir à la carte des vins de toutes les régions et de représenter un maximum d’AOC qualitatives. Et puis la qualité des vins était irréprochable : mon père les avait achetés sur allocation des domaines et les vins n’ont jamais bougé de la cave du restaurant depuis. Ce n’est pas une cave naturelle, car la zone est inondable, mais elle est parfaitement adaptée et remplie toutes les conditions pour conserver parfaitement le vin (climatisée, humidifiée). Cette cave est un trésor ! »

Pourtant, aujourd’hui, les évolutions de consommation incitent les propriétaires à modifier largement leur carte des vins, à diminuer leurs stocks ainsi que le nombre de références proposées à la carte (en passant de 600 à 200). Ils s’orientent désormais vers des vins moins chers et plus jeunes, afin de coller d’avantage aux goûts actuels. Le restaurant souhaite également ouvrir sa carte à de nouvelles références offrant des prix attractifs, et doit pour ce faire, réduire ses stocks. « On était également passionnés par les vins moelleux, mais aujourd’hui les goûts ont grandement évolué, et ça ne marche plus très bien, sauf au verre, pour accompagner nos différentes recettes de foie gras. Ce qui est vraiment dommage, car on avait constitué une belle collection. On est des fans des chenins moelleux, je trouve que ce sont des vins qui vieillissent à merveille. On les goûte d’ailleurs régulièrement et c’est toujours un grand moment de dégustation.  »

Michael et Katia Chaplin, les propriétaires du restaurant

Alors nécessité oblige, le couple de restaurateurs passionnés de vin a décidé de se séparer d’une partie de sa cave via les enchères iDealwine. « Ça nous fait mal au cœur de nous séparer de ces vins, mais on sait qu’avec iDealwine, ils feront le bonheur d’autres grands passionnés… »

Aperçu de la Collection :

Cette vente regroupe plus de 750 lots de vins issus de nombreuses régions françaises, sur des millésimes matures, remontant jusqu’à 1921.

La moitié de la cave est constituée de vins de Loire, la région où se trouve le restaurant. S’il s’agit essentiellement de vins blancs – moelleux et liquoreux -, on y retrouve aussi une jolie sélection de rouges à maturité : des noms pointus qui parleront aux amateurs de la région, comme Couly-Dutheil et James Paget (Chinon), ou Lamé Delisle Boucard (Bourgueil) ou encore Yannick Amirault. En blanc sec, les lots de la Coulée de Serrant (1989, 1990…) devraient faire des heureux, tout comme ceux de la Taille aux Loups. Plusieurs lots peuvent intéresser les collectionneurs et les amateurs de vins très anciens : des vouvrays des Caves Duhard de 1933, château Chevrier 1937 et Le Petit Monaco – Bienvenu 1944. Enfin, pour ce qui est des moelleux et liquoreux, vous avez ici l’opportunité d’acquérir de très, très vieux vins de Loire : des bonnezeaux 1943, 1962, 1971 de René Renou ou du château de Fesles, des coteaux-du-layon de Rochefort Château Grosset (1955, 1959, 1969, 1975…) et du domaine des Baumard, ou encore des vins exceptionnels tels que les vouvrays du domaine Huet, remontant jusqu’au millésime 1921, de vieux montlouis de la Taille aux Loups ou de chez Sylvie Gaudron.

Dans les autres régions, ne manquez pas les grands bourgognes comme le grand cru la-romanée du Comte Liger-Belair (1982, 2004), les vins du Clos de Tart, ou de beaux flacons issus des maisons Bouchard Père et Fils ou Louis Latour.

A Bordeaux, le restaurant propose de grands classiques à maturité, comme un petrus 1979, des mouton-rothschild 1981, haut-brion 1970, lafite rothschild 1969, Pavie 1995, Yquem 1982 et là encore de vieux vins liquoreux comme le château-gilette 1956 ou 1962, guiraud 1976, mais aussi des vins attractifs en termes de prix (du moins pour le prix de départ des enchères ;)), offerts dans des millésimes matures.

En Champagne, vous retrouverez – essentiellement sur des millésimes matures – les grandes maisons comme Billecart-Salmon, Louis Roederer (Cristal), Perrier Jouët (Belle Epoque), Henriot (Cuvée des Enchanteleurs), Krug…

Dans le Rhône, ne manquez pas l’hermitage La Chapelle de Jaboulet et les rares flacons de château-grillet. Dans le reste du vignoble, baladez-vous au gré des catalogues, où vous découvrirez entre autres, de vieux armagnacs des années 1940, Opus One (Napa valley),  de beaux Cahors (Clos Triguedina), des vins jaunes, des cognacs,  des rivesaltes, calvados…

Très bonnes enchères !

Accéder au catalogue de la vente :

03/05/2018 – 13h00 : Divers vins étrangers 1981-2000
03/05/2018 – 13h30 : Divers vins FR 1932-2007
03/05/2018 – 14h00 : Alsace Jura Champagne 1979-2004
03/05/2018 – 14h30 : Bourgogne Rhône 1979-2010
03/05/2018 – 15h00 : Bordeaux 1954-2009
03/05/2018 – 15h30 : Loire – Rouge – 1955-2003
03/05/2018 – 16h00 : Loire – Blanc – 1921-1990
03/05/2018 – 16h30 : Loire – Blanc – 1991-2009

Consultez toutes les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Enchères : la crème du vignoble se mobilise au profit des Restaurants du coeur

Une centaine de lots magnifiques est actuellement proposée à la vente au bénéfice des Restos du coeur, dans le cadre des enchères qui se déroulent en ligne jusqu’au 30 novembre ...

Vente à prix fixe : avec 11 catalogues, la plus importante de l’histoire d’iDealwine !

Avec plus de 8 000 bouteilles proposées, cette vente à prix fixe pourrait presque permettre à iDealwine de prétendre au titre de plus grand caviste de France ! Un choix ...

Vente à Lyon : Dernières heures pour enchérir !

Honneur à la Bourgogne dans ce catalogue qui recense de grandes signatures : Clos de Vougeot 2001 et 2002 (Méo-Camuzet), ...