Enchères et achat direct : bilan d’un premier semestre contrasté

Encheres-vins-iDealwine-2020

Bilan d’un premier semestre profondément bouleversé par la crise du Covid-19. Avant, pendant et à l’issue du confinement, analysons ensemble l’activité de votre site préféré.

A l’issue d’un premier semestre profondément bouleversé par la crise sanitaire, qui a brutalement contraint la majeure partie de la planète à adopter de sévères mesures de confinement, dressons ensemble le bilan de notre activité sur iDealwine. Ou plutôt de la vôtre, chers clients 😉. Enchères et achat direct confondus, les volumes de flacons vendus ont progressé de 26% au cours des six premiers mois de l’année. Dans le même temps, les ventes progressaient de 11% en valeur. Mais attention, ces performances masquent des situations contrastées. Retour sur un semestre qui a tout d’un parcours en forme de montagnes russes.

L’année 2020 – qui marque le vingtième anniversaire de la création d’iDealwine – avait commencé sur les chapeaux de roue. A fin février, les ventes aux enchères de vin « on-line » organisées sur notre plateforme enregistraient une croissance vigoureuse (+31% de valeur de vente par rapport à la même période de 2019). Sept ventes s’étaient déjà succédé, suivies par vous, amateurs issus près de 60 pays d’Europe, d’Amérique et d’Asie, alléchés et passionnés par la qualité et la variété de l’offre de vins rares.

Et pourtant, depuis plusieurs mois, le virus du Covid-19 né en Chine se propageait lentement, inexorablement, contraignant peu à peu l’ensemble de la planète à se replier dans un confinement sévère. A l’échelle d’iDealwine, qui dit confinement dit fermeture de nos entrepôts, mise à l’arrêt brutale d’une part majeure de notre activité, à savoir le dépôt ou l’enlèvement de caves puis leur expertise en vue d’une mise en vente, aux enchères ou en achat direct. Parallèlement, la réorganisation de nos process logistiques et des services d’expédition ont parfois mis votre patience à rude épreuve, sans compter celle de notre équipe commerciale, submergée de messages et de demandes concernant la livraison de vos précieux colis. A fin mars, l’activité n’était pas au mieux de sa forme. Normal, vous, les amateurs, aviez la tête ailleurs, et on vous comprend. Mais vous nous connaissez, personne ici ne s’est laissé abattre. Notre équipe confinée, réorganisée en télétravail, est demeurée aux petits soins pour vous répondre, entretenir les relations avec nos domaines partenaires afin d’alimenter l’achat direct, et aussi, pour préparer les estimations de cave en vue d’une revente décalée. En avril, tout le monde avait repris ses marques. Un mois plus favorable pour iDealwine. Enfin, depuis le 11 mai une nouvelle ère s’est ouverte, celle du déconfinement partiel, de la reprise progressive d’une vie sociale pour beaucoup d’entre nous… mais aussi, pour certains, la concrétisation d’un projet de revente de cave qui ont permis une reprise vigoureuse de cette part de notre activité. Chacune de ses étapes s’est fidèlement retranscrite dans les courbes de notre activité.

Une adaptation nécessaire

C’est ainsi que, durant le confinement, le rythme des ventes aux enchères a dû être adapté et leur durée allongée, pour prendre en compte la baisse du nombre de flacons disponibles à la vente. 19 ventes aux enchères ont été organisées sur iDealwine au cours du premier semestre (contre 21 en 2019), pour un total adjugé qui s’élève à 10,26M€, en légère baisse (-2%). Si les volumes ont suivi cette même tendance (-2%), le prix moyen du flacon adjugé est demeuré stable, à 126€. Notons que nos chiffres incluent la fameuse vente aux enchères organisée au profit des soignants, qui a remporté tant de succès auprès des enchérisseurs du monde entier. Merci encore une fois à vous tous, domaines partenaires et amateurs pour votre immense générosité !

Alors que l’activité enchères a évidemment marqué un ralentissement net au premier semestre, deux points méritent d’être soulignés : d’une part, sur la période des 12 derniers mois (de juillet 2019 à fin juin 2020), les volumes vendus aux enchères progressent de 7%, pour un montant total adjugé en hausse de 8%. Par ailleurs, et cela a été particulièrement marqué en avril 2020 – un mois à 100% « confiné » en France -, les ventes hors enchères, en achat direct, ont explosé sur iDealwine. A la fin du premier semestre, la hausse des ventes s’établit à +64%. Quant aux volumes ils enregistrent une progression encore supérieure (+75%), signe d’un léger fléchissement du prix moyen du flacon vendu (50€, au lieu de 53€ pour la partie Achat direct). C’est ainsi qu’à fin juin 2020, le nombre de bouteilles vendues sur iDealwine – près de 170 000 – avoisine le volume adjugé durant toute l’année 2019 pour la seule partie enchères de notre activité.

Notons aussi que ces derniers mois ont été particulièrement propices à la découverte d’iDealwine pour beaucoup d’entre vous. Le nombre d’amateurs qui ont franchi le pas pour la première fois a lui aussi connu une hausse fulgurante. Bienvenue aux plus de 4 000 clients qui ont rejoint la communauté des amateurs iDealwine au cours de ces derniers mois, nous ferons de notre mieux pour continuer à vous faire rêver avec nos flacons incroyables, c’est promis…

Quant à vous, chers clients de la première heure et de ces dernières années, vous êtes demeurés fidèles à ce que vous êtes, ardents aux enchères, curieux et avides de découvertes dans vos choix en achat direct, passionnés et enthousiastes en toutes circonstances, mêmes les plus inédites. Bravo à vous, et merci de votre fidélité !

Voir les ventes de vin en cours

Accéder aux rapports d’enchères mensuels

Demandez une estimation de vos vins

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Une vigne de chenin à Amboise

Une parcelle de vigne a été plantée en plein centre historique de la ville d'Amboise, à deux pas du château.

Armand Rousseau Chambertin Grand Cru Encheres iDealwine

Enchères | Démarrez l’année avec originalité

Par cette méteo glacial, restez bien au chaud, prenez du temps pour vous... et dénicher les perles rares de ces enchères.

Au top des enchères, Haut Brion 1989, Bonneau, Château-Chalon, Overnoy, et les grands champagnes millésimés

Revue de détail des belles enchères qui se sont achevées en ligne le 26 octobre dernier sur iDealwine, marquant le succès des grands crus classés de Bordeaux - au premier ...