Enchères Fine Spirits Auction | Le whisky dans tous ses états, des japonais aux malts des années 80

Fine Spirits Auction vente encheres spiritueux iDealwine

Inconditionnel des années 1980, de malts et/ou de nectars japonais ? Cette nouvelle vente aux enchères ouverte sur Fine Spirits Auction n’attend que vous. Voici un petit tour d’horizon des incontournables qui la peuplent.

1980’s, années charnières pour le monde du whisky

Une nouvelle vente s’ouvre sur Fine Spirits Auction. Attention, la part belle est accordée aux malts issus des années 1980, une période mémorable en la matière. Vous y trouverez donc une grande diversité de flacons qui témoigne du faste de cette période charnière et de l’hétérogénéité des distributeurs de l’époque, bien présents en France.

A ceux qui l’ignoraient, les années 1980 sont une période à retenir de l’histoire de ce précieux breuvage qu’est le whisky. En effet, entre 1978 et 1988, sa consommation se démocratise. Aussi, les versions plus sophistiquées de certaines distilleries (les « versions officielles ») sont rapidement concurrencées par les cuvées de négoce réalisées par des maisons écossaises qui, touchées de plein fouet par les désastres économiques engendrés par la Deuxième Guerre mondiale, ouvrent leurs horizons et leur marché. Parmi cette gamme de négociants qui font irruption dans le paysage français et parmi les grandes marques qui s’y installent définitivement après une arrivée 20 ans plus tôt, vous en connaissez : Cadenhead, Gordon & McPhail, Glen Grant, Springbank, Strathisla, Glenlivet, Macallan, Aberlour, Cardhuv, Aultmore, Laphroaig, Glenfiddich, Jack Daniel’s, Paddy, Tullamore Dew, etc.

Un petit zoom sur certains d’entre eux s’impose !

The Macallan

Petit retour en arrière. Peut-être vous en souvenez-vous, les Etablissements Gouin occupaient une place non négligeable dans le monde de la distribution au cours des années 1980, notamment avec le single malt Tamdhu et le blend Famous Grouse (propriété de la société The Highland Distilleries Company Plc). Ces fameux établissements, donc, devinrent l’importateur officiel de Macallan avant de passer le flambeau à la société Rothschild et de disparaître. Vous retrouverez donc deux versions de Macallan témoins de cette affaire : le Macallan 10 ans, 100 Proof ETS Gouin 57 % (75 cl.) et le Macallan 18 ans 1979, Rothschild Import 43 % (70 cl.).

Cadenhead

Cadenhead. Voici un nom dont la réputation n’est plus à faire non plus puisque, après Berry Brothers & Rudd, il s’agit de la deuxième société la plus ancienne en activité (1842). Son histoire connaît quelques sursauts dans la mesure où, en 1858, William Cadenhead en devient propriétaire avant que son neveu ne fasse de même en 1900. 30 ans plus tard, à la mort de ce dernier, la société devait rester dans la famille, jusqu’en 1969, année au cours de laquelle elle fut cédée au propriétaire de la distillerie Springbank, la famille Mitchell.

Concernant ses breuvages, en 1977 le célèbre petit flacon marron paré d’une étiquette noire paraît au grand jour. Il s’agit du fruit d’une filtration particulièrement légère (45.7% à 46% abv). Douze ans plus tard, en 1989, c’est la gamme « Authentic Collection » qui paraît dans un design vert. Vous pourrez donc chiner une version millésimée 1976 au sein de cette vente. Enfin, la gamme « Dumpy Brown » décline une thématique rappelant les années 1960 à travers, notamment, un mémorable Dalwhinnie 1966.

Gordon & MacPhail

Quant à Gordon & MacPhail, inutile de lui renier son prestige qu’il doit à son stock de single malts en cours de maturation, estimé être le plus vieux au monde. Pour la petite histoire, la renommée de cette institution revient à George Urqhuart qui décide de mettre des single malts en bouteille et de les commercialiser pour le compte de différentes distilleries comme Glen Grant, Macallan, Strathisla, Longmorn, Mortlach, Linkwood, Glenlivet… Un fait inédit en cette période où les blended scotch régnaient alors.

Notons aussi que Gordon & MacPhail fut rapidement plébiscité pour sa patte à part : son style dévoilait la preuve d’un élevage en fûts de sherry parfaitement maîtrisé.

Enfin, Gordon & MacPhail pourvoit largement de nombreux établissement spécialisés (Fauchon en France) et autres petits acteurs (La Maison du Whisky, Auxil) en barriques. Ceci leur permet ainsi de disposer de leur propre étiquette. Ici, vous retrouverez alors quelques raretés à l’image du Talisker 1958, du Glendronach 1960 et de l’Old Elgin 1939.

Une vente idéale pour démarrer une collection de whisky japonais

Vous vous sentez l’âme d’un collectionneur mais ignorez comment débuter ? Voici donc quelques suggestions chinées au sein de l’exceptionnel savoir-faire nippon… à retrouver au sein de cette vente, évidemment !

  • Nikka Distillery « Visitor Center » Edition

Petite rareté sur le sol français, les « Visitor Center » ont été réalisés pour les centres touristiques des distilleries du groupe Nikka. Jamais exportées, elles sont donc quasiment impossibles à obtenir… si ce n’est sur place ou au sein de nos enchères. Quelques exemples ? Yoichi 2000’s Nikka Whisky 57 % (50 cl.) et Miyagikyo Sherry & Sweet Distillery Limited Nikka Whisky 55 % (18 cl.).

  • Whisky from Mars

Connaissant un sursaut qualitatif depuis sa réouverture en 2011, la distillerie Mars-Sinshu propose de véritables whiskies de collection. En cherchant bien, vous remarquerez que, sous l’étiquette Komagatake paraissent des trésors d’une grande rareté : des single casks ainsi que des small batch de qualité. Une référence ? Mars Komagatake, Nature of Shinshu Kohiganzakura 52 % (70 cl.).

Last but not least, les stars de notre vente !

Finissons en beauté avec un florilège de flacons à retrouver… :

  • Glenfiddich 1961, Cask n°9015, mis en bouteille en octobre 2000 (Ecosse)
  • Ardbeg 1974 provenance à 55.6%, embouteillé en 1997 (Ecosse)
  • Karuizawa 1967, Cask n°6426, mis en bouteille en 2009 à la distillerie (Ecosse)
  • Bowmore 1956 Islay Pure Malt, mise en bouteille estimée en 1983 (Ecosse)
  • Locke’s Kilbeggan 34 years 1946 (Irlande)
  • Jack Daniel’s Gold Medal 1954 (USA Tennessee)
  • Une sélection de chartreuses dont l’Episcopale 2003.

Belles enchères 😊

Retrouvez les enchères sur Fine Spirits Auction

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

iDealwine vous donne rendez-vous à Bordeaux Tasting les 9 et 10 décembre

Comme chaque année, le magazine "Terre de Vins" organise un grand évènement de dégustation de vins à Bordeaux, dans le somptueux Palais de la Bourse. Cette 6e édition promet d'être ...

Recette de la semaine – Carbonnade provençale

Cette très vieille recette a été citée par les grands écrivains provençaux Frédéric Mistral et Alphonse Daudet comme un plat consommé traditionnellement par les mariniers du Rhône. En voici une ...

Le domaine de la Cras, grand (et unique) ambassadeur des Coteaux de Dijon

Que diriez-vous d’aller découvrir des vins de Dijon ? Un terroir méconnu mais des vins qui valent le détour… On vous en dit plus avec le domaine de la Cras.